Des astronomes observent des OVNIs

DES ASTRONOMES OBSERVENT DES OVNIs

 

 

Il est courant d'entendre dans le grand public que seules des personnes non qualifiées voient des objets étranges dans le ciel. Et que des erreurs sont donc possibles avec des phénomènes météorologiques ou astronomiques. La liste impressionnante ci-dessous, dressées par l'ufologue Desmond Leslie, et qui est basée sur de véritables rapports d'observation est édifiante à ce propos. Vous verrez que des astronomes éminents comme le grand Charles Messier, qui a donné son nom à une méthode de classification des galaxies, ou encore le découvreur de Neptune par une méthode de calcul : l'astronome Urbain Le Verrier ont été témoins d'observations d'OVNIs. De nos jours, les observations continuent par des astronomes, dont certains très connus. Mais la discrétion est de mise, par rapport aux risques que peuvent prendre ces hommes de sciences, s'ils déclarent ouvertement avoir vu ces mystérieuses manifestations célestes.

 

Dans les observations récentes, celle de l'astronome amateur Jesse Wilson, le 18 Mars 1959, avec photographie à l'appui, est des plus spectaculaires, et elle illustre bien les observations des astronomes du XIXe s. 34 objets lumineux seront « piégés » sur une photographie, et aucune explication valable n'est venu donner la solution sur la nature des objets figés sur cette photographie.

 

 Photo de Jesse Wilson - 18 Mars 1959

 

17 Juin 1777 : L'astronome français Charles Messier observe un grand nombre de disques sombres dans le ciel.

 

7 Février 1802 : Un disque sombre passant devant le soleil est observé par l'astronome Fritsch à Magdebourg. Allemagne.

 

16 Janvier 1818 : L'astronome Loft, de Ipswich, Angleterre, observe un objet étrange près du soleil, visible pendant trois heures et demie.

 

Printemps 1819 : Deux objets sombres passent devant le soleil, volant de conserve, observés par l'astronome Gruthinson.

 

23 octobre 1822 : L'astronome Pastorff observe deux objets passant devant le soleil.

 

22 Mai 1823 : L'astronome Webb observe une chose très brillante dans le voisinage de Vénus.

 

Du 6 septembre au 1er novembre 1831 : Le Professeur Wartmann et le personnel de son observatoire voient tous les soirs un étrange corps lumineux.

 

1834 : L'astronome Pastorff observe deux objets ronds, de taille différente. Il les reverra en 1836 et en 1837.

 

11 Mai 1835 : Disque lumineux observé par Cociatore, astronome sicilien.

 

15 Mai 1836 : Cherbourg. France. Le Professeur Auber observe un certain nombre d'objets lumineux s'écartant du soleil en diverses directions.

 

4 Octobre 1844 : L'astronome Glaisher observe un disque lumineux « émettant des ondes clignotantes ».

 

11 Mars 1845 : Capocci, de l'observatoire de Cappodimonte, près de Naples, voit un certain nombre de disques brillants volant d'ouest en est, certains en forme d'étoile, d'autres avec des queues lumineuses.

 

1849 : Gais, Suisse. Des milliers d'objets lumineux sont observés par l'astronome Inglis, par ciel clair. Certains semblent avoir des ailes, ou un halo lumineux.

 

19 Juin 1853 : La société Météorologique de France  rapporte « un grand nombre de points rouges dans le ciel, comme de petits soleils ».

 

11 Juin 1855 : Un grand objet volant sombre est observé à l'œil nu par les astronomes Ritter et Schmidt.


6 avril 1856 : Colmar, France. Le Pr. Dussort observe une «torpille » volante noire. En passant au zénith elle émet un sifflement mélodieux.

 

1er septembre 1859 : L'astronome Richard Carington voit deux corps volants lumineux, « pas des météores », affirme-t-il. Son observatoire se trouvait à Redhill, en Angleterre.

 

Printemps 1860 : Vol important de petits disques noirs observés par les astronomes Herrick, Buys-Ballot et de Cuppis.

 

27 avril 1863 : Observatoire de Zurich. Le Pr. Wolf voit un grand nombre de disques sifflants, venant de l'est. Certains ont des queues, d'autres sont en forme d'étoile.

 

10 octobre 1864 : France. L'astronome Le Verrier observe le vol d'un long objet lumineux en forme de cigare.

 

8 juin 1868 : Observatoire de Radcliffe, Oxford, Angleterre. Plusieurs témoins voient un objet lumineux dans le ciel, qui s'arrête, vire à l'ouest, puis au sud, et après quatre minutes, disparaît vers le nord. Vénus en conjonction avec la Terre. Tache rouge flamboyante observée sur Vénus.

 

29 août 1871 : L'astronome Trouvelet rapporte la présence dans le ciel de formations d'objets extrêmement complexes : triangulaires, ronds, octogonaux. Certains planent, d'autres passent rapidement. L'un d'eux paraît avoir des ennuis, tomber, s'écraser. Pendant sa chute, il oscille comme un disque tombant dans l'eau, ou comme un disque lancé par un athlète et qui a soudain perdu sa force de propulsion.

 

24 avril 1874 : Le professeur Schafarick de Prague, voit un objet éblouissant quitter rapidement la lune pour naviguer dans l'espace.

 

 

 

 

 

 

 

 



24/11/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 241 autres membres