UN VAMPIRE AU COEUR DU PERE LACHAISE? UNE ENQUETE SUR LES LIEUX DU DEPARTEMENT P DU KOLOB ORDER

Un vampire au coeur du Père-Lachaise?

Mausolée de la Princesse Demidoff Strogonoff

L'affaire de la Princesse Demidoff est des plus surprenantes, le mausolée familial est situé au coeur du Père Lachaise, dans un somptueux monument, dont la symbolique n'est pas commune.

En effet, au décès de cette femme du monde, le 8 Avril 1818, une close testamentaire étrange indique que quiconque pourra passer un an, de nuit, dans son caveau, touchera une somme importante en Franc or. Et les candidats furent nombreux, mais aucun de purent tenir plus de 24 h dans ce caveau, victime d'étranges apparitions, causant chez eux une grande terreur ou la folie. A tel point que la Mairie de Paris, décida de rendre caduque ce testament, afin de décourager mais aussi de protéger, les éventuels candidats à l'héritage de la singulière princesse.

Le département P, sur le conseil de Mr André Jimenez spécialiste des phénomènes paranormaux,  est allé enquêter sur place, pour déjà localiser ce mausolée, qui ne figure pas sur les cartes officielles du cimetière. Pourtant il s'agit d'un monument funéraire de grande beauté, avec en son sein, d'illustre membres d'une grande famille russe. Il s'agissait d'industriel possédant des mines, l'ancêtre de cette famille fut forgeron, il s'appelait Demid Antoufieff (1624-1664).

Lorsque nous sommes arrivé sur place, le chemin était comme balisé, pour arriver au Mausolé, un balisage symbolique, en effet, nous trouvons tout d'abord cette plaque :

L'avenue des Acacias...en symbolisme l'Acacia est le symbole de l'immortalité, et si il s'agit d'un cas de vampirisme, c'est comme un "clin d'oeil" qui nous mène vers le Mausolée.

Ensuite nous passons juste avant d'arriver au monument dont la majesté est entièrement tournée vers la Princesse Demidoff, devant un caveau de style égyptien, flanqué d'une chauve-souris métallique, l'une des rares représentée de ce côté-ci du cimetière parisien. Cet animal a été associé à la symbolique des Vampires...

la porte d'un véritable "temple égyptien" sur le chemin du Mausolée de la Princesse, flanquée d'une chauve-souris.

Tout cela prête à sourire, mais quelquefois, il faut savoir "interpréter" les signes, et le chemin qui mène au caveau en est rempli.

Enfin nous arrivons devant l'imposant mausolée de la Princesse Demidoff, baronne Strogonoff. Une impression de majesté s'en dégage, c'est assurément l'un des plus grands monuments du Père Lachaise, et de par sa position géographique, il se voit de partout, le lieu de sa construction a été choisie de manière à ce qu'il domine sur le cimetière, à la manière d'un château au-dessus d'une motte féodale. C'est très étonnant. Ce monument a été fait pour "être vu" c'est indéniable.

Cette vue a été prise à plusieurs centaine de mètre du Mausolée de la Princesse Demidoff. De loin, émerge des arbres le monument même dédié à la Princesse, il a été construit de telle manière à être vu de partout. Pardoxalement, il n'est pas mentionné sur les cartes en vente au cimetière du Père Lachaise...

Le symbolisme du Mausolée Strogonoff :

Le tombeau est recouver de médaillons représentant d'une part des belettes et d'autre part des marteaux de forge. Ce sont des éléments représentatifs du monde souterrain et de la forge. Effectivement la famille avait bâti sa fortune sur les mines. Plus étonnant, les têtes de loup qui figurent aux 4 points cardinaux autour du Mausolée. Il n'y a aucun symbole religieux traditionnel sur ce Mausolée, ni croix, ni représentation d'un saint, du Christ, pas d'étoile de David ou de Croissant, rien qui figure l'une des 3 religions monothéistes. Par contre, des marteaux de forge, des belettes et des loups.

Le loup est associé au vampirisme depuis toujours dans la symbolique vampirique.

Gros plan sur la représentation d'une tête de loup, environné de médaillons de pierre représentant semble-t-il des camés.

Sur place le tombeau est immense, il monte à plus de 4 mètres de hauteurs au niveau de l'allée qui le borde, mais sa taille atteind environ plus de 12 mètres de hauteur, en tenant compte du fait qu'il possède une importante cavité. Ce sont des dimensions très importantes. Nous avons décelé la présence d'une crypte sous le tombeau, ce qui n'a rien d'extraordinaire en soi, les cryptes étaient courantes sous ce genre de Mausolée au XIXe siècle. Mais il est intéressant de noter que c'est dans cette crypte que devaient habiter les candidats à l'héritage de la belle Princesse défunte.

Vue des marches descendant dans la crypte du Mausolée, remarquez les deux tenons de fer, ressemblant à des serpents surgissant des murs... Photo prise au travers de la porte, bien sur, le Département P n'a pas pénétré, sans autorisation, a l'intérieur de la Crypte. Il se dégageait quoiqu'il en soit, une impression lourde de ce lieu.

Détail des armoiries présente sur le Mausolée

Détail sur le tombeau de la Princesse Demidoff, sa date de décès le 8 avril 1818 serait d'après Mr Jimenez très intéressante. Cette date comporte "888", or dans la symbolique vampirique, 888 est le chiffre des vampires, comme par exemple 666 est celui de la Bête. Etrange une fois de plus. Un chevalier de Kolob présent sur les lieux, fait remarquer que le catafalque de la Princesse est bien mis en évidence  de tous les visiteurs, par rapport aux autres membres de la famille, qui eux, sont situé sur les murs conduisant à la crypte. Ainsi, la princesse peut se nourir du regard de chaque visiteur, qui pour beaucoup, ignore tout de la personne qui est inhumée ici, et qui par cette architecture particulière, peut être vue de tout le monde.

Gros plan sur la date de décès de la Princesse figurant sur le Mausolée

Orientation du Mausolée, le catafalque de la Princesse est orientée à l'Ouest, c'est-à-dire au soleil couchant.

le chevalier de Kolob Maat, fait remarquer que cette bouche d'aération est étrange pour une demeure d'éternité. En effet, elle semble avoir été creusée dans la pierre de taille, après l'édification du monument. Elle a été probablement aménagée pour permettre aux personnes qui se rendaient dans cette crypye profonde, de pouvoir "respirer" normalement sans manquer d'air.

Le magnifique noeud de pierre, figurant juste en-dessous du tombeau aérien de la Princesse, et figurant aux 4 points cardinaux, autour du Mausolée.

 

Cette photographie en perspective,  montre bien l'importance en taille de ce monument, remarquez au centre la tête de loup avec au dessus l'un des 4 noeuds de pierre.

Détail sur l'un des 4  piliers qui entourent le tombeau de la Princesse et qui dessine autour d'elle, une sorte de carré long, un "espace sacré" qui semble être une sorte de protection symbolique (ou effective?)

Détail d'un des piliers entourant le tombeau.

Le quotidien "le Nouvel Observateur" avait envoyé en 2003 des journalistes faire une enquête sur place, et avait édité un article sur ce tombeau. C'est dire son intérêt pour qu'un journal d'information comme le Nouvel Obs. envoie des journalistes sur place.

Un témoignage récent, indique que deux personnes furent victime d'un véritable "envoûtement" après avoir demandé "en s'amusant" quelque souhaits près du tombeau de la Princesse, souhaits qui auraient été exaucé, mais au prix d'une sorte de malaise ensuite.

L'affaire du tombeau avait été aussi relaté par Edouard Brasey dans son livre "enquête sur l'existence des anges déchus". Cette affaire a des fondements réels, bien sur, nous n'affirmerons pas qu'un vampire se cache ici, mais nous pouvons d'ore et déjà dire que ce lieu est insolite, prenant, et d'après Mr Jimenez, un "lieu qui vous prend ainsi", est une preuve d'une activité vampirique. Le vampirisme peut se manifester en "épuisant" les forces d'une personne sans pour autant lui "sucer le sang" comme dans les anciens récits de Serbie.

Le Département P fera une étude plus approfondie prochainement du lieu, et des légendes où témoignages qui s'y rattache.

Tout cela est passionnant, et il faut rappeler, que le "vampirisme" n'est point une farce de Bram Stocker, mais repose sur des traditions solides. D'ailleurs Voltaire ne s'en moquait pas, et il avait étudié cela de très près en son temps. Le phénomène est simplement très différent de l'image romantique et gothique qu'en donne le cinéma. Mais il a une base authentique qu'il reste à définir dans son exactitude. Le mystère demeure.

VIDEO de l'endroit réalisée lors de l'enquête, le climat du lieu est mieux rendu par cette petite séquence.

 

 


Strogonoff Deminoff
Vidéo envoyée par Koloborder


27/10/2006
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres