Chrétien de Troyes - Le Chevalier de la Charrette (Lancelot) 1178-1181 (inachevé) 005

4018 Mais venez donc, beau doux ami, 4019 Et vous irez parler avec le sénéchal. 4020 --Très volontiers, fait-il, je veux bien y aller. 4021 Tous deux s'en vont auprès du sénéchal. 4022 Lorsque Lancelot arriva devant lui, 4023 Ce fut le sénéchal qui adressa 4024 Le premier mot à Lancelot: 4025 Comme tu m'as couvert de honte!--Et comment ai-je pu le faire? 4026 Fait Lancelot, dites-le-moi; 4027 Quelle honte vous ai-je donc faite? 4028 --Une honte bien grande; tu as su mener à bien 4029 Une prouesse que je ne parvins point à accomplir, 4030 Et tu as fait ce que je ne pus pas faire. 4031 Alors le roi les laisse en tête-à-tête, 4032 Il quitte tout seul la chambre; 4033 Et Lancelot demande 4034 Au sénéchal s'il a beaucoup souffert. 4035 Oui, beaucoup, fait-il, et je souffre encore: 4036 Jamais je n'eus plus mal que je n'ai à présent; 4037 Il y a bien longtemps déjà que je serais mort 4038 Sans le roi qui vient de s'en aller d'ici, 4039 Lequel a témoigné à mon égard d'une pitié 4040 Pleine de douceur et d'amitié, 4041 De sorte que, pourvu qu'il fût au courant, 4042 Jamais rien de ce dont j'avais besoin 4043 Ne me manqua une seule fois-- 4044 Rien qui ne me fût préparé immédiatement 4045 Dès qu'il savait ma nécessité. 4046 Par contre, pour chaque bienfait que lui me faisait, 4047 Son fils Méléagant, 4048 Passé maître en l'art de mal faire, 4049 Faisait venir traîtreusement auprès de lui 4050 Les médecins et leur commandait ensuite 4051 De mettre sur mes plaies 4052 Des onguents propres à me faire mourir. 4053 J'avais ainsi un père et un parâtre, 4054 Car lorsque le roi faisait mettre 4055 Un bon emplâtre sur mes plaies, 4056 Voulant faire tout son possible 4057 Pour hâter ma guérison, 4058 Son fils, dans sa traîtrise, 4059 Cherchait en revanche à me tuer, 4060 Et ordonnait qu'on l'enlevât 4061 Pour mettre un mauvais onguent à sa place. 4062 Mais j'ai la certitude 4063 Que le roi ne savait rien de tout cela: 4064 Pareil meurtre ou acte de félonie 4065 Sont des choses que d'aucune manière il n'eût tolérées. 4066 Mais vous ne savez rien de la générosité 4067 Dont il a témoigné à l'égard de ma dame la reine: 4068 Jamais par nul guetteur 4069 Tour dans une marche ne fut gardée plus attentivement 4070 Depuis le temps que Noé construisit l'arche, 4071 Qu'il n'a pris soin d'elle; 4072 Il ne permet même pas 4073 Que son fils la voie, ce qui le rend furieux, 4074 À moins que ce ne soit en présence d'une foule de gens 4075 Ou qu'il ne soit là, lui aussi, présent. 4076 Il manifeste envers elle un respect si grand-- 4077 Et depuis longtemps il la traite ainsi-- 4078 Ce noble roi, auquel grâces soient rendues, 4079 Selon les règles qu'elle-même a formulées. 4080 Jamais il n'eut d'autre arbitre 4081 Qu'elle pour déterminer sa propre conduite; 4082 Et le roi ne l'en estima que davantage, 4083 À cause de la loyauté dont elle fit preuve. 4084 Mais est-ce vrai ce qu'on m'a dit, 4085 Qu'elle éprouve pour vous une si grande ire 4086 Qu'au vu et au su de tout le monde elle a refusé 4087 De vous adresser la parole? 4088 --On vous a bien dit la vérité, 4089 Fait Lancelot, sans hésiter une seconde. 4090 Mais, pour Dieu, sauriez-vous me dire 4091 Enfin pour quelle raison elle me hait? 4092 L'autre répond qu'il n'en sait rien, 4093 Mais que cela lui paraît bizarre et étrange. 4094 Que tout soit selon sa volonté, 4095 Fait Lancelot, qui ne peut que se résigner, 4096 Et il dit: Il me faudra prendre congé de vous, 4097 Car je pars à la recherche de Gauvain, 4098 Qui est arrivé en ce pays; 4099 Il s'est engagé devant moi de venir 4100 Tout droit au Pont Sous l'Eau. 4101 Alors il a quitté la chambre 4102 Pour se présenter auprès du roi 4103 Afin d'obtenir la permission de partir dans cette direction. 4104 Le roi la lui accorde volontiers; 4105 Mais ceux qu'il avait délivrés 4106 Et libérés de la prison 4107 Lui demandent ce qu'ils vont faire. 4108 Et il dit: Avec moi viendront 4109 Tous ceux qui voudront m'accompagner; 4110 Et ceux qui désirent rester 4111 Auprès de la reine, qu'ils y restent: 4112 Il n'y a pas de raison qu'ils viennent avec moi. 4113 Tous ceux qui le veulent s'en vont avec lui, 4114 Plus heureux et joyeux que de coutume. 4115 Avec la reine demeurent 4116 Des demoiselles qui étalent leur joie, 4117 Et mainte dame et maint chevalier; 4118 Mais il n'y a parmi eux un seul 4119 Qui n'eût préféré rentrer 4120 Dans son propre pays plutôt que rester là. 4121 Mais la reine les retient tous 4122 À cause de messire Gauvain qui est sur le point d'arriver, 4123 Et dit qu'elle ne bougera point 4124 Avant d'avoir de ses nouvelles. 4125 Partout la nouvelle s'est répandue 4126 Que la reine est entièrement libre 4127 Et que tous les prisonniers sont délivrés; 4128 Ils pourront donc sans faute s'en aller 4129 Dès qu'il leur plaira et que bon leur semblera. 4130 Tous cherchent à établir si c'est vrai, 4131 Personne ne parla de rien d'autre 4132 Lorsque les gens se rassemblèrent tous ensemble. 4133 Ils se fâchent beaucoup 4134 Que les mauvais passages aient été détruits 4135 Si bien que l'on va et vient comme on veut: 4136 Ce n'est pas ainsi que doivent être les choses! 4137 Quand les gens du pays 4138 Qui n'avaient pas été à la bataille 4139 Apprirent comment Lancelot s'était conduit, 4140 Ils se sont tous dirigés à l'endroit 4141 Où ils surent qu'il allait, 4142 Car ils pensent que cela plairait au roi 4143 S'ils prenaient et lui livraient 4144 Lancelot. Ses gens à lui 4145 Se trouvaient tous dépourvus de leurs armes 4146 Et pour cette raison on les maltraita, 4147 Car ceux du pays vinrent armés. 4148 Il n'est pas étonnant qu'ils réussirent à prendre 4149 Lancelot, qui était désarmé. 4150 Ils le ramènent tout captif en arrière, 4151 Les pieds attachés sous le ventre de son cheval. 4152 Et les autres disent: Vous agissez mal, 4153 Seigneurs, car le roi garantit notre sûreté. 4154 Nous sommes tous sous sa protection. 4155 Et eux répondent: Nous n'en savons rien, 4156 Mais c'est ainsi en tant que nos prisonniers 4157 Qu'il vous faudra venir à la cour. 4158 Le bruit vole et court rapidement 4159 Jusqu'au roi que ses gens ont pris 4160 Lancelot et l'ont mis à mort. 4161 Quand le roi l'entendit, il en éprouve un grand deuil, 4162 Et jure par sa tête--et par bien plus encore-- 4163 Que ceux qui l'ont tué en mourront à leur tour; 4164 Ils ne sauront jamais se justifier, 4165 Et, s'il peut les tenir entre ses mains ou les prendre, 4166 Il ne restera d'autre remède que la pendaison 4167 Ou le bûcher ou la noyade. 4168 Et s'ils veulent nier leur crime, 4169 Jamais à aucun prix il ne les en croira, 4170 Car ils lui ont trop rempli le coeur 4171 De tristesse, et lui ont fait une honte si grande 4172 Qu'il mériterait le mépris de tous 4173 S'il ne s'en vengeait pas; 4174 Mais il se vengera, que personne n'en doute! 4175 La rumeur continue de circuler 4176 Jusqu'à parvenir là où se trouve la reine, 4177 Assise à table, en train de manger. 4178 Elle a failli se donner la mort 4179 Aussitôt que de Lancelot 4180 Elle sut la nouvelle mensongère; 4181 Mais elle la croit vraie 4182 Et s'en effraie si cruellement 4183 Qu'elle en perd presque l'usage de la parole; 4184 Mais pour les gens qui étaient là, elle dit à voix haute: 4185 Je suis vraiment navrée qu'il soit mort, 4186 Et je n'ai pas tort d'avoir du chagrin, 4187 Puisqu'il vint dans ce pays à cause de moi: 4188 Il est donc juste que je ressente ce chagrin. 4189 Puis elle se dit à elle-même tout bas, 4190 Pour que personne ne puisse l'entendre, 4191 Qu'à boire et à manger 4192 Jamais plus il ne conviendra de l'inviter 4193 S'il est bien vrai qu'est mort celui 4194 Pour la vie de qui elle-même vivait. 4195 Alors, accablée de tristesse, elle se lève 4196 De table, et elle s'abandonne à sa douleur, 4197 Sans que personne ne puisse l'entendre ni l'écouter. 4198 À plusieurs reprises, la fureur de mettre fin à ses jours 4199 La pousse à se prendre à la gorge; 4200 Mais elle se retient le temps de se confesser toute seule, 4201 Et se repent et bat sa coulpe, 4202 En s'accusant sévèrement et en plaidant coupable 4203 Du péché qu'elle avait commis 4204 Envers celui qu'elle savait bien 4205 Qu'il avait toujours été entièrement à elle 4206 Et qu'il le serait encore s'il était en vie. 4207 Elle souffre tant de sa propre cruauté 4208 Qu'elle finit par perdre une partie de sa beauté. 4209 Sa cruauté et sa félonie 4210 L'ont rendue pâle outre mesure, 4211 Ainsi que ses nuits de veille et son refus de manger; 4212 Elle additionne la somme de ses méfaits, 4213 Et ceux-ci repassent chacun devant elle; 4214 Elle les enregistre tous et ne cesse de dire: 4215 Malheureuse! À quoi ai-je pu penser, 4216 Lorsque mon ami vint devant moi, 4217 Pour que je ne daignasse pas le recevoir avec joie 4218 Ni ne voulusse jamais l'écouter? 4219 Quand envers lui je manquai d'égards 4220 Et refusai de lui parler, n'était-ce pas là folie de ma part? 4221 Folie seulement? Que Dieu me vienne en aide! 4222 Je commis plutôt des actes de traîtrise et de cruauté; 4223 Alors que je ne croyais faire tout cela que par simple jeu, 4224 Il ne le comprit pas de cette façon-là, 4225 Et il ne m'a point pardonné. 4226 Moi seule lui ai administré 4227 Ce coup mortel, je pense. 4228 Quand il se présenta devant moi tout souriant 4229 Et crut que je lui exprimerais 4230 Ma grande joie à le recevoir, 4231 Et je ne voulus jamais le voir, 4232 Cela ne fut-il pas un coup mortel pour lui? 4233 Quand je refusai de lui parler, 4234 En un bref instant, je le privai 4235 Et de son coeur et de sa vie. 4236 Ces deux coups-là l'ont tué, j'en suis sûre; 4237 Ce ne sont pas de vagues Brabançons qui l'ont assassiné. 4238 Mon Dieu! Pourrai-je racheter 4239 Ce meurtre et ce péché? 4240 Non, c'est impossible. Avant que cela ne se fasse, 4241 Tous les fleuves seront desséchés et la mer se tarira. 4242 Hélas! Comme je me sentirais comblée 4243 Et quel grand réconfort pour moi 4244 Si une seule fois, avant sa mort, 4245 J'eusse pu le tenir dans mes bras! 4246 De quelle manière? Oui: nos deux corps nus, l'un contre l'autre, 4247 Pour que j'eusse reçu de lui le plus possible de joie. 4248 Maintenant qu'il est mort, je suis bien lâche 4249 De ne pas tout faire pour mourir, moi aussi. 4250 Pour quelle raison? Cela nuit-il à mon ami 4251 Si je continue de vivre après sa mort, 4252 Alors que je n'ai plus rien qui m'occupe 4253 Sauf les malheurs que j'éprouve pour lui? 4254 Tandis que c'est après sa mort que je m'y complais, 4255 Assurément, pendant sa vie, la souffrance que je désire tant 4256 À présent lui eût été bien douce. 4257 Bien lâche est celle qui préfère mourir 4258 Plutôt que souffir pour son bien-aimé. 4259 Il me plaît certainement beaucoup 4260 De mener le deuil encore pendant longtemps. 4261 J'aime mieux vivre et subir les mauvais coups 4262 Que mourir et trouver le repos. 4263 Le deuil de la reine fut tel 4264 Que pendant deux jours elle ne mangea ni ne but rien, 4265 Et l'on pensa qu'elle était morte. 4266 Nombreux sont ceux qui portent des nouvelles, 4267 Et les mauvaises nouvelles se répandent davantage que les bonnes. 4268 À Lancelot parvient la nouvelle 4269 Que sa dame et bien-aimée est morte. 4270 Son deuil fut grand, n'en doutez pas; 4271 Tous se rendent bien compte 4272 Du degré de sa douleur et de sa peine. 4273 Sa douleur fut bien authentique, 4274 Si vous tenez à l'entendre dire et à le savoir, 4275 Car elle le poussa à se dégoûter de la vie: 4276 Il se mit à vouloir sans tarder sa propre mort, 4277 Mais auparavant il composa une complainte. 4278 D'une ceinture qu'il portait 4279 Il fait un nud coulant à l'un des bouts, 4280 Et, en versant des larmes, il se dit à lui-même: 4281 Ah! Mort! Comme tu m'as traqué, 4282 De bien portant tu m'as transformé en grand malade! 4283 Je suis à bout de mes forces, mais ne sens aucun mal 4284 À part la douleur qui pèse sur mon coeur. 4285 Cette douleur est bien grave, voire mortelle. 4286 Je veux bien qu'il en soit ainsi 4287 Et, s'il plaît à Dieu, j'en mourrai. 4288 Comment? Ne pourrai-je pas mourir autrement 4289 S'il ne plaît pas à Dieu de me laisser mourir? 4290 Si, bien sûr, mais qu'Il me permette 4291 De serrer cette ceinture autour de mon cou, 4292 Je pense bien pouvoir ainsi contraindre la Mort 4293 À me tuer en dépit d'elle. 4294 La Mort qui jamais ne désira 4295 Que ceux qui ne veulent pas d'elle 4296 Ne veut pas se présenter, mais ma ceinture 4297 L'amènera tout de suite en mon pouvoir. 4298 Et aussitôt qu'elle se trouvera sous mon autorité, 4299 Elle fera ce que je demanderai d'elle. 4300 Mais non, elle viendra trop lentement, 4301 Tant je suis désireux de l'avoir auprès de moi. 4302 Alors il ne se permet plus aucun retard, aucun délai; 4303 Il passe dans le nud sa tête 4304 Et le fixe autour de son cou, 4305 Et pour que le coup ne manque de porter, 4306 Il lie le bout de la ceinture 4307 Étroitement à l'arçon de sa selle, 4308 Sans que personne ne s'en aperçoive; 4309 Puis il se laisse glisser vers le sol, 4310 Car il voulut se faire traîner 4311 Par son cheval jusqu'à son dernier souffle: 4312 Il ne consent pas à prolonger sa vie une heure de plus. 4313 En le voyant tombé à terre, 4314 Ceux qui chevauchaient avec lui 4315 Croient qu'il s'est évanoui, 4316 Car nul d'entre eux ne s'aperçoit du nud 4317 Qu'il avait fixé autour de son cou. 4318 Ils ont vite fait de le saisir, 4319 Et le relèvent dans leurs bras, 4320 Et c'est alors qu'ils ont trouvé le lacs 4321 Au moyen duquel il était devenu son propre ennemi 4322 Et qu'il avait mis autour de son cou; 4323 Ils se pressent pour le couper: 4324 Mais le lacet lui avait si durement 4325 Éprouvé la gorge 4326 Que pendant un certain temps il ne put parler; 4327 Ce fut de justesse que les veines de son cou 4328 Et de sa gorge ne s'étaient pas toutes rompues; 4329 Désormais, qu'il le voulût ou non, 4330 Il ne fut plus en mesure de se faire du mal. 4331 Cela le contrariait beaucoup d'être gardé à vue, 4332 Sa douleur faillit exploser, 4333 Parce qu'il se serait volontiers tué, 4334 Si personne n'avait veillé sur lui. 4335 Puisqu'il ne peut plus se faire de mal, 4336 Il dit: Ah! Mort vilaine et basse, 4337 Mort, pour Dieu, n'avais-tu donc pas 4338 Assez de pouvoir et de force 4339 Pour me tuer, moi, au lieu d'emporter ma dame! 4340 Redoutais-tu de faire un acte de charité 4341 En voulant ou en daignant le faire tout simplement? 4342 Tu m'épargnas par lâcheté, 4343 Aucune autre explication ne te sera jamais imputée. 4344 Ah! quel beau service et quelle bonté de ta part! 4345 Comme tu as bien su désigner l'objet de ta faveur! 4346 Malheur à celui qui, de ce grand service, 4347 Songe à te remercier ou à t'en savoir gré! 4348 Je ne sais dire laquelle des deux me hait le plus, 4349 La vie qui veut me garder auprès d'elle 4350 Ou la Mort qui refuse de me tuer. 4351 Ainsi chacune me tue-t-elle à sa façon; 4352 Mais il est juste--que Dieu me pardonne!-- 4353 Que je demeure en vie malgré moi; 4354 J'aurais dû mettre fin à mes jours 4355 Aussitôt que ma dame la reine 4356 M'eut fait savoir à quel point elle me détestait. 4357 Elle n'agit pas de la sorte sans raison, 4358 Le mobile de son geste fut, au contraire, des plus solides, 4359 Mais j'ignore en fait ce qui l'a provoquée. 4360 Mais si seulement je l'eusse su, 4361 Avant que son âme n'allât devant Dieu, 4362 J'aurais certainement réparé ma faute à son égard 4363 Aussi totalement et richement qu'elle l'aurait désiré, 4364 Pourvu qu'elle m'accordât sa miséricorde. 4365 Dieu! ce forfait, qu'a-t-il bien pu être? 4366 Je pense que peut-être elle a dû apprendre 4367 Que j'ai monté sur la charrette. 4368 Je ne sache pas d'autre acte dont elle pourrait 4369 M'accuser. C'est bien celui-là qui m'a trahi. 4370 Si pour cet acte-là elle m'a détesté, 4371 Dieu! pourquoi cette faute me causa-t-elle du tort? 4372 Jamais Amour ne fut connu(e) 4373 De l'homme qui me reprocherait un acte semblable; 4374 Il serait faux d'affirmer 4375 Qu'un comportement qui vient de la part d'Amour 4376 Peut mériter un reproche; 4377 D'amour et de courtoisie est 4378 Tout ce qu'on peut faire au service de celle qu'on aime. 4379 Je ne fis rien, moi, pour mon amie. 4380 Je ne sais comment le dire, hélas! 4381 Je ne sais pas si je peux dire amie ou non, 4382 Je n'ose pas lui donner ce surnom. 4383 Mais je crois connaître suffisamment bien l'amour 4384 Pour savoir qu'elle n'aurait pas dû 4385 Me mépriser davantage pour cela, si elle m'eût aimé, 4386 Qu'au contraire, elle aurait dû m'appeler son ami sincère et vrai, 4387 Puisque, à cause d'elle, c'était pour moi un honneur 4388 De faire tout ce que demande Amour, 4389 Même, s'il le fallait, monter sur une charrette. 4390 Elle aurait dû interpréter cela comme un geste d'amour, 4391 Comme une preuve vraie et authentique: 4392 Ainsi Amour éprouve-t-elle les siens, 4393 Ainsi les siens les reconnaît-elle. 4394 Mais à ma dame ce genre de service 4395 Ne convint point; je m'en rendis bien compte 4396 En voyant l'attitude qu'elle adopta à mon égard. 4397 Néanmoins ce que fit son ami 4398 Pour elle a suscité envers lui chez bien des gens 4399 Des accusations de honte, des reproches et des blâmes; 4400 En effet j'ai bien joué le jeu pour lequel on me condamne, 4401 Et ce qui avait été la douceur de ma vie en est devenue l'amertume, 4402 Ma foi, car tels sont les usages 4403 De ceux qui ne savent rien de l'amour 4404 Et qui baignent l'honneur dans l'eau sale de la honte: 4405 Mais celui qui mouille l'honneur de honte 4406 Ne le lave pas, il le souille. 4407 Ce sont bien ceux à présent qui ne savent rien d'Amour 4408 Qui affichent sans cesse leur mépris à son égard, 4409 Et s'éloignent beaucoup d'Amour 4410 Ceux-là mêmes qui ne craignent pas son commandement. 4411 Il est indiscutable que se perfectionne 4412 Celui qui fait ce qu'Amour lui commande, 4413 Et tout lui sera pardonné; 4414 Mais celui qui n'ose pas le faire est un pur lâche. 4415 C'est ainsi que Lancelot se lamente 4416 Et que s'attristent, à ses côtés, ses gens 4417 Qui le gardent et qui le tiennent. 4418 Sur ces entrefaites, la nouvelle arrive 4419 Que la reine n'est pas morte. 4420 Aussitôt Lancelot se réconforte, 4421 Et si, auparavant, devant l'idée de sa mort, 4422 Il avait éprouvé un deuil immense et lancinant, 4423 Sa joie, à la nouvelle qu'elle vivait, devint cent mille fois 4424 Plus grande que son ancien désespoir. 4425 Et lorsqu'ils revinrent du refuge, 4426 À une distance de six ou sept lieues, 4427 À l'endroit où se trouvait le roi Bademagu, 4428 À celui-ci fut contée la nouvelle qu'il reçut avec joie 4429 Au sujet de Lancelot-- 4430 Nouvelle qu'il a écoutée bien volontiers-- 4431 Que Lancelot est bien vivant, tout à fait sain et sauf. 4432 Il se conduisit avec une politesse exquise 4433 En allant dire la bonne nouvelle à la reine. 4434 Et elle lui répond: Beau sire, 4435 Puisque c'est vous qui le dites, je veux bien le croire; 4436 Mais si ç'avait été qu'il fût mort, je vous avoue 4437 Que jamais plus je n'aurais connu le bonheur. 4438 Ma joie se serait trop éloignée de moi 4439 Si, par dévouement pour moi, un chevalier 4440 Eût accepté de recevoir et de subir la mort. 4441 Alors le roi se sépare d'elle; 4442 Il tarde beaucoup à la reine 4443 Que sa joie et son ami reviennent auprés d'elle. 4444 Elle n'a plus envie du tout 4445 De lui tenir rigueur de quoi que ce soit. 4446 Au contraire, la nouvelle qui sans cesse 4447 Court jour après jour en se répandant partout 4448 Arriva derechef à la reine elle-même 4449 Pour lui apprendre que Lancelot se serait donné la mort 4450 Pour elle si seulement il avait pu le faire. 4451 Cette nouvelle fait sa joie, elle y croit entièrement, 4452 Mais pour rien au monde elle ne voulut 4453 Qu'un trop grand malheur lui fût survenu. 4454 Voilà enfin Lancelot qui arrive 4455 En se hâtant le plus rapidement possible. 4456 Dès que le roi l'aperçoit, 4457 Il court l'embrasser et lui donner l'accolade. 4458 Il a l'impression de voler dans les airs 4459 Tant sa joie le rend léger. 4460 Mais sa joie se trouve abrégée 4461 Par ceux qui avaient pris et lié Lancelot: 4462 Le roi leur dit qu'ils ne vinrent là que pour chercher leur malheur, 4463 Car tous sont comme s'ils étaient déjà morts et défaits. 4464 Et ils lui ont répondu 4465 Qu'ils ne croyaient faire que selon sa volonté à lui. 4466 C'est moi l'offensé, alors que votre conduite vous parut juste, 4467 Fait le roi, mais lui n'est pas mis en cause. 4468 Ce n'est point lui que vous avez couvert de honte, 4469 Mais moi-même plutôt, qui l'avait sous ma protection; 4470 Quoi qu'on fasse, la honte retombe sur moi. 4471 Mais vous ne vous en vanterez pas, 4472 Quand vous sortirez de chez moi! 4473 Lorsque Lancelot l'entendit prononcer ces mots de colère, 4474 Il s'efforce de faire la paix et de redresser la situation 4475 En faisant appel à tout le talent dont il se sent capable, 4476 Et il finit par y arriver; puis le roi 4477 L'emmène voir la reine. 4478 Cette fois-ci, la reine ne baissa point 4479 Les yeux; au contraire, 4480 Elle alla joyeusement à sa rencontre, 4481 Lui rendit tous les honneurs en son pouvoir 4482 Et le fit asseoir à côté d'elle. 4483 Alors ils se parlèrent en toute liberté 4484 De tout, selon leur bon plaisir; 4485 Il ne leur manquait point de choses à se dire, 4486 Car Amour leur fournissait bien des sujets d'entretien. 4487 Et quand Lancelot voit le plaisir 4488 Qu'éprouve la reine à tout ce qu'il dit, 4489 Et que rien ne lui déplaît, alors, tout bas, 4490 Il lui a dit: Dame, devant le si mauvais visage 4491 Que vous me fîtes l'autre jour en me voyant 4492 Mon ébahissement reste total, 4493 Car vous ne m'avez pas soufflé mot de vos raisons: 4494 Vous avez failli me donner la mort. 4495 Je n'eus point alors assez d'audace, 4496 Comme c'est le cas à présent, 4497 Pour oser vous demander de m'éclairer là-dessus. 4498 Dame, maintenant je suis prêt à réparer le forfait-- 4499 À condition toutefois que vous me disiez en quoi il consiste-- 4500 Qui m'a tant bouleversé. 4501 Et la reine lui répond: 4502 Comment? N'eûtes-vous pas honte 4503 De la charrette? Ne vous fit-elle pas peur? 4504 Vous y montâtes à grand regret seulement, 4505 Puisque vous avez attendu le temps de faire deux pas. 4506 Voilà pourquoi en fait je ne voulus 4507 Ni vous adresser la parole ni vous accorder un regard. 4508 --Que Dieu me garde une autre fois, 4509 Fait Lancelot, d'un tel méfait, 4510 Et que Dieu n'ait jamais pitié de moi, 4511 Si vous ne fûtes pas tout à fait dans votre droit! 4512 Dame, pour Dieu, acceptez sur-le-champ 4513 Que je vous fasse amende honorable du tort commis, 4514 Et si un jour vous devez me pardonner, 4515 Pour Dieu, dites-le-moi donc! 4516 --Ami, considérez-vous comme quitte envers moi, 4517 Fait la reine, et entièrement absous: 4518 Je vous pardonne sans réserve. 4519 --Dame, fait-il, je vous en rends grâce; 4520 Mais ici je ne peux guère vous dire 4521 Tout ce que je voudrais; 4522 J'aimerais vous parler 4523 Plus à loisir, s'il se pouvait. 4524 Et la reine, d'un petit mouvement de l'il, et non du doigt, 4525 Lui indique une fenêtre, 4526 Et elle lui dit: Venez me parler 4527 Ce soir à cette fenêtre, 4528 Lorsque ceux d'ici seront tous endormis, 4529 Et vous viendrez par ce verger. 4530 Entrer ici ou chercher un gîte 4531 Pour la nuit vous sera défendu; 4532 Moi, je serai dedans, vous serez dehors, 4533 Puisque vous ne pourrez pas vous introduire ici. 4534 Quant à moi, il ne me sera possible 4535 De me joindre à vous que par la parole ou par la main seulement; 4536 Mais si cela peut vous faire plaisir, je serai 4537 Là, pour l'amour de vous, jusqu'à ce qu'il fasse jour. 4538 Nous ne pourrions pas être vraiment ensemble, 4539 Puisque, dans ma chambre, en face de moi est couché 4540 Keu, le sénéchal, qui languit 4541 À cause des blessures dont il est criblé. 4542 Et l'huis ne s'ouvre jamais, 4543 Il est au contraire solidement fermé et bien gardé. 4544 Quand vous viendrez, faites bien attention 4545 Que nul espion ne vous découvre. 4546 --Dame, fait-il, là où ma compétence s'exercera 4547 Jamais aucun espion ne me verra 4548 Ni ne pourra se former de mauvaises pensées ni trouver à redire. 4549 Ainsi ont-ils organisé leur tête-à-tête, 4550 Et ils se séparent bien joyeusement. 4551 Lancelot sort de la chambre, 4552 Et son bonheur est tel qu'il ne lui souvient plus 4553 D'aucun des nombreux ennuis dont il avait souffert. 4554 Mais la nuit se fait trop attendre, 4555 Et le jour lui a paru durer plus longtemps, 4556 En fonction de ce qu'il lui fait subir, 4557 Que cent jours normaux, et même plus longtemps qu'une année entière. 4558 Voilà bien longtemps et de plein gré qu'il se serait présenté 4559 Au rendez-vous si seulement la nuit fût tombée! 4560 Celle-ci a tellement lutté pour en venir à bout du jour 4561 Que, noire et ténébreuse, elle réussit 4562 À l'envelopper de son manteau 4563 Et à l'affubler de sa chape. 4564 Quand il vit que le jour avait perdu sa clarté, 4565 Il se donne un air d'homme las et fatigué, 4566 Et il dit qu'il avait beaucoup veillé, 4567 Qu'il avait besoin de se reposer. 4568 Vous pouvez facilement comprendre et expliquer-- 4569 Ceux d'entre vous à qui il est arrivé d'en faire autant-- 4570 Pourquoi, devant les gens de son hôtel, 4571 Il joue celui qui a sommeil et qui veut se coucher; 4572 Mais ce n'est point son lit qu'il tient à coeur, 4573 Car pour rien au monde il ne s'y reposerait. 4574 Il ne l'aurait pas pu, il ne l'aurait pas osé, 4575 Il n'aurait pas voulu avoir non plus 4576 L'audace ou la force de le faire. 4577 Aussi vite que possible et sans faire de bruit il se leva du lit, 4578 Sans regretter un instant 4579 L'absence de la lune et des étoiles, 4580 Et, dans la maison, de toute lumière de chandelle 4581 Ou de lampe ou de lanterne allumée. 4582 Il s'employa au contraire à s'assurer 4583 Que personne ne s'aperçût de ses mouvements, 4584 Et que l'on crût qu'il dormait tranquillement 4585 Dans son lit pendant toute la nuit. 4586 Sans compagnon pour le guider 4587 Il se dirige sans tarder vers le verger, 4588 Et à aucun moment il ne rencontra âme qui vive; 4589 La chance continua de le favoriser, 4590 Car un pan du mur du verger 4591 S'était tout récemment écroulé. 4592 Par cette brèche il s'introduit 4593 Rapidement et il parvient jusqu'à 4594 La fenêtre où il se maintient 4595 Silencieux et immobile, s'empêchant de tousser ou d'éternuer, 4596 Jusqu'à ce que la reine arrive, 4597 Vêtue d'une chemise très blanche; 4598 Elle n'avait pas mis de cotte ou de bliaut, 4599 Mais elle portait un manteau court 4600 D'écarlate et de cisemus. 4601 Quand Lancelot voit la reine 4602 Qui se penche contre cette fenêtre 4603 Grillée de solides barreaux de fer, 4604 Il met la chose en train par un doux salut qu'il lui a adressé. 4605 Elle le lui rend aussitôt, 4606 Car leur désir partagé était bien fort-- 4607 De lui pour elle, d'elle pour lui. 4608 Rien de bas ni d'ennuyeux n'entre 4609 Dans les propos qu'ils tiennent. 4610 Ils font tout pour s'approcher l'un de l'autre, 4611 Et ils se tiennent par la main. 4612 Le fait qu'il ne leur soit pas possible de se rejoindre mieux 4613 Les contrarie énormément, 4614 Et ils maudissent les barreaux de fer. 4615 Cependant Lancelot se targue 4616 --Si toutefois la reine en convient-- 4617 De pouvoir entrer là où elle se trouve: 4618 Il ne restera pas dehors simplement à cause des barreaux. 4619 Et la reine lui répond: 4620 Ne voyez-vous donc pas à quel point ces fers 4621 Sont raides à forcer et solides à briser? 4622 Vous n'arriverez jamais à les serrer avec assez de vigueur, 4623 Ou à les tirer vers vous, ou à les secouer 4624 Afin de pouvoir les arracher pour de bon. 4625 --Dame, fait-il, ne vous inquiétez pas! 4626 Je ne pense pas que le fer vaille grand-chose; 4627 À part vous-même rien n'est capable de m'empêcher 4628 D'aller tout droit auprès de vous. 4629 Si votre accord me l'octroie, 4630 Le chemin m'est tout ouvert; 4631 Mais si, au contraire, il ne vous plaisait pas de me le donner, 4632 Il me demeurerait si parfaitement bloqué 4633 Que pour rien au monde je ne saurais y passer. 4634 --Oui, certes, fait-elle, je le veux bien, 4635 Ce n'est point mon vouloir qui vous immobilise; 4636 Mais vous devez attendre 4637 Que je sois recouchée dans mon lit, 4638 Afin qu'il ne vous arrive malheur à cause de quelque bruit; 4639 Il n'y aurait ni ébats ni plaisir 4640 Si le sénéchal, qui dort ici, 4641 Était réveillé par un bruit que nous aurions fait. 4642 Aussi est-il bien juste que je m'en aille, 4643 Car il n'y verrait rien de bon 4644 S'il remarquait ma présence ici. 4645 --Dame, fait-il, dépêchez-vous donc de partir, 4646 Mais ne craignez d'aucune manière 4647 Que je fasse le moindre bruit. 4648 Je compte enlever si doucement ces barreaux 4649 Que je n'aurai aucun mal à le faire, 4650 Et je ne réveillerai personne en le faisant. 4651 Alors la reine le quitte, 4652 Et lui se prépare et s'apprête 4653 À vaincre la fenêtre. 4654 Il s'attaque aux barreaux, les tire et les secoue 4655 Si bien qu'il finit par les ployer tous 4656 Et parvient à les arracher. 4657 Mais leur fer était si coupant 4658 Qu'au petit doigt jusqu'aux muscles 4659 Il ouvrit jusqu'à la première phalange, 4660 Et qu'il trancha au doigt voisin 4661 La première jointure entièrement; 4662 Mais du sang qui, goutte à goutte, en tombe, 4663 Ni des plaies il ne sent rien du tout, 4664 Sa pensée étant fixée sur autre chose. 4665 La fenêtre n'est pas bien basse, 4666 Néanmoins Lancelot la franchit 4667 Très rapidement et en toute liberté. 4668 Il trouve Keu dormant dans son lit, 4669 Et ensuite il s'en vint au lit de la reine 4670 Devant lequel il s'incline en adorateur, 4671 Car il ne croit en nulle sainte relique autant qu'il croit en elle. 4672 Et la reine lui tend 4673 Ses bras à sa rencontre, et puis l'enlace 4674 Et l'étreint sur son coeur, 4675 Tout en l'attirant près d'elle dans son lit 4676 Où elle lui fait l'accueil le plus beau 4677 Qu'il lui soit possible de faire, 4678 Car elle y est invitée et par Amour et par son coeur. 4679 Amour la pousse à le recevoir ainsi. 4680 Mais si elle éprouva pour lui un grand amour, 4681 Lui en ressentait pour elle cent mille fois plus, 4682 Car Amour priva tous les autres coeurs 4683 Lorsqu'elle prodigua ses biens au sien; 4684 C'est dans son coeur à lui qu'Amour reprit 4685 Toutes ses forces et déploya toute sa vigueur, 4686 Au point de s'appauvrir dans le coeur des autres. 4687 Maintenant Lancelot possède tout ce qu'il désire, 4688 Puisque la reine accepte avec joie 4689 Sa compagnie et son soulas, 4690 Puisqu'il la tient entre ses bras 4691 Et elle le tient, lui, entre les siens. 4692 Le plaisir qu'il éprouve est à tel point doux et bon 4693 --Plaisir des baisers, des sens-- 4694 Qu'il leur advint sans mensonge 4695 Une joie et une merveille 4696 Telles que jamais encore leurs pareilles 4697 Ne furent racontées ni connues; 4698 Mais je maintiendrai toujours le silence le plus parfait 4699 Sur ce qu'on ne doit pas dire dans un conte. 4700 De toutes les joies ce fut la plus exquise 4701 Et la plus délectable 4702 Que l'histoire passe sous silence et garde secrète. 4703 Lancelot fut comblé de joie et de plaisir 4704 Pendant toute cette nuit. 4705 Mais le jour finit par arriver, ce qui l'ennuie fort, 4706 Puisqu'il doit se lever d'auprès de son amie. 4707 Au lever il vécut le supplice du martyre parfait, 4708 Car partir lui parut douloureux à ce point-là, 4709 Et il en subit un martyre bien grand. 4710 Son coeur ne cesse de l'entraîner là 4711 Où la reine est restée. 4712 Le reconduire demeure hors de son pouvoir, 4713 Parce que la reine lui plaît tellement 4714 Qu'il n'a aucun désir de la quitter: 4715 Le corps s'éloigne, le coeur demeure. 4716 Il retourne directement à la fenêtre; 4717 Mais de son corps il en reste assez, 4718 Vu que les draps sont tachés et teints 4719 Du sang qui tomba de ses doigts. 4720 C'est dans une profonde détresse que Lancelot part, 4721 Débordant de soupirs et de larmes. 4722 Il n'a pas été question de fixer un nouveau rendez-vous, 4723 Ce qui l'afflige, mais pareille chose ne peut pas être. 4724 C'est à grand regret qu'il repasse la fenêtre 4725 Par où il entra de si bon coeur; 4726 Il n'avait plus les doigts bien solides, 4727 Car il y avait été grièvement blessé; 4728 Pourtant, il a redressé les barreaux de fer 4729 Et les a remis en place, 4730 Si bien que ni par devant ni par derrière, 4731 Ni par les deux côtés, 4732 Il n'apparaît que l'on eût enlevé 4733 Un seul des fers, ni qu'on l'eût tiré ou ployé. 4734 Au moment de partir, il s'est incliné 4735 Vers la chambre, et fait 4736 Tout comme s'il se trouvait en présence d'un autel. 4737 Puis il s'en va la mort dans l'âme; 4738 Il ne rencontre personne qui le reconnaisse 4739 Pendant qu'il rentre à son hôtel. 4740 Il se couche tout nu dans son lit 4741 Sans jamais réveiller qui que ce soit. 4742 Alors, il a la surprise de découvrir 4743 Que ses doigts sont blessés; 4744 Mais en rien il ne s'en émeut, 4745 Parce qu'il sait qu'à coup sûr 4746 Ce fut pendant qu'il arrachait les barreaux du mur 4747 De la fenêtre qu'il se blessa; 4748 Pour cela il ne s'en troubla pas, 4749 Car il eût mieux voulu que de son corps 4750 Les deux bras entiers fussent arrachés 4751 Qu'il n'eût réussi à passer par la fenêtre; 4752 Mais s'il avait subi ailleurs une blessure semblable 4753 Et se fût maltraité aussi grièvement, 4754 Son chagrin et sa colère auraient été bien grands. 4755 Sur le matin la reine, 4756 Renfermée dans sa chambre bien garnie de tentures, 4757 Tout doucement s'était endormie; 4758 Elle ne se rendait pas compte que ses draps 4759 Étaient tachés de sang, 4760 Mais, au contraire, elle pensait qu'ils étaient bien blancs 4761 Et tout beaux et parfaitement convenables. 4762 Et Méléagant, dès 4763 Qu'il fut habillé et prêt, 4764 S'est dirigé vers la chambre 4765 Où la reine était couchée. 4766 Il la trouve réveillée et il voit les draps 4767 Tachés et comme mouchetés de gouttes de sang frais; 4768 En poussant du coude ses compagnons 4769 Et comme quelqu'un qui cherche à y découvrir le mal, 4770 Il tourne son regard vers le lit de Keu le sénéchal 4771 Où il voit, là aussi, les draps tachés 4772 De sang, car, pendant la nuit--notez-le bien-- 4773 Les blessures de Keu s'étaient rouvertes. 4774 Et il dit: Madame, j'ai enfin trouvé 4775 Les preuves que je cherchais depuis longtemps! 4776 Il est bien vrai que l'on commet une folie des plus grandes 4777 Lorsqu'on se dépense afin de préserver l'honneur d'une femme, 4778 Car on y perd son effort et sa peine; 4779 Celui qui fait le plus pour la surveiller 4780 Perd plus vite sa peine que celui qui ne s'en formalise pas. 4781 Mon père a exercé une bien belle vigilance 4782 En cherchant à vous surveiller à cause de moi! 4783 Il vous a bien gardée contre moi; 4784 Mais cette nuit c'est Keu le sénéchal 4785 Qui vous a regardée, malgré ses précautions, 4786 Et de vous ce dernier a obtenu tout ce qu'il voulait, 4787 Et la chose sera prouvée sans le moindre doute possible. 4788 --Comment?, fait-elle.--J'ai trouvé 4789 Du sang sur vos draps, témoignage irréfutable, 4790 Puisqu'il faut que je le dise. 4791 C'est ainsi que je le sais, ainsi que je le prouve, 4792 Car je trouve sur vos draps et sur les siens 4793 Le sang qui tomba de ses blessures: 4794 Voilà des enseignes bien authentiques. 4795 Alors la reine remarqua pour la première fois 4796 Dans l'un et l'autre des deux lits 4797 Les draps ensanglantés, et elle s'en étonne beaucoup; 4798 Elle en éprouva de la honte, elle en rougit, 4799 Et elle dit: Que Dieu me protège, 4800 Ce sang que je regarde dans mes draps 4801 Jamais Keu ne l'apporta ici, 4802 Le nez m'a saigné cette nuit, sans plus; 4803 Ce fut mon nez, j'en suis sûre. 4804 Et elle pense dire la vérité. 4805 Par mon chef, fait Méléagant, 4806 Vous ne racontez là que des balivernes. 4807 Tout ce que vous pourrez raconter ne servira à rien, 4808 Car vous êtes coupable sans conteste possible, 4809 Et lumière se fera sur vos agissements. 4810 Alors il dit: Seigneurs, ne bougez pas d'ici! 4811 Aux gardes qui se trouvaient là, 4812 Et veillez à ce que ne soient pas ôtés 4813 Les draps de ce lit avant que je ne revienne. 4814 Je veux que le roi reconnaisse mon bon droit 4815 Quand il aura vu cette chose de ses propres yeux. 4816 Alors il chercha ce dernier et finit par le trouver, 4817 Et il se jette à ses pieds, 4818 Disant: Sire, venez voir 4819 Ce dont vous ne soupçonnez pas l'existence. 4820 Venez voir la reine, 4821 Et vous verrez des choses surprenantes mais authentiques 4822 Que j'ai vues et découvertes; 4823 Mais avant de vous y rendre, 4824 Je vous prie de ne pas me faillir, 4825 Ni en justice ni par rapport aux convenances: 4826 Vous savez bien les périls 4827 Que j'ai endurés afin d'obtenir la reine-- 4828 Ce qui m'a valu d'avoir en vous un ennemi, 4829 Parce que c'est à cause de moi que vous la faites garder. 4830 Ce matin j'allai la voir alors qu'elle était 4831 Encore au lit, et je me suis appliqué 4832 Suffisamment pour pouvoir constater 4833 Que chaque nuit Keu couche avec elle. 4834 Sire, pour Dieu, que cela ne vous contrarie pas 4835 Si cette conduite me chagrine et si je me lamente, 4836 Car elle me fait ressentir un grand dépit, 4837 Vu que la reine me hait et me méprise, 4838 Et que Keu couche chaque nuit avec elle. 4839 --Tais-toi!, fait le roi, je n'en crois rien du tout. 4840 --Sire, venez donc voir les draps, 4841 Et comment Keu les a traités. 4842 Puisque ma parole ne vous inspire pas confiance, 4843 Et qu'au contraire vous pensez que je suis en train de vous mentir, 4844 Les draps et la couverture ensanglantée 4845 Des blessures de Keu, je vous les montrerai. 4846 --Allons-y donc, et je verrai tout cela, 4847 Fait le roi, car je veux le voir: 4848 Mes propres yeux m'apprendront la vérité dans cette affaire. 4849 Le roi se dépêche pour gagner 4850 La chambre où il trouva 4851 La reine qui était en train de se lever. 4852 Il voit les draps ensanglantés sur son lit, 4853 Ainsi que sur le lit de Keu, 4854 Et il dit: Dame, voilà qui va fort mal 4855 Si ce que m'a dit mon fils est vrai. 4856 Elle répond: Que Dieu me protège, 4857 Jamais, même en racontant un cauchemar, 4858 On n'a inventé un mensonge aussi néfaste. 4859 Je pense que Keu le sénéchal 4860 Est bien trop courtois et fidèle 4861 Pour jamais mériter qu'on juge sa bonne foi foi insuffisante; 4862 Et, pour ma part, je ne vends point 4863 Mon corps ni ne le livre à qui le veut. 4864 Il est indéniable que Keu n'est nullement de ceux 4865 Qui pourraient réclamer de moi pareil outrage, 4866 Et, quant à moi, je n'eus jamais aucun désir 4867 De commettre une telle folie et jamais je ne l'aurai. 4868 --Sire, je vous serais bien reconnaissant, 4869 Dit Méléagant à son père, 4870 Si Keu expie son crime 4871 En sorte que la honte atteigne la reine aussi. 4872 De vous dérive et de vous dépend la justice, 4873 Et je vous prie et demande de la rendre maintenant. 4874 Keu a bien trahi le roi Artur, 4875 Son seigneur, qui croyait en lui à tel point 4876 Qu'il lui avait confié 4877 L'être qu'il aime le plus au monde. 4878 --Sire, souffrez que je réponde, 4879 Fait Keu, et je me disculperai. 4880 Que Dieu, quand je quitterai ce monde d'ici-bas, 4881 N'accorde pas de pardon à mon âme 4882 Si jamais je couchai avec ma dame. 4883 Évidemment, j'aimerais mieux être mort 4884 Que pareille horreur ou un crime semblable 4885 Fût commis par moi envers mon seigneur; 4886 Et que jamais Dieu ne me donne 4887 Une santé meilleure que celle que j'ai à present, 4888 Qu'au contraire il me prive de vie tout de suite, 4889 Si jamais l'idée m'en est même venue à l'esprit. 4890 Mais je suis suffisamment expert en matière de mes blessures 4891 Pour savoir que cette nuit elles ont abondamment saigné 4892 Et que mes draps en ont été maculés. 4893 Voilà pourquoi votre fils m'accuse, 4894 Mais en vérité il n'en a nullement le droit. 4895 Et Méléangant lui répond: 4896 Que Dieu me vienne en aide, vous avez été suborné 4897 Par les diables et les démons malins; 4898 Vous fûtes cette nuit trop ardent, 4899 Et ce fut sans aucun doute en vous surmenant de la sorte 4900 Que vous fîtes crever vos plaies. 4901 Il ne vous sert à rien de raconter des fantaisies: 4902 La présence du sang dans les deux lits en constitue la preuve; 4903 Nous la voyons clairement, elle saute aux yeux. 4904 Il est juste que l'on paie son crime 4905 Quand sa culpabilité est établie. 4906 Jamais un chevalier de votre renommée 4907 Ne commit un outrage aussi insolent, 4908 Ainsi votre crime vous a-t-il couvert de honte. 4909 --Sire, sire, dit Keu au roi, 4910 Je serai prêt à défendre ma dame et moi-même 4911 Contre ce dont votre fils m'accuse; 4912 Il me met au supplice et à la torture, 4913 Mais c'est vraiment à tort qu'il me tourmente. 4914 --Vous n'aurez pas à vous battre, 4915 Fait le roi, car vous souffrez trop. 4916 --Sire, si vous voulez bien le permettre, 4917 Tout malade que je suis, 4918 Je me battrai contre lui 4919 Et je montrerai que je suis innocent 4920 De cet acte repréhensible dont il m'inculpe. 4921 Et la reine avait envoyé chercher 4922 En secret Lancelot, 4923 Et elle dit au roi qu'elle aura à sa disposition 4924 Un chevalier pour défendre 4925 Le sénéchal en cette affaire 4926 Contre Méléagant, si celui-ci ose accepter le combat. 4927 Et Méléagant ne tarda point à déclarer: 4928 De tous les chevaliers je ne vous en retire pas un seul 4929 Contre qui je n'accepte de combattre, 4930 Jusqu'à ce que l'un de nous deux soit mis hors de combat, 4931 Même s'il s'agissait d'un géant. 4932 Alors Lancelot entra dans la salle; 4933 Il y eut un tel attroupement de chevaliers 4934 Que la salle s'en trouva toute remplie. 4935 Dès son arrivée, 4936 Devant tout le monde--jeunes et vieux-- 4937 La reine raconte ce qui vient de se produire, 4938 Et elle dit: Lancelot, cette honte, 4939 C'est Méléagant, ici présent, qui me l'a imputée; 4940 Ainsi m'a-t-il rendue suspecte 4941 Aux yeux de tous ceux qui l'entendent parler, 4942 À moins que vous ne l'obligiez à se rétracter. 4943 Cette nuit, dit-il, Keu a couché 4944 Avec moi, puisqu'il a vu 4945 Mes draps et les siens maculés de sang, 4946 Et il dit que son crime sera sévèrement puni 4947 S'il ne parvient pas à se défendre contre lui, 4948 Ou s'il ne trouve pas un autre qui accepte 4949 Le combat afin de l'aider. 4950 --Il ne vous sera jamais nécessaire de plaider votre cause, 4951 Fait Lancelot, là où je me trouve. 4952 Qu'à Dieu ne plaise que l'on vous soupçonne, 4953 Ni vous ni lui, de pareil outrage; 4954 Je suis prêt à entreprendre le combat afin de prouver 4955 Qu'à aucun moment il ne songea à faire une chose semblable. 4956 Si en moi il existe le minimum de force, 4957 Je le défendrai de mon mieux; 4958 Pour lui j'entreprendrai la bataille. 4959 Et Méléagant fait un bond en avant 4960 Et il dit: Que le Seigneur me préserve, 4961 J'accepte volontiers, et cela me va très bien: 4962 Que nul ne croie que cela me gêne d'aucune manière. 4963 Et Lancelot dit: Sire roi, 4964 Je sais quelque-chose des causes et des lois, 4965 Et des procès et des jugements: 4966 La procédure exige que l'on prête serment 4967 Quand il s'agit d'accusations aussi graves. 4968 Et Méléagant, sans méfiance, 4969 Lui répond sur-le-champ: 4970 Que les serments se fassent donc, 4971 Et que viennent tout de suite les reliques des saints, 4972 Car je sais bien que j'ai le droit de mon côté! 4973 Et Lancelot affirme tout haut: 4974 Que le Seigneur me vienne en aide, 4975 Jamais ne connut Keu le sénéchal 4976 Celui qui put le soupçonner de pareille chose. 4977 Ils réclament alors leurs chevaux 4978 Et ils se font apporter leurs armes; 4979 On les leur apporte immédiatement, 4980 Et les valets les en revêtent: les voilà armés; 4981 Les reliques sont déjà exposées à leur place. 4982 Méléagant avance de quelques pas 4983 Et Lancelot, à son côté, fait de même, 4984 Et tous deux se mettent à genoux; 4985 Et Méléagant tend la main 4986 Vers les saintes reliques et jure d'une voix résonnante: 4987 Que Dieu et ses saints me viennent en aide, 4988 Keu le sénéchal partagea 4989 Cette nuit le lit de la reine 4990 Et d'elle il eut tout son plaisir. 4991 --Et moi, fait Lancelot, je t'accuse de parjure 4992 Et je jure solennellement 4993 Qu'il n'y coucha pas et qu'il ne la toucha point. 4994 Et de celui de nous deux qui aurait menti, 4995 Qu'il plaise à Dieu de se venger 4996 Et de prouver de quel côté la vérité se trouve. 4997 Mais je ferai encore un serment 4998 Et je jurerai en plus-- 4999 Qui que cela ennuie ou offense-- 5000 Que s'il m'accorde aujourd'hui 5001 De prendre le dessus sur Méléagant, 5002 Avec son aide et celle de ces reliques 5003 Que voici, et en vertu d'aucun autre pouvoir, 5004 Je serai sans pitié pour lui! 5005 Bademagu n'éprouva aucun plaisir 5006 À entendre ce serment. 5007 Quand les serments eurent été prononcés, 5008 Les destriers furent amenés des écuries, 5009 Deux beaux et excellents destriers. 5010 Chacun des deux adversaires monte sur le sien, 5011 Et ils chevauchent l'un contre l'autre 5012 Aussi vite que leurs montures peuvent les porter; 5013 Et au moment où elles atteignent leur plus grande vitesse 5014 Les deux chevaliers s'entrechoquent 5015 Avec une telle furie qu'il ne leur reste rien 5016 De leurs lances qu'un tronçon dans la main. 5017 Ils s'envoient l'un l'autre rouler à terre, 5018 Mais sans pour autant manifester des signes d'épuisement, 5019 Car ils ont tôt fait de se relever. 5020 Ils se font autant de mal que possible 5021 Avec les lames tranchantes de leurs épées. 5022 Les étincelles jaillies des heaumes 5023 Brillent et montent vers le ciel. 5024 Ils s'attaquent l'un l'autre avec une telle colère, 5025 Leurs épées nues à la main, 5026 Que, comme elles vont et viennent, 5027 Ils frappent l'un l'autre, 5028 Sans chercher à se reposer 5029 Pour reprendre haleine. 5030 Le roi qui trouve très pénible ce qu'il voit 5031 Interpelle la reine, 5032 Qui était allée s'accouder 5033 En haut aux loges de la tour. 5034 Il lui demande au nom de Dieu le créateur 5035 Qu'elle leur permette de se séparer. 5036 La reine répond en toute sincérité: 5037 Tout ce qui vous sied et plaît 5038 Me trouvera prête à l'accepter. 5039 Lancelot a bien entendu 5040 Ce qu'a répondu la reine 5041 À la requête de Bademagu; 5042 Il ne voulut plus combattre, 5043 Dès ce moment il abandonna la lutte. 5044 Mais Méléagant, qui ne songe pas à se reposer, 5045 Frappe sur Lancelot à coups redoublés. 5046 Le roi se jette entre les deux adversaires 5047 Et retient le bras de son fils, qui dit et jure 5048 Qu'un accord est le moindre de ses soucis: 5049 Je veux me battre, je me refuse à la paix. 5050 Le roi déclare: Tais-toi 5051 Et crois-m'en. Tu seras sage de m'obéir. 5052 Certes, tu n'encourras honte ni dommage 5053 Si tu m'écoutes. 5054 Tu feras donc ce qu'il t'appartient de faire! 5055 Ne te souviens-tu pas 5056 Qu'à la cour du roi Artur 5057 Tu vas le combattre comme convenu? 5058 Et ne crois-tu pas 5059 Que ce serait pour toi un plus grand honneur 5060 De triompher là qu'ailleurs? 5061 Ainsi parle le roi pour voir 5062 S'il ne pourrait pas l'émouvoir. 5063 Il parvient à l'apaiser, et il sépare les deux combattants. 5064 Lancelot, à qui il tarde 5065 De retrouver messire Gauvain, 5066 Vient demander la permission de partir 5067 À Bademagu et à la reine. 5068 Avec leur assentiment il s'achemine 5069 Vers le Pont-sous-l'Eau. 5070 Il était accompagné 5071 De nombreux chevaliers. 5072 Mais il y en avait assez 5073 Dont il aurait souhaité l'absence. 5074 Ils chevauchent à longueur de journée, 5075 Tant qu'ils s'approchent du Pont-sous-l'Eau, 5076 Mais ils en sont encore éloignés d'une lieue. 5077 Avant de venir assez près 5078 Pour pouvoir l'apercevoir, 5079 Ils rencontrèrent un nain 5080 Juché sur un grand cheval de chasse 5081 Et tenant à la main un fouet 5082 Pour frapper et hâter sa monture. 5083 Et le voilà qui demande, 5084 Comme il en a reçu l'ordre: 5085 Lequel d'entre vous est Lancelot? 5086 Ne me le cachez pas, je suis des vôtres; 5087 Mais dites-le sans crainte, 5088 Car je vous le demande pour vous être utile. 5089 Lancelot en personne lui répond, 5090 Disant: Je suis 5091 Celui que tu réclames. 5092 --Ah!, fait le nain, noble Chevalier, 5093 Laisse-là ces gens et crois-m'en: 5094 Viens tout seul avec moi, 5095 Car je veux te mener en un lieu excellent. 5096 Que nul ne te suive, je te le requiers, 5097 Mais qu'ils nous attendent ici même, 5098 Car nous reviendrons sous peu. 5099 Celui qui ne soupçonnait aucune embûche 5100 A fait rester là son escorte 5101 Et suit le nain en train de le trahir. 5102 Ses gens qui demeurent à l'attendre 5103 Pourront l'attendre longtemps, 5104 Car ceux qui se sont emparés de lui 5105 Ont nul désir de le rendre. 5106 Et ses gens se lamentent si fort, 5107 Quand il ne revient pas, 5108 Qu'ils ne savent que faire. 5109 Ils disent tous que le nain 5110 Les a trahis, et leur chagrin fut grand; 5111 Il serait oiseux d'en douter. 5112 Dolents, ils commencent à le chercher, 5113 Mais ils ne savent où le trouver 5114 Ni où partir à sa recherche; 5115 Ils se concertent entre eux. 5116 Les plus sensés et les plus sages 5117 Décident, autant que je le sache, 5118 Qu'ils pousseront 5119 Jusqu'au Pont-sous-l'Eau, tout proche, 5120 Puis ils iront chercher Lancelot 5121 Après avoir pris conseil de messire Gauvain, 5122 S'ils découvrent ce dernier dans les parages, 5123 Cette décision satisfait tout le monde, 5124 Personne ne s'y oppose. 5125 Ils se dirigent vers le Pont-sous-l'Eau; 5126 Dès qu'ils y parviennent, 5127 Ils ont aperçu messire Gauvain, 5128 Qui était tombé du pont 5129 Dans l'eau très profonde à cet endroit. 5130 Tantôt il remonte à la surface et tantôt il disparaît, 5131 Maintenant on le voit et puis on le perd de vue. 5132 Ils font tant et si bien qu'ils l'agrippent 5133 À l'aide de branches, de perches et de crocs. 5134 Il n'avait que le haubert au dos 5135 Et sur la tête son heaume, 5136 Un heaume qui en valait dix autres. 5137 Il portait encore ses chausses de fer, 5138 Toutes rouillées de sa sueur, 5139 Car il avait enduré mainte épreuve; 5140 Il avait fait face à maint péril 5141 Et triomphé dans maint combat. 5142 Lance, écu, cheval 5143 Sont restés sur l'autre rive, 5144 Mais ceux qui l'ont repêché 5145 Ne croient pas qu'il soit vivant, 5146 Car Gauvain avait avalé beaucoup d'eau. 5147 Pas avant qu'il ne l'eût régurgitée, 5148 Ne fut-il capable de se faire entendre. 5149 Mais quand voix et parole furent revenues 5150 Et qu'il eut dégagé sa trachée artère, 5151 De sorte qu'on put l'entendre, 5152 Le plus tôt qu'il put parler, 5153 Il le fit; 5154 Sur-le-champ il s'enquit de la reine Guenièvre 5155 Auprès de ceux qui se tenaient devant lui, 5156 En savaient-ils des nouvelles? 5157 Ceux-ci lui ont répondu 5158 Qu'elle ne quitte pas le roi Bademagu, 5159 Qui pourvoit à ses besoins 5160 Et l'honore grandement. 5161 Est-ce que personne n'est venu la quérir 5162 En cette terre?, demande messire Gauvain. 5163 --Si, répondent-ils. 5164 --Qui ça?--Lancelot du Lac, font-ils, 5165 Qui traversa le Pont de l'Épée. 5166 Il l'a secourue et délivrée, 5167 Et nous tous avec elle. 5168 Mais un nain nous a trahis, 5169 Un avorton bossu et grimaçant: 5170 Il nous a vilainement trompés 5171 Celui qui nous a dérobé Lancelot. 5172 Nous ne savons pas ce qu'il en a fait. 5173 --Et quand cela?, fait messire Gauvain. 5174 --Aujourd'hui même, messire, 5175 Tout près d'ici, alors que Lancelot et nous, 5176 Nous venions vous retrouver. 5177 --Comment donc s'est-il comporté 5178 Depuis son arrivée en ce pays? 5179 Alors ils commencent 5180 À lui raconter de bout en bout 5181 Sans en oublier un seul détail les exploits de Lancelot. 5182 Quant à la reine, ils lui disent 5183 Qu'elle l'attend et déclare 5184 Que rien ne la fera partir 5185 De Gorre avant qu'elle ne le voie, 5186 Quoi qu'elle entende dire à son sujet. 5187 Messire Gauvain leur demande: 5188 Lorsque nous partirons de ce pont, 5189 Irons-nous à la recherche de Lancelot? 5190 Pas un seul qui n'opine 5191 Qu'il vaut mieux aller retrouver la reine, 5192 Que Bademagu se chargera de faire chercher Lancelot. 5193 Ils pensent que son fils traîtreusement 5194 L'a fait emprisonner, 5195 Ce Méléagant qui le déteste. 5196 Où que Lancelot se trouve, si le roi le sait, 5197 Il forcera son fils à le libérer, 5198 On peut compter là-dessus. 5199 Tous se rallient à cet avis 5200 Et ils se mettent en route. 5201 Ils chevauchent jusqu'à la résidence 5202 Où se trouvent Bademagu et la reine, 5203 Également Keu le sénéchal, 5204 Et ce scélérat 5205 Plein de traîtrise, 5206 Qui a tant inquiété 5207 Au sujet de Lancelot ceux qui arrivent. 5208 Ils se jugent mortellement trahis, 5209 Et se lamentent, car leur anxiété est grande. 5210 Ce n'est pas une nouvelle agréable 5211 Que l'on porte à la reine; 5212 Néanmoins, elle se comporte 5213 Aussi plaisamment qu'elle peut. 5214 À cause de messire Gauvain il faut 5215 Qu'elle cache sa peine, et elle y parvient. 5216 Cependant elle ne savait comment tout à fait 5217 L'empêcher de paraître. 5218 Tout à la fois elle se réjouit et s'attriste: 5219 Pour Lancelot elle souffre en son coeur, 5220 Mais en présence de messire Gauvain 5221 Elle manifeste une joie extrême. 5222 Il n'y a personne qui, ayant entendu la nouvelle 5223 De la disparition de Lancelot, 5224 Ne soit plongé dans la tristesse. 5225 Le roi aurait été ravi 5226 De l'arrivée de messire Gauvain 5227 Et de faire sa connaissance, 5228 Si ce n'est que sa douleur que Lancelot 5229 Soit tombé dans un traquenard 5230 Est si grande qu'elle l'accable. 5231 Et la reine le prie instamment 5232 Que par monts et par vaux 5233 Il fasse rechercher Lancelot, 5234 Sans perdre de temps, à travers son royaume. 5235 Messire Gauvain et Keu le sénéchal 5236 Se joignent à elle, et tous les autres: 5237 Il n'y a personne qui n'implore le roi. 5238 Laissez-moi donc le soin de cette affaire, 5239 Fait Bademagu, et cessez de me presser, 5240 Car voilà longtemps que je suis prêt. 5241 Cette recherche sera menée à bien 5242 Sans qu'il soit besoin de vos requêtes et de vos prières. 5243 Chacun s'incline devant lui, 5244 Et le roi envoie ses messagers, 5245 Par tout son royaume-- 5246 Des serviteurs bien connus et fort capables-- 5247 Qui à travers toute la contrée 5248 Demandent des nouvelles de Lancelot. 5249 Partout ils se sont enquis de lui, 5250 Mais de Lancelot nulle nouvelle ne leur parvient. 5251 Ils s'en retournent bredouilles 5252 Là où séjournent les chevaliers, 5253 Gauvain, Keu et tous les autres, 5254 Qui déclarent que tout armés, 5255 La lance en arrêt, ils se mettront en campagne, 5256 Qu'ils n'enverront aucun autre à leur place. 5257 Un jour après manger ils se trouvaient 5258 Dans la grand-salle, où ils s'armaient-- 5259 Le moment était venu 5260 De leur départ imminent-- 5261 Quand un jeune homme y entra 5262 Et s'avança parmi eux 5263 Pour arriver devant la reine. 5264 Elle était bien pâle, 5265 Car n'ayant point de nouvelles de Lancelot, 5266 Sa souffrance était si vive 5267 Qu'elle en avait perdu toute couleur. 5268 Et le valet l'a saluée, 5269 Et Bademagu qui se tenait près d'elle, 5270 Et puis après cela tous les autres, 5271 Y compris Keu et messire Gauvain. 5272 Il tenait une lettre à la main 5273 Qu'il tend au roi, qui s'en empare. 5274 À un clerc qui sait bien remplir pareille fonction 5275 Il l'a fait lire à haute voix. 5276 Ce dernier sut fort bien déchiffrer 5277 Ce qu'il vit écrit sur le parchemin. 5278 La lettre portait que Lancelot salue 5279 Le roi, son bon seigneur, 5280 Le remerciant du si courtois traitement 5281 Et des bienfaits qu'il a reçus de lui, 5282 Et se déclarant entièrement 5283 Soumis à ses ordres; 5284 Que Bademagu sache sans le moindre doute 5285 Qu'il se trouve auprès du roi Artur, 5286 En parfaite santé et plein de vigueur. 5287 El ajoute qu'il mande à la reine 5288 Qu'elle retourne, si elle veut bien, 5289 Avec Keu et messire Gauvain. 5290 La lettre avait tout ce qu'il fallait 5291 Pour qu'on crût à son authenticité. 5292 Ils furent tous ravis de ce qu'ils ont appris 5293 Et la cour retentit d'une joie bruyante. 5294 Le lendemain matin 5295 On décida de se mettre en route: 5296 Quand il fut jour, 5297 Ils s'apprêtent tous, s'équipent, 5298 Montent en selle et partent. 5299 Le roi les accompagne et les conduit 5300 Triomphalement 5301 Une bonne partie du chemin. 5302 Il les conduit hors de son domaine 5303 Et quand il l'a fait, 5304 Il prend congé de la reine 5305 Et de tous les autres. 5306 La reine fort courtoisement, 5307 En se séparant de lui, le remercie 5308 De l'avoir si bien traitée. 5309 Elle entoure son cou de ses deux bras 5310 Et lui offre et lui promet 5311 Ses bons services et ceux de son époux: 5312 Elle ne pouvait lui faire plus grande promesse. 5313 Messire Gauvain et Keu, tous 5314 Comme à leur seigneur et ami, 5315 Font également au roi des promesses de service. 5316 Sans s'arrêter davantage, ils reprennent leur route, 5317 Tandis que Bademagu leur dit adieu 5318 Et salue tous les autres en plus de ces trois; 5319 Alors il retourne dans son royaume. 5320 La reine ne fit longue halte 5321 Nul jour de toute la semaine, 5322 Ni le cortège qu'elle ramène. 5323 La nouvelle parvient à la cour, 5324 Nouvelle qui plut grandement au roi Artur, 5325 Que la reine approche. 5326 Le roi se réjouit 5327 D'autant plus qu'il croyait 5328 Que c'était grâce aux prouesses de son neveu 5329 Que la reine est de retour, 5330 Elle et Keu, et les gens de moindre importance, 5331 Mais la vérité est tout autre. 5332 La ville se vide à leur approche, 5333 Tout le monde se porte à leur rencontre 5334 Et chacun s'exclame, 5335 Qu'il soit chevalier ou vilain: 5336 Que messire Gauvain soit le bienvenu, 5337 Lui qui a ramené la reine, 5338 Et nous a rendu mainte autre captive 5339 Et maint prisonnier! 5340 Gauvain leur répond: 5341 Seigneur, vous avez tort de me louer, 5342 Cessez maintenant de parler de la sorte, 5343 Que je n'y suis pour rien. 5344 L'honneur que vous me rendez me fait honte, 5345 Car je ne suis pas arrivé à temps; 5346 Je me suis trop attardé en route. 5347 Mais c'est Lancelot qui est arrivé à temps, 5348 Lui à qui un si grand honneur est échu 5349 Qu'avant lui nul chevalier n'en connut de tel. 5350 --Où donc est-il, beau sire, 5351 Quand nous ne le voyons pas à vos côtés? 5352 --Comment où ça?, fait messire Gauvain, 5353 Mais à la cour de mon seigneur le roi. 5354 Il n'y est donc pas?--Certes non, 5355 Ni en toute cette contrée. 5356 Depuis que ma dame la reine fut emmenée 5357 Nous n'avons eu aucune nouvelle de lui. 5358 Alors pour la première fois Gauvain 5359 Se rendit compte que la lettre de Lancelot 5360 Était une fabrication 5361 Qui les avait induits en erreur. 5362 Les voilà tous plongés dans la tristesse: 5363 Ils arrivent à la cour en se lamentant, 5364 Et le roi demande tout de suite 5365 Des nouvelles de ce qui s'est passé. 5366 Nombreux furent ceux prêts à lui conter 5367 Les exploits de Lancelot, 5368 Comment il a libéré 5369 La reine et tous les autres prisonniers, 5370 Comment et par quelle trahison 5371 Le nain le leur a enlevé et soustrait. 5372 Cela déplaît fort au roi, 5373 Il en est tout triste, 5374 Mais d'un autre côté son coeur bondit de joie 5375 À revoir la reine, 5376 Devant un tel bonheur tout chagrin s'efface. 5377 Quand il a en sa possession la personne qu'il désire le plus 5378 Il se soucie bien peu de tout le reste. 5379 Pendant que la reine était absente, 5380 Je crois que les dames du pays 5381 Et les demoiselles d'âge à se marier 5382 S'assemblèrent 5383 Et que les demoiselles 5384 Déclarèrent qu'il était bien temps 5385 De leur trouver un mari. 5386 Lors de la réunion on décida 5387 D'organiser un tournoi. 5388 La dame de Noauz se chargerait d'un des deux camps, 5389 La dame de Pomelegoi, de l'autre. 5390 Ceux qui auront le dessous 5391 Ne pourront prétendre à rien, 5392 Mais ceux qui auront le dessus 5393 Les demoiselles en voudront pour époux. 5394 On fit crier et proclamer le tournoi 5395 Dans toutes les contrées voisines 5396 Et même dans les pays lointains. 5397 La proclamation fut faite 5398 Bien avant la date fixée 5399 Afin d'attirer le plus possible de gens. 5400 La reine fut de retour 5401 Avant la date choisie. 5402 Dès que les dames surent 5403 Que la reine était revenue, 5404 Un grand nombre d'entre elles 5405 Se rendirent à la cour 5406 Et, une fois devant le roi, elles le prièrent 5407 De leur accorder un don, 5408 De consentir à leur demande. 5409 Il leur promit, 5410 Avant même de savoir ce qu'elles voulaient, 5411 Qu'il leur accorderait leur requête. 5412 Alors elles lui dirent qu'elles désiraient 5413 Qu'il permît à la reine 5414 De venir voir leur tournoi. 5415 Et le roi, qui avait coutume de ne rien refuser, 5416 Répondit qu'il veut bien si elle y tient. 5417 Les dames, fort aises de la réponse du roi, 5418 S'en vont trouver la reine 5419 Et tout de go lui disent: 5420 Madame, ne reprenez pas 5421 Ce que le roi nous accorde. 5422 Et elle leur demande: 5423 De quoi s'agit-il? Dites-le-moi! 5424 Alors elles lui disent: Si vous voulez 5425 Venir à notre tournoi, 5426 Le roi ne cherchera pas à vous retenir 5427 Et ne vous empêchera pas d'y aller. 5428 La reine dit qu'elle se rendra au tournoi 5429 Du moment que le roi le lui permet. 5430 Sans perdre de temps, à travers tout le royaume, 5431 Les demoiselles envoient dire 5432 Et mandent qu'elles comptaient 5433 Amener la reine à assister 5434 Au tournoi le jour fixé. 5435 La nouvelle se propagea 5436 Et loin et près et ça et là; 5437 Elle a tant voyagé 5438 Qu'elle a pénétré 5439 Dans le royaume dont nul ne pouvait retourner-- 5440 Mais pour lors tout un chacun 5441 Pouvait y entrer et en sortir 5442 Sans rencontrer de difficulté. 5443 La nouvelle s'est diffusée 5444 Par tout le royaume de Gorre, 5445 Jusqu'à atteindre la demeure 5446 D'un sénéchal de Méléagant, 5447 Ce scélérat bien digne des feux de l'enfer! 5448 Ledit sénéchal tenait Lancelot sous sa garde: 5449 Méléagant l'avait emprisonné chez lui, 5450 En tant qu'un ennemi mortel 5451 Qu'il haïssait à l'extrême. 5452 Lancelot eut vent du tournoi 5453 Et en apprit la date. 5454 Dès ce moment ses yeux furent mouillés de larmes 5455 Et son coeur vide de joie. 5456 La femme du sénéchal, 5457 Voyant Lancelot triste et pensif, 5458 L'interrogea en secret: 5459 Messire, je vous conjure, pour Dieu 5460 Et sur votre âme, de m'avouer 5461 Pourquoi vous êtes tellement changé. 5462 Vous ne buvez plus, vous ne mangez plus, 5463 Et jamais je ne vous vois plaisanter ni rire. 5464 Vous pouvez me dire en toute sûreté 5465 Ce que vous pensez et ce qui vous afflige. 5466 --Ah! madame, ne vous étonnez pas 5467 Si je suis triste. 5468 Car je me trouve tout désemparé 5469 Quand je ne pourrai être là 5470 Où se trouveront tous ceux qui comptent: 5471 C'est-à-dire au tournoi qui va réunir 5472 Tout un peuple, me semble-t-il. 5473 Et pourtant s'il vous plaisait 5474 Et que Dieu vous rendît généreuse 5475 Au point de m'y laisser aller, 5476 Vous pourriez être sûre 5477 Que je me comporterais de telle sorte 5478 Que je reviendrais me constituer votre prisonnier. 5479 --Certes, fait-elle, je le ferais 5480 Très volontiers si je n'y voyais 5481 Ma ruine et ma mort. 5482 Mais je crains tellement mon seigneur, 5483 Méléagant le félon, 5484 Que je n'oserais le faire, 5485 Car il se vengerait cruellement sur mon mari. 5486 Ce n'est pas étonnant si je le redoute, 5487 Vous savez comme il est fermé à toute pitié. 5488 --Madame, si vous avez peur 5489 Que je ne retourne en votre prison 5490 Sitôt le tournoi terminé, 5491 Je vous ferai un serment, 5492 Que je ne saurai violer, 5493 Que rien ne m'empêchera 5494 De revenir me constituer votre prisonnier 5495 Aussitôt après le tournoi. 5496 --Ma foi, dit-elle, je vais vous laisser partir, 5497 Mais à une condition.--Laquelle, madame? 5498 --Messire, il faut me jurer 5499 Non seulement de retourner ici 5500 Mais également m'assurer 5501 Que vous m'accorderez votre amour. 5502 --Madame, tout l'amour dont je dispose 5503 Je vous le donne, et je vous jure de revenir. 5504 --Je n'aurai donc rien du tout à présent, 5505 Fait la dame en riant, 5506 Je devine que vous avez accordé 5507 À une autre 5508 L'amour que je vous réclame. 5509 N


15/04/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres