Le Saint Graal est-il le livre des généalogies du Christ?

 

LIVRE DE JESUS CHRIST : LIVRE DU « SAINT VESSEL »

 

Doctrine et Alliances 49 : 8

 

C'est pourquoi je eux que tous les hommes se repentent, car tous sont dans le péché, sauf ceux que je me suis réservés, des hommes saints que vous ne connaissez pas.

 

Présentation d'Adama : Ce texte est une traduction d'un chapitre du passionnant ouvrage "Dynasty of the Holy Grail" de Vern Grosvenor Swanson. Ce volumineux ouvrage, écrit par un Saint des Derniers Jours qui est aussi historien d'Art et passionné d'histoire médiévale, a le mérite rare de passer en revue la plupart des sources médiévales relatives au Saint Graal, connues ou moins connues, comme ce texte écossais, sans doute le plus ancien écrit qui mentionne le Graal,  que vous découvrirez en lisant cet article. Le Graal est présenté dans ces anciennes traditions comme un livre, le Livre de la descendance secrète du Christ! Dan Brown n'a rien inventé avec son Da Vinci Code, cela existait déjà au Moyen-Âge et ce secret du Sang Real, serait en fait ce livre mystérieux, produisant une lumière aveuglante. Un livre qui n'est accessible qu'aux chevaliers ayant passé des épreuves, tels Perceval par exemple. Découvrez vite cette hypothèse, elle est très intéressante et mérite d'être connue. La lignée royale du Christ apparait ici comme des hommes saints que nous ne connaissons pas, et qui auront un rôle à jouer à la fin des temps...

 

La chute du Royaume d'Arthur a lieu avec sa mort, environ en 542 de notre ère. Une année avant, Arthur a vu le Saint Graal. Avant ces événements, son chevalier royal Parsifal  a eu une révélation. Ce Graal particulier est un livre, un « réceptacle de la généalogie du Christ », plutôt que juste un Calice. Sur la couverture du livre, il y aurait pu avoir une image d'un calice avec une pierre de voyance, incorporée dans son attache, le tout étant d'un fort symbolisme.

 

Un auteur écossais du VIIIe siècle anonyme, a écrit « la chronique de Heliandus » note que le livre est la « pure race » ou généalogie de Jésus-Christ. Ces chroniques de Heliandus sont le livre le plus ancien qui parle du Graal. L'auteur raconte qu'un hermite a eu une vision remarquable de Joseph d'Arimathie. C'est la veille de vendredi en 717, le Christ est apparu à l'hermite Waleran et a dit « c'est le livre de ma descendance. Commence ici le livre du Saint Graal, ici commence les terreurs, ici commence les merveilles. » Selon le document, le Seigneur lui a donné un petit livre, « pas plus grand et pas plus large que la paume de la main d'un homme, mais il n'est de plus grande merveille qu'aucun cœur mortel ne pourrait concevoir. Vous n'aurez tous les doutes qui ne seront pas placés droit par ce livre. A l'intérieur sont mes secrets, que moi-même j'ai mis là de ma propre main ».

 

La spécialiste du Graal, Nora Goodrich, pense qu'il y a pu avoir un livre de la Bible réellement écrit par Jésus-Christ, de sa propre main, et qui a contenu sa généalogie, cette perspective apporte des frissons au lecteur ! La généalogie du Christ nous porte loin, à Bethlehem et à Jérusalem, et aux Rois David et Salomon. Goodrich suppose que la généalogie du Christ remonte jusqu'à Salomon, cependant, il est possible que le livre de Sa généalogie aille jusqu'à Michael-Adam, à au moins l'auteur du Grand Saint Graal. La section 49 verset 8 des Doctrine et Alliances peu désigner la lignée secrète de Jésus-Christ.

 

La raison d'être de ces hommes saints cachés, ils ont été cachés avec le Christ, du Monde, par Dieu, par conséquent votre vie et le sacerdoce sont demeurés, et les besoins de nécessité demeurent par vous et votre lignée, jusqu'à la restauration de toutes les choses annoncées par les Saints Prophètes depuis le commencement du monde. Parfois nous sommes ces « hommes saints » avec un but.

 

Le chevalier d'Arthur, Gauvain, nous a dit que toutes le formes du Graal ont été associées à la lumière aveuglante du Sauveur lui-même dans la vision béatifique. La révélation lumineuse du Graal a pu causer une désorientation temporaire. Peut-être le Graal était une vison transcendante du Christ avec ses jeunes mariées couplées avec la généalogie de sa famille. Le roman Français La Folie Perceval (c.a. 1330) traite de cela, très tôt, particulièrement dans la poésie perdue « Peveril ». Ce poème note que Perceval, participe à un festin dans le château du Graal, il reçoit une boite du Roi Pécheur et de la Reine. Quand il l'ouvre, un plat sacré est révélé. « et sur le plat était le livre du Saint Vessel, mais Perceval ne pouvait pas le voir, reflétant une grande lumière. » Le Fulke le Fitz Waryn citez également Peveril décrivant le Graal comme un livre, « le livre du Saint Vessel ». Il n'y a pas d'autre utilisation dans un roman, de cette description précise. Le « Livre du Saint Vessel » que l'ont peut traduire par « Livre du Saint Graal » semble se rapporter à la liste des « Vessels » humains « Saints Graal » qui appartiennent à la descendance cachée du sang du Christ. Perceval suite à la demande d'une question importante, va échouer, et ne pourra pas lire le livre. La Bible indique de tels cas comme en Jacques 4 :2 et Luc 11 : 9-10.

 


Le Chevalier Perceval réalise les conséquences de son silence, et prend sur lui, pour comprendre le mystère du Graal. Par la suite, après beaucoup d'aventures, Percela trouve le Château du Graal. Le Roi Pêcheur (son grand père) est faible, mais ne peut pas mourir. Quand le roi partage le pain  et sert le vin (le saint sacrement), commence alors le cortège du Graal. La salle est remplis de bonnes odeurs, et chaque chevalier ont eu les viandes et les boissons qu'ils aiment le plus. Juste pour une fois, le livre sacré est ouvert, Perceval pose finalement la bonne question « Qui sert le Graal ? » Le Roi Pêcheur répond « le Graal sert le père du Roi Pêcheur », étant satisfait par Perceval, ce dernier rencontre toutes les conditions pour assurer le rôle de Gardien du Graal.

 

Maintenant le chevalier Perceval peut lire le livre, malgré qu'il brille de manière étincelante. Le roi Pêcheur est probablement Jésus Christ, et son père, est Dieu lui-même. Le mystère du livre réside dans le fait qu'il décrit les lignées des enfants du Christ au jour même où il fut né. Par conséquent, le propre nom de Perceval est écrit dans le livre. Cette interprétation semble meilleure que celle imaginée par le Dr. Graham Philips dans son livre édité en 1996 « la recherche du Graal ». Les notes du Dr. Phillips disent que le vieux roi enseigne alors à Perceval, au sujet du Livre, qu'il contient les mots secrets de Jésus-Christ, notés par son disciple Juda Didyme appelé Thomas. En 1945, on a découvert en Egypte, à Nag Hammadi, un évangile de Thomas, document gnostique, qui prétend contenir des enseignements secrets de Jésus. Phillips pense que cet Evangile Apocryphe pourrait être le véritable Saint Graal.

 

 

Mais après avoir soigneusement lu ce texte gnostique, ce serait un désappointement important, comme texte du Graal, car il ne porte rien de la lignée du Christ, juste des éclaircissements sur des Logions de Jésus.

 

 

La liste de certains "hommes saints cachés [ et de femmes ]" contenus en ce livre fera la grande histoire du monde quand on connaîtra finalement leur histoire. Les descendants du Christ, "sien du monde, avec le Christ dans Dieu" seront un « rouleau d'honneur » des plus grands humains des deux mille dernières années.

 

 Il pourrait également inclure une liste des personnes les plus mauvaises. Beaucoup de la généalogie du Christ ont servi l'humanité sans bénéfice de la prêtrise  jusqu'aux derniers jours. Notre histoire écrit maintenant la phase noire de la Grande Apostasie, quand la  prêtrise est  juste, mais nous n'avons pas la bénédiction de ces "hommes saints » annoncé dans les D & A.

 

 

 

 English Version :

 

 

Book of Jesus Christ : book of the Holy Vessel

 

D&C 49:8

 

The fall of King Arthur's realm cam with his death in about A.D. 542. A year before this we are told that Arthur personally saw the Grail lying "oper and discovered" before him. What the form the Grail took we are not told, but his royal Knight Parzifal called it a "revelation" or "apocalypse" (Greek for "lifting the veil"). This particular Grail may well have been a book, a receptacle of Christ's genealogy, rather than just a chalice alone. On the cover of the book might have been an image of a chalice with a seer stone embedded in its binding, just to tidy up the symbolism.

 

The anonymous eighth-century Scottish author of the Chronicle of Heliandus notes that the book is a pedigree or genealogy of Jesus Christ. These Chronicles of Helinandus give one of the earliest accounts of the Grail. The author tells of a hermit who had a remarkable vision of Joseph of Arimathea. On the eve of Good Friday in 717 Christ supposedly appeared to the ermit Waleran and said : "This is the book of thy descent. Here begins the book of the Holy Grail. Here begin the terrors, Here begin the marvels.

 

According to the document, the Lord gave him a small book, "no larger or wider than the palm of a man's hand." Containing "greater marvels than any mortal heart could conceive. Nor will you have any doubts that will not be set straight by this book. Inside are My secrets, which I Myself put there with My own hand". Grailologist Nora Goodrich notes : "to think that there may once have been a book of the Bible actually written by Jesus Christ, in his own handwritting, and that it contained his genealogy, brings shivers to the reader; for the genealogy of Christ takes us afar, to Bethlehem and Jerusalem, and to Kings David and Solomon."

 

Goodrich assumes that is was Christ's genealogy back to Solomon; however, it is possible that the book was His genealogy backward and forward, from Michael-Adam to, at least, the author of Grand Saint Graal. The "holy men that ye know not of" noted in the Doctrine and Covenants may have been the secret lineage of Jesus Christ (D&C 49:8). Again we read in Doctrine and Covenants 86 : 8-10 of the raison d'être of these hidden holy men : [Ye] have been hid from the world whith Christ in God – Therefore your life and the priesthood have remained, and must needs remain through you and your lineage until the restoration of all things spoken by the mouths of all the holy prophets since the world began. "Sometimes we are those "holy men" with a purpose.

 

Arthurian knight Gawain told us that all forms of the Grail were associated with the blinding light of the Savior himself in beatific vision. The bright revelation of the Grail could cause temporay disorientation. Perhaps the Grail was a transcendant vision of Christ with his brides coupled with the genalogy of His seed.

 

 

The French romance La Folie Perceval (c.a. 1330) references and relies heavily upon much earlier material, particulary the lost Peveril poem. It notes that Perceval, at a feast in the Grail Castle, received a box before the Fischer King and Queen. When they open it a sacred platter is revelated. "And upon the platter was the book of the holy vessel, but Perceval could not look upon it for it shone with so great a light.

 

The Fulk le Fitz Waryn also quotes Peveril in describing one of the Grails as a book, "the book of the holy vessel". Not other surviving romance uses this precise description. The "book of the holy vessel" seems to refer to the list of holy human vessels [grails] that are contained in Christ's hidden bloodline descendancy. But because Perceval fail to ask a certain decisive question he is unable to read the book. As the Bible says about such cases, "Ye have not, because ye ask not" (James 4:2; see also Luke 11: 9-10). Sir Peceval realizes the consequences of his silence and takes it upon himself to carefully understand the mystery of the Grail.

 

Eventually, after many adventures, Perceval again finds the Grail castle, which has been struck down by devilish lightning bolts. The Fisher King (his grandfather) is feeble but cannot die. When the King breaks the bread and serves the wine (Holy Sacrament) the Grail procession begins again. The Hall is filled with good odors, and every knigh had such meats and drinks as they loved best. Only this time, as the sacred book, is opened. Perceval finally asks the right question, "Whom does the Grail serve?".

 

The Fischer King now answers, "The Grail serves the father of the Fischer King," being satisfied that Perceval hat met all the condition to take over the Grail Guardian role. Sir Perceval can now read the book, even though it shines brightly. The Fischer King is probably Jesus Christ and His Father is God Himself, would be the "King'son" litterally and figuratuvely. The mystery of the book lies in the fact that it outlines the lineages of Christ's children to the very day is was revealed.  Therefore, Perceval's own name was written in it. Furthermoren the Vulgate Cycle Grail legend includes, as one of its Grails, a book written by Jesus himself. How precious are books.

 

This interpretation seems better than the one forwarded by Dr. Graham Philips in his 1996 book, The Search for the Grail. Phillips notes that the old king then teaches Perceval about the book, that it contains the secret words of Jesus Christ written down by His disciple Juda Didymos, called Thomas. Discovered in 1945 in Egypt, the Nag Hammadi gnostic documents revealed the Gospel of Thomas, which purports to be secret teachings of Jesus. Philipps believes this to be the true Holy Grail. But after carefully reading this gnostic text, it would be a major disapointement, as the Grail text for it carries nothing of Christ's lineage and just a few enlightening Logions.

 

The list of certain hidden "holy men [and women]" contained in this book will make great world history when their story is finally told. Christ's descendants, "his from the world, with Christ in God" will be an honor roll of the greatest humans of the past two thousand years. It might also include a list of the most evil people as well. Most o Christ's genealogy served mankind without the beneficit of the priesthood until the latter days. Our story now enters the dark phase of the Great Apostasy, where priesthood was the right but not the blessing of these "holy men."

 



20/03/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres