Les noms secrets et ésotériques des fondateurs du Mormonisme

Doctrine et Alliances anciennement "livre des commandements" qui régissent la plupart des Eglises issues de la Restauration, avec des variantes à partir de leurs "prophètes" respectifs, montraient dans les textes originaux les noms secrets des responsables du Mormonisme originel.


Il faut savoir que ces noms ont deux fonctions, la première ésotérique, elle correspond à la tradition bien établie des "Nomens Mysticus" cher à la Franc-Maçonnerie, mais aussi aux Mouvements Rose-Croix et chevaleresques comme les formes de templarisme du XVIIIe s (Cf. les cahiers Politica Hermetica, et les travaux de la Loge de recherche universitaire "A.Q.C." à Londres qui traitent dans des articles de ces noms mystiques).

Joseph Smith a donc utilisé cette tradition, voici la liste des noms secrets de ces dirigeants de l'époque :

Joseph Smith : Gazelam

Sidney Rigdon : Mahalaleel et Pelagoram

Martin Harris : Mahemson, Shale Manasseh et Mehemson.

John Johnson : Zombre

Frédérick G. Williams : Shederlaomach

Oliver Cowdery :Olilah et Horah

Newel K. Whitney : Alam et Ahashdah


Ceci est basé d'après les documents originaux. L'Eglise de JCDSDJ a modifiée le texte original pour remplacer ces noms secrets par les noms usuels pour une meilleure compréhension du texte par les "gentils". En effet, des "Gentils" pourraient être heurté en lisant ces noms qui semblent incompréhensibles.

Pour sa part la Communauté du Christ (ex RLDS) a décidé de publier tel quel le texte original tout en donnant la correspondance avec les noms usuels.

Les autres dénominations issues de la Restauration choisissent l'une ou l'autre formule.

Il faut savoir également que ces dirigeants usés de mots appartenant à une langue codée avec très certainement des correspondances ésotériques. Un vocabulaire semblable à ce qui peut exister dans des ordres magico-théurgique comme l'Ordre Hermétique de l'Aude Dorée (Golden Dawn) qui utilise un vocabulaire qui est proche dans les consonnances.

Voici quelques mots utilisés par Jospeh Smith et les premiers Mormons de son premier cercle :

Tahhanes pour tanneries

Lane-shine-house pour imprimerie

Ozondah pour magasin

Shienelah et Shinelane pour imprimer.

Shule pour fabrique de potasse.

Des noms de lieux avaient aussi reçu un nom sacré et secret :


Cité d'Enoch pour Cité de Joseph

Cainhannoch pour New York

Shinehah, pays de Shinehah pour Kirtland.

Ces noms codés et secrets figurent dans les sections 77 et 101 des D & A.

Ces noms ont une origine hébraïque, nous en donneront la signification dans la suite de cet article.


Notons bien que tout cela est connu des historiens de LDS Church, un site de l'Eglise en fait mention directement :

Pelagoram
On three different occasions, the Lord referred to Sidney Rigdon as Pelagoram (D&C 78:9; 82:11; 104:20, 22; pre-1981 edition). Each of these instances was in conjunction with Rigdon's participation in the Order of Enoch, or the United Order. At that particular time it was felt necessary to hide the identity of those individuals to whom the revelations were given, thus the use of pseudonyms (He 1:255). In current editions of the Doctrine and Covenants, Rigdon's real name rather than the pseudonym is used.


Source : http://search.ldslibrary.com/article/view/999502

Le site de l'Eglise indique que c'est Dieu en personne qui donné son nom secret à Sidney Rigdon.

Ces noms sont attestés sous des formes similaires dans toute la tradition ésotérique occidentale des ordres initiatiques. Ce sont donc dans le Mormonisme non seulement un nom secret, mais aussi un nom qui rattache à cette tradition ancestrale des grandes ordres intiatiques occidentaux.

Voici d'autres attestations de ces noms du côté LDS :


Ozondah
In April 1832, the Lord instructed Newel K. Whitney to retain responsibility for the "Ozondah," which was the mercantile establishment in Kirtland (D&C 104:39-41; pre-1981 edition). The use of the word Ozondah was a precautionary measure which the Lord occasionally employed to prevent enemies of the Church from knowing what his purposes were (HC 1:255). The term Ozondah is found only within this revelation.

Source : http://search.ldslibrary.com/article/view/999405


Mahemson
Martin Harris was referred to by the name of "Mahemson" on two different occasions (D&C 82:11; 104:24, 26; pre-1981 edition). Occasionally the Lord preferred to hide the identity of those to whom he spoke in the early days of the Church, and this was the name he chose to apply to Harris in January 1832 and in April 1834 (HC 1:255). The name no longer is used in current editions of the Doctrine and Covenants.


Source : http://search.ldslibrary.com/article/view/998598


Lane shine house :


History of Joseph Smith. (continued.), Times and Seasons, vol. 6 January 15, 1845-February, No. 18. Nauvoo, Illinois, Dec 1, 1845. Whole No. 126.
And again, let my servant Shederlaomach have the place upon which he now dwells. And let my servant Olihah have the lot which is set off joining the house which is to be for the Lane-shine-house, which is lot number one: and also the lot upon which his father resides. And let my servant Shederlaomach and Olihah have the Lane-shine-house and all things that pertain unto it; and this shall be their stewardship which shall be appointed unto the...

Source : http://search.ldslibrary.com/search/text

ADAMA.


26/02/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres