Joseph Smith franc-maçon et mormon

JOSEPH SMITH

 

DE LA FRANC-MACONNERIE AU MORMONISME

 

Par

ADAMA

 

 

HOLINESS TO THE LORD

 

 

Le sujet dont je vais vous entretenir est très mal connu en Europe, et intéresse au premier chef la Franc-Maçonnerie. La religion issue des visions qui commencèrent en 1820 de Joseph Smith, est issue des noces de la Franc-Maçonnerie et de la Spiritualité si particulière de la jeune Eglise Mormone. Nous nous attacherons pas à détailler les principes, les structures, les Rites initiatiques hérités de l'Ordre maçonnique et la philosophie religieuse qui fondent le Mormonisme mondial actuel. En revanche nous allons étudier le personnage central de toute cette aventure, haute en couleur, riche en péripéties, et fondatrice d'un style de vie fondé sur de hautes valeurs éthiques et morales, le Frère Joseph Smith. Il fut un homme fort complexe et dont la vie reste passionnante à étudier pour tout étudiant des religions et des spiritualités.

 

A – L'enfance de Joseph Smith et les mystères de la découverte des plaques d'or :

 

Le fondateur du Mormonisme est né le 23 Décembre 1805 dans la charmante petite ville de Sharon, comté de Windsor, Etat du Vermont. La famille du jeune Joseph était nombreuse, elle comportait 10 personnes. A savoir son père Joseph Smith senior, sa mère Lucy Smith née Mack, ses frères Alvin (1799-1824), Hyrum (1800-1844), Samuel, William (1811-1893), Don Carlos (1816-1841), et ses sœurs Sophornia 1803-1836), Catherine (1812-1900) et Lucy (1821-1882).

 

Cette famille était déchirée par les luttes religieuses alors très passionnées, dans l'Amérique d'alors, et les Smith subissaient comme toute famille de l'époque, des tensions, ne sachant vers quel parti religieux se diriger. Joseph Smith relatant cette époque parle de guerre de paroles et de ce tumulte d'opinion. Etant las de ces querelles, le jeune Smith ouvre alors sa Bible à l'Êpître de Jacques, chapitre 1 verset 7 qui dit : si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Ce verset toucha son cœur avec une grande puissance et l'inspira profondément.

 

Le jeune Smith âgé de 14 ans se retira alors dans les bois proche de la commune de Manchester,  quelque temps plus tard, pour méditer. C'était le matin d'une belle journée claire et ensoleillée. Il s'agenouille et prie avec une intense foi, une foi libre qui n'appartient à aucun mouvement religieux, puisant sa force directement dans l'Ecriture. Alors il est témoin d'une véritable théophanie, dont je ne décrirais pas ici le détail, des êtres célestes lui enjoignent d'être patient, car il doit restaurer l'Eglise véritable des origines, quand le moment sera venu. Il s'agira donc pas d'une réforme au sens protestant, mais d'une Restauration du Christianisme originel, qui devra prendre sa dimension Juive et ésotérique en compte. Cet événement extraordinaire, qui se passe vers 1820, est l'événement fondateur de l'Eglise Mormone, dont le vrai nom est Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

 

Tout de suite, en-dehors du cadre familial, les gens vont railler le jeune Joseph, les persécutions commencent très vite contre l'idée de la Restauration d'une Eglise sur la base d'une révélation que d'aucuns jugent fausse, non par rationalisme mais par fanatisme religieux des sectes protestantes…D'autres théophanies vont avoir lieu, de 1823 à 1827. Alors va arriver l'événement fondateur définitif, celui qui va faire que l'idée d'une restauration du Christianisme va être possible.

 

Dans une vision, un ange dont le nom était inconnu jusque là dans toute la littérature sacrée, répondant au nom de Moroni, se manifeste au jeune homme, nous sommes le soir du 21 Septembre 1823. La créature céleste lui indique qu'il va découvrir des plaques semblables à de l'or, sur lesquelles sont gravées les anciennes anales des peuples de l'Amérique. Laissons la parole à Joseph Smith décrivant l'endroit où il trouva cet étrange ouvrage de métal : tout près du village de Manchester, dans le comté d'Ontario, Etat de N.Y., est située une colline de dimensions considérables, la plus élevée de toutes celles du voisinage. Sur le côté ouest de cette colline, non loin du sommet, sous une pierre de grande dimension, se trouvaient les plaques dans une boîte de pierre. Cette pierre était épaisse et arrondie au milieu de la face supérieure et plus mince vers les bords de sorte que la partie du milieu en était visible au-dessus du sol, tandis que les bords tout autour étaient recouverts de terre.

 

De toute cette histoire qui peut paraître naïve, il s'avère que la réalité est plus complexe qu'il n'y paraît. Examinons tout cela d'un œil critique. Nous savons que Joseph Smith se passionnait pour l'archéologie, la magie, l'occulte, et il cherchait à l'instar de ces compatriotes, des trésors remontant aux amérindiens. Il semble que Smith ait bien trouvé un trésor, mais pas de la nature auquel il s'attendait, c'est-à-dire sous forme d'armes, de bijoux ou de parures d'or, mais d'un dépôt de nature archéologique de première importance, relatant l'histoire de peuples anciens de l'Amérique du Nord. Une découverte capitale pour cette jeune Nation, car elle lui donne une Bible, différente de celle de l'Ancien Monde, mais pas opposée, complémentaire. Nous savons de nos jours que l'endroit où Joseph Smith découvre ces plaques semblables à de l'or, était un haut lieu revêtu de monticules funéraires, ou des amérindiens de haut rang s'étaient fait inhumés.

 

La traduction par Smith entouré d'un groupe d'amis, va donner ce que l'on connaît sous le nom de Livre de Mormon. Mormon aurait été un grand personnage de l'ancienne civilisation amérindienne. Aussitôt traduit, le livre connaît un succès qu'il faut bien qualifier d'extraordinaire, aucune secte, aucune religion moderne, ne peut se targuer d'avoir eu autant d'attrait grâce à ce livre de Mormon. Dès le départ, des convertis arrivent non seulement d'Amérique, mais aussi de Grande Bretagne, des pays scandinaves, et même de la France Républicaine ! La nouvelle de l'arrivée d'une nouvelle Bible fait le tour du monde, comme le fut par exemple l'arrivée du Coran en son temps, l'effet est similaire. Mais les persécutions vont se faire cruelles, la restauration est vigoureusement condamnée par l'ensemble des églises chrétiennes, et le Gouvernement Fédéral voit d'un très mauvais œil l'existence d'une soi disant Bible qui mets si haut les habitants de l'Amérique avant l'arrivée des colons blancs… En revanche, les amérindiens vont très vite fraterniser avec les Saints, ainsi se nomment entre eux les membres de la jeune Eglise, conformément à l'appellation que se donnaient entre eux les anciens Judéo-Chrétiens. Cette fraternisation attise les haines des fermiers blancs contre les Saints qu'ils appelleront par mépris : les mormons. A l'origine un terme insultant et dégradant au même titre que « niger » en Anglais. Un autre mouvement éprouve alors beaucoup de sympathie pour les Saints, ce mouvement n'est autre que la Franc-Maçonnerie américaine dans son ensemble, et là commence une longue histoire tout à fait fascinante et très mystérieuse, quasi inconnue de l'ancien Monde. Une autre religion voit aussi avec sympathie ces gens animés d'une Foi à toute épreuve, c'est la communauté Juive américaine.

B – Interpénétration entre la Franc-Maçonnerie et l'Eglise de Jésus-Christ, l'expérience fondatrice de Nauvoo :

 

Nous allons maintenant droit au sujet qui nous intéresse, je ne peux m'étendre sur les débuts du Mormonisme, il me faudrait faire un exposé de 60 pages ! Maintenant que le décor est planté, nous allons étudier ce qui s'est passé. La période cruciale se situe entre 1839 et 1846, à Nauvoo, ville fondée entièrement par les Saints, sur les rives du Mississipi dans le Missouri. Les Mormons avaient été sans cesse déplacé, fuyant des persécutions, et Nauvoo devait être un havre de paix. Cette ville fut très bientôt prospère et on peut le dire, une cité idéale dans cette Amérique violente d'alors. C'est Joseph Smith qui dessina personnellement les plans de cette cité, et elle devint vite l'objet de violentes jalousies de la part des autres blancs. Nauvoo était un mélange explosif de différents éléments, du patriotisme américain, du rêve de l'émigrant à la recherche d'une terre promise, du désespoir de personnes sans cesse déplacées, d'un mysticisme religieux, de la liberté d'expérimenter de nouveaux modèles sociaux, éthiques, politiques et économiques.

 

Il va être fondée dans cette ville, la loge maçonnique qui deviendra la plus puissante des Etats-Unis d'alors. Les Mormons reçurent une charte pour leur loge maçonnique en mars 1842 et construisent le Temple maçonnique de la ville.  Le 15 Mars 1842, Joseph Smith est initié par la loge maçonnique écossaise de Nauvoo, la Nauvoo Lodge,  en présence du Grand Maître Jonas de Colombus et d'élus maçons de hauts rangs, dont la présence est encore à ce jour inexpliquée par manque de documents,  pour la réception d'un obscur prophète local. Cette loge va connaître un développement extraordinaire et une puissance inégalée aux Etats-Unis et peut être dans le monde de par son influence. Ce qui est absolument incroyable, c'est que cette loge est totalement méconnue en Occident par les historiens maçons alors qu'elle est connue en Angleterre, et aux USA. Par la suite, 1366 Mormons se font initier à Nauvoo au sein de cette loge…. Ce qui, même par rapport au reste de la population maçonnique des Etats-Unis, représente un chiffre énorme et un pourcentage considérable pour cette époque.

 

Déjà des dignitaires de la jeune Eglise sont des francs-maçons, citons le propre frère de Joseph, Hyrum Smith, mais aussi Heber C. Kimball, George Miller, et le célèbre Brigham Young étaient des membres de la Fraternité depuis les années 1820.  Le Temple Maçonnique de Nauvoo est inauguré en présence de 500 francs-maçons venu de tous les Etats-Unis, pour la plupart des dignitaires de la maçonnerie américaine, nous sommes alors en avril 1844 Mais assez rapidement, des frictions vont avoir lieu entre maçons mormons et maçons non mormon, car un débat va avoir lieu entre francs-maçons heureusement pacifique. Il ne s'agira pas d'une lutte sanglante comme ce fut le cas avec les colons jaloux ! Nous pouvons saluer ici le génie de la Franc-Maçonnerie qui privilégie le débat fraternel au conflit.

 

La question était de savoir si il y avait un risque, pour que la Maçonnerie américaine devienne en majorité mormone…la présence des Saints dans les Loges étaient de plus en plus grande.  La Grande Loge du Missouri située à Springfield, décide de retirer la charte de la Nauvoo Lodge. Mais cette loge continue à se réunir tout de même, et des francs-maçons non Mormon continuent de s'y rendre. Mais cette décision historique à probablement été le facteur qui a lancé au sein de l'Eglise de Jésus Christ des Saints des derniers jours le processus de création d'une forme de maçonnerie tout à fait originale, comme nous allons le voir, et à permis de préserver la maçonnerie américaine d'une « mormonisation » totale, si je peux me permettre d'employer ce terme.

Une autre cause de ce conflit pacifique, fut l'élévation de nombreux grands dirigeants Mormons aux postes les plus élevés de la Franc-Maçonnerie, que cela soit sur le plan des hauts grades dont certains auraient subi une influence mormone aux Etats-Unis, ou des postes à l'intérieur des Grandes Loges américaines. La Nauvoo Lodge fut pendant une période relativement courte, mais importante, le poumon de la Maçonnerie américaine, c'est bien cela qui inquiéta à juste titre, les autres responsables de la Franc-Maçonnerie américaine.

 

Joseph Smith va alors créer un Ordre maçonnique interne à son mouvement qu'il appellera «l'Ordre Saint », une sorte de cercle d'élite à l'intérieur du Mormonisme au départ. Tous les rituels très secrets de l'Eglise mormone découlent de cet ordre, et bien sur, les rites sont les rites maçonniques, avec une finalité non plus spirituelle, mais à la fois religieuse, hautement éthique et morale, mystique et surnaturelle, dont l'objet est le rétablissement du sacerdoce d'Aaron et de Melchisedeq sur la Terre ! On sait que de nombreux francs-maçons vont épouser alors le Mormonisme pour continuer l'expérience de Nauvoo, en revanche, des Mormons voient d'un mauvais œil l'introduction de rites et de principes venant d'une société secrète, que ces convertis issus du protestantisme anglo-saxon voient comme l'Eglise du diable ! Une scission aura donc lieue plus tard, qui refusera de vivre des rites d'origine maçonnique dans l'Eglise, cette scission survivra jusqu'à nos jours, et établira ces quartiers généraux à Independance, dans le Missouri. Cette petite fraction de l'Eglise de Joseph Smith évoluera lentement vers un christianisme plus classique, et actuellement elle est devenue très proche du mouvement réformé traditionnel.

 

Mais à Nauvoo, est né quelque chose de nouveau, une expérience religieuse, spirituelle et initiatique unique dans l'histoire moderne de l'Humanité. Qui trouvera son  plein développement avec l'exode des Saints vers la nouvelle Sion, que sera Salt Lake City, avec Brigham Young à sa tête, après la tragique fin du Frère Joseph Smith. La Franc-Maçonnerie qui vit au sein du Mormonisme, est une maçonnerie qui se veut céleste. La vêture noire et blanche en est bannie, seul la couleur blanche, rappelant la pureté,  est autorisée dans ses travaux secrets, si secrets que l'on en sait peu de chose. Ce qui fait de cette Eglise une église à grands et petits mystères authentiques dans la tradition effective de la première Eglise de Jérusalem, en cela, Joseph Smith a réussi sur ce point sa Restauration du Christianisme.

 

Nous avons retrouvé des textes, où des mormons témoignent d'une volonté de retrouver une maçonnerie originelle, je cite Joseph Fielding Smith, il écrit dans son journal de Nauvoo, à la date du 22 décembre 1843 : « Beaucoup se sont joints à la confrérie maçonnique. Il semble que cela ait constitué une préparation ou un tremplin pour quelque chose d'autre, pour restaurer ce qui était à l'origine de la franc-maçonnerie... »  En fait ces gens qui adhérent à cette Eglise à l'époque fuient la médiocrité de leur vie dans un monde très hostile, et sont épris de perfection, ils cherchent à tout réformer. Et le mot est lancer, restaurer ce qui était à l'origine de la franc-maçonnerie, noble idéal et je me garderais de dire si ils ont réussi ou non !

 

De nos jours les enfants de Joseph Smith sont devenu une puissante Eglise, dont la majorité des membres vivent en-dehors des USA et ne sont pas américains. Il y a les chapelles où tout un chacun peut venir prier, et il y a les Temples, réservé aux rites secrets issu de la Maçonnerie et dont l'accès n'est réservé qu'aux plus pieux des membres de l'Eglise Mormone. En 1947 on comptait un millions de mormons, on compte en 2004, environ 10 millions de membres, ce qui est considérable, le Livre de Mormon est la pierre angulaire de la Foi de ces personnes, aux côtés de la Bible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



03/03/2006
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres