Propriétés des essences végétales seon les anciens Gaulois

 

Chêne

 

 

Quelques propriétés des différentes essences rencontrées dans nos bois, selon les gaulois et les croyances médiévales :

Acacia : arbuste pratiquement imputrescible qui est aux plantes ce qu’est l’or pour les métaux. Il est le symbole de la renaissance et de l’immortalité.

Bouleau : Symbole de la jeune fille pubère, les Gaulois en faisaient des torches pour les mariages.

Buis : Symbole d’immortalité pour les Gaulois et pour les Chrétiens. Pour placer un foyer sous la protection du Christ, faire bénir un rameau de buis à la fête des rameaux et le placer sur un crucifix.

Chêne : Arbre de la connaissance et de la justice.

Coudrier : Arbre de la fertilité chez les Germains, arbre de la connaissance et de la divination chez les Celtes. La baguette druidique est en coudrier avec un serpent sculpté sur son écorce. C’est du même bois qu’est constituée la baguette des sourciers. Les baguette des sorciers de village sont en coudrier et ce bois à en outre la faculté d’éloigner les démons d’un lieu donné.

Cyprès : Arbre de la vie éternelle chez les Chrétiens de la fin de l’Empire Romain.

Frêne : Symbole du  jeune homme pubère, arbre cosmogonique des Germains.

Genêt : Au moyen âge il est le symbole de la fonction royale, la famille des Plantagenêts affirmait tenir sa légitimité d’une licorne sortie d’un  genêt. Sa fleur serait à l’origine de la fleur de lys.

Guis : Figure l’immortalité, la vigueur, la régénération physique. Il entrait dans la composition de nombreuses potions.

Laurier : Consacré à Apollon, symbole de la gloire éternelle et de la victoire.

Olivier : Dans les cultures judéo-chrétiennes symbole de la paix. Chez les Hellènes, emblème d’Athéna. En Islam, symbolise l’axe du monde rappelant la place du Prophète.

Peuplier : La double couleur de ses feuilles rappelle la dualité de tout être. Il représente également le passé.

Pommier : Un autre arbre de la connaissance pour les Celtes, pour mieux assurer le christianisme en gaule, les prêtres en feront l’arbre de la connaissance du jardin d’Eden du récit de la Genèse dans la Bible.

Saule : Représente l’être humain à un âge inspirant le respect.

Tilleul : Symbole d’amitié et de fidélité. En 1792,il est le symbole de la Liberté, planté sur les places des villages.

 

Il existait dans les forêts gauloises des espaces sacrés nommés nemeton. Peuplés de chênes et de chênes rouvre sur lesquels les druides cueillaient le gui au mois de Novembre. L’historien latin Pline l’Ancien dans Histoire Naturelle écrit :

 

« Les druides n’ont rien de plus sacré que le gui, du moins celui du chêne rouvre… C’est un fait qu’ils pensent que tout ce qui pousse sur ces chênes est d’origine céleste et que c’est le signe que l’arbre a été choisi par le dieu lui-même. »

J’invite chacun d’entre nous à se rendre de temps à autre dans ce lieu magique qu’est une forêt. Lieu encore vierge en certaine régions de l’homme contemporain, où nous nous retrouvons comme dans un face à face avec le Créateur et sa création. Une sensation de vertige s’empare alors de nous, pour nous faire ressentir l’infini d’un monde merveilleux.  Quel merveilleux spectacle végétal, animal et parfois féerique s’offre à nous !

 



18/03/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres