LA BIBLE ET LES OVNIS

LA BIBLE ET LES OVNIS

par

Ariel Canaan

 

 

"Mais le plus grand avantage d'Israël c'est que Dieu lui a donné la Torah, ce précieux outil

 avec lequel Il a créé le monde."

                                                              . Maximes des Pères .

 

 

 

La Bible est le best seller incontesté, elle est traduite en 1900 langues et dialectes. En 1985, 97%

de la population mondiale avait accès au Livre des livres dans sa langue maternelle. Expliquer un tel succès défie la raison. Pourtant la Bible le livre le plus vendu au monde demeure mal connu, de

nombreux foyers en possède un exemplaire au moins, mais combien de personne se donne la peine de la lire réellement?

 

Ouvrir une Bible c'est y découvrir des trésors, comme il est dit en Psaume chapitre 119 verset

18 : "Seigneur, ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi".  Lorsque l'on a la chance d'être bibliste, mais aussi "ufologue", le champ qui s'ouvre pour le chercheur est immense.

Scruter le ciel à la recherche d'un phénomène inconnu n'est pas la seule manière pour se trouver

face à l'étrange, ouvrir une Bible et partir à la recherche du phénomène OVNI à travers le texte,

c'est une façon de remonter le temps et scruter des cieux remontant au plus lointain passé, et que

découvrons nous!

 

L'objet de cet article n'est pas de faire de la critique historique, de la théologie, de présenter la

Bible, il existe des centaines d'ouvrages sur ces sujets dans le commerce. Il est de vous faire

voyager à travers le texte, à la recherche de récits étranges, de créatures insolites, d'observation

de ce qui semble bien être un OVNI décrit en langage ancien.

 

Alors ami lecteur, je vous propose de m'accompagner à la recherche du phénomène qui nous

intéresse et de créatures dont la nature n'est probablement pas humaine.

 

La Torah ou Pentateuque que la tradition attribue à Moïse  est composé de 5 livres qui sont :

- Genèse

- Exode

- Lévitique

- Nombre

- Deutéronome

 

Nous allons explorer le livre de la Genèse. (La Bible employée est le T.O.B. version 1997)

 

1°) Genèse:

 

Dès le poème de la création en Gn I,21 nous trouvons une phrase dont le contenu n'a pas fini de

faire parler de lui :

 

- Dieu créa les grands monstres marins.

 

Les traductions peuvent varier d'une Bible à l'autre, dans la version d'Ostervald de 1894 on trouve :

 

- Dieu créa donc les grands poissons.

 

La Bible de la pléiade (1956) nous donne la version suivante :

 

- Elohim créa donc les grands dragons.

 

Il ne s'agit plus de monstres marins! De même dans la Bible Chouraqui (1989) nous avons :

 

- Elohîm crée les grands crocodiles.

 

Pour savoir à quoi nous avons à faire, nous devons prendre notre Bible hébraïque et de regarder quel est le mot employé en hébreu. Or ce mot est tannînîm ( µnynt ) il signifie en hébreu dragon ou monstre marin en première signification. Pour Ezéchiel 29,3 il a le sens de crocodile, pour Exode 7,9 le terme à le sens de serpent.

 

En fait nous avons un terme qui est employé en Genèse par le scribe pour décrire une réalité autre, lors de la Création. S'agit-il d'un saurien de la préhistoire? D'où le mot pour "dragon", d'un serpent de mer (qui peut-être un saurien aquatique), le mystère reste entier. Cette remarque intéresse ici les cryptozoologues! Maintenant plongeons dans le mystère avec le texte célèbre de Gn VI  1 à 4 :

 

- Alors les hommes avaient commencé à se multiplier sur la surface du sol et que des filles

leur étaient nées, les fils de Dieu virent que les filles d'homme étaient belles et ils prirent pour femmes celles de leur choix... En ces jours, les géants étaient sur la terre et ils y étaient encore lorsque les fils de Dieu vinrent trouver des filles d'homme et eurent d'elles des enfants. Ce sont les héros d'autrefois, ces hommes de renom.

 

Ce texte est-il la relation d'un contact entre des êtres célestes et l'humanité en des temps immémoriaux la chose est possible. Voici pour commencer ce que dit la science exégétique

biblique à propos de ce texte.

 

 

 

En hébreu le terme de "fils de Dieu" est "bné Elohim" ce que traduit bien "fils de Dieu" d'après la théologie, n'oublions pas qu'Elohim est un pluriel nous devrions avoir "fils des dieux". Cette traduction de "fils des dieux" est littérale, sans prendre en compte l'aspect théologique.

 

Cette tradition de fils des dieux venus du ciel, se retrouve dans des textes phéniciens prébibliques,

mais aussi ailleurs dans la Bible, en Psaume 29,1; 89,7; Job 1,6; 2,1; 38,7. Les fils des dieux sont des puissances cosmiques que les païens divinisaient et que le rédacteur hébreu subordonne au Dieu Vivant, tout en leur attribuant une intelligence et une force supérieure à celle de l'homme. Nous pouvons voir ici une influence dans le fait que les souverains orientaux se disaient "fils de Dieu" voir par exemple en 2 Samuel 7,14, Psaume 2,7 et 89,27.

 

Le mot pour "géants" en hébreu est Nephilim, ce mot pourrait dériver de nephilah "la chute"; autre sens possible "ceux qui tombent". Cette interprétation est très intéressante pour le sujet qui nous intéresse. Est-ce à dire que ces "géants" viennent du ciel d'où ils sont tombés... La spéculation est ouverte ami lecteur.

 

 Planche extraite du livre de Robert-Jean Victor "Dieu, les dieux étaient des hommes" Ed. du Rocher 1979

 

Lorsque Moïse envoya des espions explorer la terre de Canaan, ils virent des êtres de grande taille, les fils d'Anaq, et ils pensèrent avoir à faire à ces héros fabuleux d'avant le Déluge, hybride entre fils des dieux et femmes de la terre...

 

Dans une perspective ufologique, nous pouvons très bien dire que les fils de Dieu (ou des dieux littéralement) sont des extra-terrestres venus des cieux qui s'accouplèrent à des femmes humaines, et donnèrent naissance à une race fabuleuse que les explorateurs de Moïse rencontreront bien plus tard et auquel le grand David s'attaquera en la personne de Goliath. Le texte biblique présente Goliath comme ayant 2,90 m de hauteur, originaire de la ville de Gat ou se perpétue la race des Anaquim (fils d'Anaq) eux-mêmes descendants des Nephilim des premiers temps. Pour donner une échelle, Goliath portait un équipement de bronze d'un poids de 57 kg et le seul fer de sa lance aurait pesé 7 kg!

 

Les peuples anciens ont eu des histoires de géants, ne serait-ce que les anciens Grecs avec les Titans et autres Cyclopes. Est-ce le souvenir d'êtres réels, produit d'une hybridation entre êtres célestes et terriens, ou bien avons-nous à faire à  légendes, des mythes fondateurs? Nous ne le saurons sans doute jamais à moins de découvrir des indices sérieux au cours de fouilles archéologiques au Moyen-Orient. Dans le prochain article, nous continuerons notre exploration de la Genèse, qui réservera encore quelques surprises de taille concernant le phénomène qui nous intéresse et  l'hypothèse extra-terrestre.

 

Bibliographie:

- Dictionnaire de la Bible par André-Marie Gérard, Ed. Robert Laffont Collection Bouquins 1989

- Dictionnaire de la Bible et des religions du livre, collectif, Ed. Brepols 1985

 

Lien avec la bibliothèque en ligne sur les OVNIs du Kolob Order :

 

http://ufolibrarykoloborder.blog4ever.com/blog/index-77783.html

 

 

 

 



16/09/2006
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres