Le Juge Roy Bean

ROY BEAN JUGE A L’OUEST DE LA PECOS

par Adama

 

 

Il a existé dans l’Ouest américain des situations hors normes, avec des individus dont le courage et l’audace sans borne, en faisaient de véritables condottieres. Dans cette catégorie d’individus inclassables (un paradoxe !) est Roy Bean.

 

Les lecteurs de Lucky Luke se souviennent tous de l’album « Le juge » qui mets en scène l’inénarrable juge Roy Bean… La réalité dépasse la fiction de cette bande dessinée !

 

Lorsque vous visitez l’Etat du Texas, vous passerez immanquablement par la ville de Langtry, non loin de là coule la Pecos et le Rio Grande. Une petite ville rurale perdue au fin fond du désert.

 

Passant à Langtry, vous verrez une vieille maison, en ruine, conservée comme en France nous conservons nos châteaux classés aux monuments historiques. Sur l’inscription de ce qui fut autrefois le tribunal et la bar de la ville, vous pouvez y lire : Juge Roy Bean. –La loi à l’ouest du Pecos. – Justice de paix et bière glacée.

 

Riy Bean venait d’un faubourg misérable de San Antonio, dans lequel il avait vécu 16 années de sa vie de manière tout à fait malhonnête et au risque continuel de se voir pendre. Il s’en va de San Antonio tenter sa chance ailleurs. Et il arrive le  2 Août 1882 à Vinegaroon, nommé officiellement Juge, avant de partir pour Eagle’s Nest par la suite. C’est dans cette ville qu’il deviendra une légende.

 

Emilie (dite Lilly) Langtry

 

Amoureux platonique de l’actrice Shakespearienne Emilie « Lilly » Langtry, ancienne maîtresse du Roi Edouard VII, dont il avait vu dans une représentation à San Antonio, où Roy Bean était au premier rang, vêtu d’un superbe costume prince de Galle. Il en tomba amoureux à tel point qu’il décida de faire rebaptiser Eagle’s Nest du nom de la déesse de son cœur « Langtry », c’est que notre rude Juge était un grand romantique…

 

Le tribunal-saloon reconstruit de nos jours pour les touristes...

 

L’administration américaine des postes accepta ce changement, et désormais Eagle’s Nest portera le nom de Langtry. Ainsi va la toponymie des lieux du Nouveau Monde. Point d’origine mérovingienne ou gallo-romaine, mais une origine romantique et aventureuse.

 

 

Roy Bean connaissait bien la Loi pour avoir été condamné moult fois dans sa vie, et il avait en sa possession un code de loi du Texas, les Statuts révisés du Texas – 1879. C’est en compagnie de son ours apprivoisé Bruno qu’il rendait « sa » justice. Il portait d’ailleurs toujours un foulard qui masquait la marque d’une corde qui avait bien failli venir à bout de notre bon juge.

 

 

Un jour une femme mexicaine va voir le juge, son mari est incapable de dessaouler depuis plusieurs jours. Alors le Juge fait chercher le mari tellement ivre qu’il est incapable d’entendre quoi que ce soit. Devant le tribunal-saloon un poteau, il y fait attacher le mari indélicat au poteau avec une longue chaîne, et au même poteau mais avec une chaîne plus courte son ours Bruno. La bête donne un bon coup de patte dans le dos au prévenu, qui alors se mets à courir autour du poteau avec l’ours à ses trousses. Au bout d’une demie heure, l’homme est totalement dessaoulé, et en état de comparaître. Telle était la justice à l’ouest du Pecos.

 

 Vue d'artiste du célèbre Juge Roy Bean

 

Au début des années 1900, une ballade populaire, que l’on chantait au coin d’un bon feu, racontait comment le juge Roy Bean menant une enquête découvrit le cadavre d’un homme. Examinant le mort, il trouva sur lui un colt, et 41 dollars 50. Il confisca l’arme, et condamna le cadavre à une amende de 41 $ 50 pour port illégal d’arme.

 

Les sentences de Roy Bean étaient irrévocables, mais il condamnait rarement à la prison, et ses jugements faisaient plutôt rire en général ses administrés qui au fond l’aimaient bien. Il y avait toujours pour les voyous des corvées d’intérêt général à faire, et sur des recommandations faites du bout du colt du Juge Bean, les corvées étaient toujours parfaitement exécutées.

 

 A gauche du vélo au centre, véritable photo du Jugee Roy Bean, le vélo fait son apparition dans l'Ouest, signe que la civilisation arrive dans ses lieux reculés...

 

Pour les visiteurs qui s’arrêtaient boire une bière glacée, spécialité du Juge Roy Bean, il n’y avait jamais de monnaie à rendre. Un jour un voyageur donne 20 dollars pour une bière qui valait 30 cents. Attendant sa monnaie…le voyageur traite Bean de voleur, mal lui en a pris, ignorant qu’il s’adressait au juge de la ville, notre voyageur écopa d’une amende de 19,70 dollars pour insultes à Magistrat. Telle était la Loi à l’Ouest de la Pecos.

 

L'Opéra que fit construire pour Lilly notre juge amoureux, mais elle ne vint jamais se produire en ce bâtiment spécialement construit pour elle.

 

Quand l’actrice Lilly Langtry appris que Bean avait donné son nom à sa ville, elle voulut le remercie en offrant à la petite cité une fontaine, mais Roy Bean déclina son offre en lui expliquant qu’a Langtry personne ne buvait de l’eau.

 

Oui, notre Roy Bean était une sacré fripouille, mais une fripouille au grand cœur, dont les échos résonnent encore de nos jours au Texas. Un film avec Paul Newman a même popularisé dans le monde entier le personnage emblématique de Roy Bean.

 

Notre Juge avait 4 enfants,  2 filles et de 2 garçons, ils reçurent une bonne éducation, et firent des mariages heureux. Le Juge Roy Bean contribua de manière efficace, au développement de « sa » ville, qui est devenue une petite ville rurale confortable et bourgeoise, de l’Ouest des USA. Notre bon juge décédera le 16 Mars 1903 dans un lit d’hôtel à Del Rio.

 

L’actrice de son cœur, dans une tournée qui la conduira finalement dans la ville qui porte son nom ; Langtry, cherchera à voir le juge au grand cœur, mais… il était mort quelques mois plutôt. Ainsi la belle Lilly, dont Roy avait donné le prénom à son saloon, ne connaîtra jamais l’homme qui fit régner la Loi, « sa » Loi à l’ouest de la Pecos.

 

Vantard, voleur, escroc pour empêcher la concurrence de s’installer dans la ville qu’il administrait, il ne fit jamais couler le sang à Langtry, et personne ne fut jamais pendu. La peine de mort n’était pas appliquée à Langtry.

 

Pour cela, la légende de l’Ouest a retenu de lui le côté généreux de cet homme qui porta sur ses épaules le développement entier d’une ville.

 

 Un groupe actuel de reconstitution mettant en scène le Juge Roy Bean et ses amis! Le Juge est probablement l'une des figures de l'Ouest les plus attachantes et qui suscite cette nostalgie autour d'une époque révolue haute en couleur.

 

 

 

 

 

 

 



09/08/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres