Etude : Le Déluge biblique et l'Atrahasis - textes en Parallèle


: LE DELUGE ET L'ATRAHASIS   


Voici en parallèle le texte du Déluge biblique et le récit de l'Atrahasis semblable au récit biblique et à l'Epopée de Gilgamesh. Nous sommes avec ces textes, parmi les récits les plus anciens de l'Humanité. Et qui comporte encore bien des énigmes non résolues.

Genèse 6 ; 5 à 8

Genèse 6:5 L’Éternel vit que la méchanceté de l’homme était grande sur la terre ; et que chaque jour son coeur ne concevait que des pensées mauvaises.
Genèse 6:6 ¶ L’Éternel regretta d’avoir fait l’homme sur la terre, et son coeur fut affligé.
Genèse 6:7 L’Éternel dit : J’effacerai de la surface du sol l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles et aux oiseaux du ciel ; car je regrette de les avoir faits.
Genèse 6:8 ¶ Mais Noé obtint la faveur de l’Éternel.
Genèse 6:9 Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre parmi ses contemporains ; Noé marchait avec Dieu.
Genèse 6:10 Noé engendra trois fils : Sem, Cham et Japhet.
Genèse 6:11 ¶ La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence.
Genèse 6:12 Dieu vit que la terre était corrompue ; car toute chair avait une conduite corrompue sur la terre.
Genèse 6:13 ¶ Alors Dieu dit à Noé : J’ai décidé de mettre fin à tous les êtres vivants ; car la terre est pleine de violence à cause d’eux ; je vais donc les détruire avec la terre.



13 ¶ Alors Dieu dit à Noé : La fin de tous est arrivée, je l’ai décidée, car la terre est pleine de violence à cause d’eux ; je vais les anéantir avec la terre.
14 Fais–toi une arche en bois de résineux ; tu diviseras cette arche en cellules et tu la couvriras d’un enduit, au dedans et au dehors.
15 Voici comment tu la feras : l’arche aura trois cents coudées de longueur, cinquante coudées de largeur et trente coudées de hauteur.
16 Tu feras à l’arche une ouverture d’une coudée, disposée tout en haut ; tu placeras la porte de l’arche sur le côté ; tu feras un étage inférieur, un deuxième et un troisième.
17 Quant à moi, je fais venir sur la terre le déluge –– les eaux –– pour anéantir tous ceux qui ont souffle de vie sous le ciel ; tout ce qui est sur la terre périra.
18 Mais j’établirai mon alliance avec toi ; tu entreras dans l’arche, toi, tes fils, ta femme et les femmes de tes fils avec toi.
19 De toutes les sortes d’êtres vivants, tu feras entrer dans l’arche deux de chaque espèce, pour qu’ils restent en vie avec toi : un mâle et une femelle.
20 De chaque espèce parmi les oiseaux, le bétail et toutes les bestioles qui fourmillent sur la terre, un couple viendra vers toi pour rester en vie.
21 Et toi, prends de tout ce qui se mange et fais–t’en des provisions ; cela te servira de nourriture, ainsi qu’à eux.
22 ¶ Noé fit exactement ce que Dieu lui avait ordonné. Ainsi fit–il.
1 ¶ Le SEIGNEUR dit à Noé : Entre dans l’arche, toi et toute ta maison ; car j’ai vu qu’au sein de cette génération, devant moi, tu es juste.
2 De toutes les bêtes pures, prends sept couples, le mâle et sa femelle ; des bêtes qui ne sont pas pures, un couple, le mâle et sa femelle ;
3 aussi des oiseaux du ciel, sept couples, mâle et femelle, afin de garder en vie leur descendance sur toute la terre.
4 Encore sept jours, en effet, et je vais faire venir la pluie sur la terre quarante jours et quarante nuits ; j’effacerai de la terre tous les êtres que j’ai faits.
5 ¶ Noé fit exactement ce que le SEIGNEUR lui avait ordonné.
6 Noé avait six cents ans lorsqu’il y eut le déluge –– les eaux –– sur la terre.
7 Noé entra dans l’arche, lui et ses fils, sa femme et les femmes de ses fils avec lui, pour échapper aux eaux du déluge.
8 Des bêtes pures et des bêtes impures, des oiseaux et de tout ce qui fourmille sur la terre,
9 il en vint vers Noé, deux par deux, un mâle et une femelle, pour entrer dans l’arche, comme Dieu l’avait ordonné à Noé.
10 Sept jours après, les eaux du déluge étaient sur la terre.
11 ¶ L’an six cent de la vie de Noé, le dix–septième jour du deuxième mois, en ce jour–là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les fenêtres du ciel s’ouvrirent.
12 Il y eut de la pluie sur la terre quarante jours et quarante nuits.
13 ¶ Ce jour même Noé, Sem, Cham et Japhet, fils de Noé, la femme de Noé et les trois femmes de ses fils avec eux entrèrent dans l’arche
14 avec tous les animaux sauvages selon leurs espèces, tout le bétail selon ses espèces, toutes les bestioles qui fourmillent sur la terre selon leurs espèces, tous les oiseaux selon leurs espèces, tout ce qui vole et qui a des ailes ;
15 de tout ce qui avait souffle de vie, il en vint vers Noé, deux par deux, pour entrer dans l’arche.
16 Ceux qui vinrent, mâle et femelle, de toute sorte, entrèrent, comme Dieu l’avait ordonné à Noé. Puis le SEIGNEUR ferma la porte sur lui.
17 ¶ Il y eut le déluge sur la terre pendant quarante jours. Les eaux montèrent et emportèrent l’arche, qui fut soulevée au–dessus de la terre.
18 Les eaux grossirent et montèrent énormément sur la terre, et l’arche s’en alla sur les eaux.
19 Les eaux grossirent de plus en plus sur la terre. Toutes les hautes montagnes qui sont sous le ciel furent recouvertes.
20 Les eaux montèrent quinze coudées plus haut, et les montagnes furent recouvertes.
21 ¶ Tout ce qui fourmillait sur la terre périt, tant les oiseaux que le bétail et les animaux, toutes les petites bêtes qui grouillaient sur la terre, et tous les humains.
22 Tout ce qui avait souffle de vie dans les narines et qui était sur la terre ferme mourut.
23 Dieu effaça tous les êtres qui étaient sur la terre : depuis les humains jusqu’au bétail, aux bestioles et aux oiseaux du ciel, ils furent effacés de la terre. Il ne resta que Noé et ceux qui étaient avec lui dans l’arche.
24 Les eaux grossirent sur la terre pendant cent cinquante jours.

1 ¶ Dieu se souvint de Noé, de tous les animaux et de tout le bétail qui se trouvaient avec lui dans l’arche ; Dieu fit passer un souffle sur la terre, et les eaux s’apaisèrent.
2 Les sources de l’abîme et les fenêtres du ciel se fermèrent, et la pluie fut arrêtée depuis le ciel.
3 Les eaux se retirèrent de la terre peu à peu ; les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours.
4 ¶ Le dix–septième jour du septième mois, l’arche se posa sur les montagnes d’Ararat.
5 Les eaux allèrent en diminuant jusqu’au dixième mois. Le premier jour du dixième mois, les sommets des montagnes apparurent.
6 ¶ Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait faite à l’arche.
7 Il lâcha le corbeau, qui sortit et revint à plusieurs reprises, jusqu’à ce que les eaux aient séché sur la terre.
8 Il lâcha la colombe pour voir si les eaux avaient baissé sur la terre.
9 Mais la colombe ne trouva pas de quoi se poser et revint à lui dans l’arche, car il y avait de l’eau sur toute la terre. Il tendit la main, la prit et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche.
10 Il attendit encore sept autres jours et lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche.
11 La colombe revint à lui sur le soir : elle tenait dans son bec une feuille d’olivier toute fraîche ! Noé sut ainsi que les eaux avaient baissé sur la terre.
12 Il attendit encore sept autres jours, puis il lâcha la colombe. Mais elle ne revint plus à lui.
13 ¶ L’an six cent un, le premier jour du premier mois, les eaux avaient séché sur la terre. Noé retira la couverture de l’arche et vit que la terre avait séché.
14 Le vingt–septième jour du deuxième mois, la terre était sèche.
15 ¶ Alors Dieu dit à Noé :
16 Sors de l’arche, toi, ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi.
17 Tous les animaux qui sont avec toi, de toute sorte, tant les oiseaux que le bétail, et toutes les bestioles qui fourmillent sur la terre, fais–les sortir avec toi : qu’ils peuplent la terre, qu’ils soient féconds et se multiplient sur la terre !
18 Noé sortit, lui, ses fils, sa femme et les femmes de ses fils avec lui.
19 Tous les animaux, toutes les bestioles, tous les oiseaux et tout ce qui fourmille sur la terre, tous ceux–là sortirent de l’arche, famille par famille.
20 ¶ Noé bâtit un autel pour le SEIGNEUR ; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l’autel.
21 Le SEIGNEUR sentit une odeur agréable, et le SEIGNEUR se dit : Je ne maudirai plus la terre à cause des humains, parce que le cœur des humains est disposé au mal depuis leur jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait.
22 Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront pas.

FIN DU RECIT BIBLIQUE DE NOE ET DU DELUGE

 






Tablette cunéiforme de l'Atrahasis - Sumer.


Extrait du récit d'après les tablettes cunéiformes.

L'épopée de Gilgamesh (environ 2700 avant JC)


Prologue : Celui qui a tout vu celui qui a vu les confins du pays le sage, l'omniscient qui a connu toutes choses celui qui a connu les secrets et dévoilé ce qui était caché nous a transmis un savoir d'avant le déluge. Il a fait un long chemin. De retour, fatigué mais serein, il grava sur la pierre le récit de son voyage.


· La courtisane enlève ses vêtements dévoile ses seins, dévoile sa nudité et Enkidou se réjouit des charmes de son corps. Elle ne se dérobe pas, elle provoque en lui le désir. Elle enlève ses vêtements et lui Enkidou tombe sur elle. Elle apprend à cet homme sauvage et innocent ce que la femme enseigne. Il la possède et s'attache à elle. Six jours et sept nuits Enkidou sans cesse possède la courtisane. Lorqu'il est rassasié de ses charmes il lève son regard vers ses compagnons mais en le voyant les gazelles se détournent de lui et les bêtes sauvages le fuient. Enkidou est sans force, ses genoux le trahissent lorqu'il veut suivre sa harde. Affaibli, il ne peut plus courir comme autrefois mais son coeur et son esprit sont épanouis.


[Gilgamesh et Enkidou après s'être affrontés sont devenus amis: ] Gilgamesh ouvre la bouche

et dit à Enkidou: « Seul on ne peut pas vaincre mais deux ensemble le peuvent l'amitié multiplie les forces, une corde triple ne peut être coupée et deux jeunes lions sont plus forts que leur père. »

· « Gilgamesh pourquoi cette douleur dans ton coeur toi qui porte en toi la chair des dieux ? La mort est cruelle et sans merci. Qui de nous bâtit des maisons indestructibles ? Qui de ous scelle des contrats éternels ? Les frères héritent, partagent. Quel héritage est perpétuel ? La haine, même la haine existera-t-elle dans le pays pour toujours ? Est-ce que le fleuve monte et amène la crue pour toujours ? La libellule à peine sortie à la lumière entrevoit le soleil et atteint son terme. Depuis les temps les plus anciens hélas ! rien ne dure le dormeur et le mort se ressemblent les deux n'ont-ils pas l'aspect de la mort ? Qui, la mort venue, peut distinguer entre le serf et le maître ? ...»

Commentaires :

 

Les parallélismes des deux récits sont troublants, et ont été, depuis étudiés par la plupart des archéologues bibliques, mais aussi des théologiens, des chercheurs. Les ressemblances de structure et d'expression sont évidentes.

Mais loin d'affaiblir le récit biblique, celui-ci est au contraire renforcé pour une personne de Foi, car d'antiques récits parlent du même événement, avec des mots à peine différents, et un contexte religieux polythéiste.

Dans le récit biblique le message est que le Seigneur punit la méchanceté des hommes, et sauve un homme juste et intègre, qui sera alors le père d'une nouvelle humanité, et aura pour mission de sauver les espèces végétales et animales.

Des recherches jusqu'à présent vaines ou controversées ont eu lieu depuis pour rechercher l'Arche de Noé.

En revanche les traces d'un Déluge Universel se retrouvent dans nombres de traditions religieuses, dans l'Ancien et le Nouveau Monde. Certains y voient la preuve d'un Déluge lointain, d'autres la trace d'innondations locales dues à la fonte des glaces après la dernière glaciation.

Mais il semble bien qu'un Déluge Mondial, une innondation à l'échelle de la planète ait été sauvegardé dans la mémoire de l'Humanité par ces récits.



17/01/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres