Les lunettes astronomiques et les télescopes

(source : Guide du Ciel de Guillaume Carnat Ed. Fernand Nathan)

Les lunettes astronomiques et les télescopes


Télescope 115/900 sur monture équatoriale


 

  Origine  

Nous ne voyons les astres que parce qu'ils émettent ou réfléchissent un rayonnement. La fonction d'une lunette ou d'un télescope peut être rapprochée à celle de l'entonnoir d'un pluviomètre qui récolte de la pluie sur une grande surface et la fait couler vers un petit récipient. Le diamètre de nos pupilles dans l'obscurité ne dépassant pas 5 à 6 mm chez l'adulte (et 7 à 8 mm chez l'enfant), il a été nécessaire de construire des instruments plus puissants que notre oeil.

  Principe  

Les lunettes et les télescopes sont des "entonnoirs optiques" qui font converger les rayons lumineux vers un "foyer" que l'oeil peut observer avec des loupes (les oculaires) plus ou moins fortes. Plus le diamètre du collecteur est important, plus l'oeil reçoit d'informations lumineuses, plus les images obtenues sont riches de détails et plus l'appareil est puissant.

  Premiers appareil  

Les premiers "entonnoirs optiques" (les lunettes) ont été utilisés pour l'observation des astres au début du XVIIesiècle par l'Italien Galilée. Quant au premier télescope, c'est l'anglais Newton qui l'a réalisé en 1672. De nombreux chercheurs ont ensuite proposé des formules optiques plus ou moins différentes, mais leurs travaux n'ont rien changé au fait qu'il n'existe que deux grandes familles d'instruments astronomiques : les réfracteurs (lunettes) et les réflecteurs (télescopes).

  Différence  

Dans les premiers (réfracteurs ou lunettes), les rayons lumineux sont rabattus, réfractés, vers le foyer en traversant un assemblage de lentilles en verre appelé objectif. Dans les réflecteurs (télescopes), la lumière est réfléchie vers le foyer par la surface concave d'un miroir principal, puis par la surface plane ou convexe d'un petit miroir, le secondaire.

En clair, une lunette est un objectif composé généralement de deux lentilles et un télescope est un tube avec un miroir dont la surface est légèrement creusée et revêtue d'une couche métallique réfléchissante.

Lunette de 60 mm sur monture équatoriale

 

Conseil :

Pour tout achat d'un instrument, nous recommandons la monture de type équatoriale qui permets un plus grand confort dans l'observation des merveilles célestes, en suivant la rotation de la terre, ce qui évite d'avoir à réajuster souvent de manière pas commode la lunette ou le télescope dans l'observation d'une planète ou d'une étoile. La monture équatoriale permets de "suivre" l'objet tout en souplesse. N'oubliez pas avec l'achat de l'instrument une carte du ciel tournante de type "mini-ciel" de Pierre Bourges.

 



13/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres