Le livre de Mormon et l'antisémitisme

LE LIVRE DE MORMON ET L'ANTISEMITISME

Par

Adama

 

 

5  Ô Gentils, vous êtes-vous souvenus des Juifs, le peuple ancien de mon alliance? Non; mais vous les avez maudits, et les avez haïs, et n'avez pas cherché à les recouvrer. Mais voici, je ferai retomber ces choses sur votre tête; car moi, le Seigneur, je n'ai pas oublié mon peuple.

 

(2 Néphi 29:5)

 

Les Saints des Derniers Jours (appelés également Mormons chez les Gentils) ont toujours considérés avec beaucoup d'égard le Peuple Juif et sa culture. William E. Berrett grand historien et apologiste de l'Eglise rappelle dans son article « Joseph Smith, cinq qualités d'un dirigeant » (publié en Français dans l'Etoile n°128 de Janvier 1978 page 22) ceci : « En 1836, il fit venir à Kirtland (Ohio), où se trouvait le siège de l'Eglise, un certain professeur Seixas, savant hébreu. Le prophète croyait que les dirigeants de l'Eglise devaient bien connaître cette langue. Mais à quel point pourrait-on apprendre l'hébreu en quatorze semaines en n'ayant cours que deux ou trois soirs par semaine ? Il n'y eut que deux étudiants qui purent lire plus ou moins couramment l'hébreu après cela : Joseph Smith et Orson Pratt. Il semble aussi que le prophète qui ait commenté divers passages de la Bible en partant du texte hébreu. » Fin de citation.

 

Joseph Smith en effet accordait une importance toute particulière à l'apprentissage de cette langue et à sa mise en pratique pour l'étude de la Bible par exemple. Cela renvoie ici au 8ème article de Foi :

 

8        Nous croyons que la Bible est la parole de Dieu dans la mesure où elle est traduite correctement; nous croyons aussi que le Livre de Mormon est la parole de Dieu.

 

Avec l'Hébreu maîtrisé, il est possible de lire dans le texte même de l'Ecriture, et par là, d'éviter les erreurs des traductions figées et de s'ouvrir encore davantage au « sens vivant du texte » qui parle à celui ou à celle qui le lit dans le texte comme un profond murmure venant du fond des âges sous la conduite de l'Esprit. Joseph Smith l'avait très bien compris, et son expérience de la traduction inspirée des Plaques semblables à de l'or, offertes par l'ange Moroni de par la volonté du Père Céleste, ne pouvait que le renforcer dans cette opinion.

 

Le Livre de Mormon est la traduction inspirée de cette véritable bibliothèque métallique, et il révèle à propos des Juifs, des phrases sublimes, qui sont pleines de respect et de sens sacré à leur encontre. C'est assez exceptionnel pour un texte chrétien, complément des Ecritures traditionnelles, pour être signalé.

 

Ce trait significatif du Livre de Mormon envers le Peuple Juif, livre qui est le plus parfait des livres comme l'a enseigné Frère Joseph, explique l'intérêt qu'ont toujours manifestés les Saints pour Israël. Rappelons ce fait important qui n'est pas toujours très connu mais dont l'importance est capitale d'un point de vu  historique et théologique :

Le 24 octobre 1841, l'apôtre Orson Hyde monte sur le Mont des Oliviers, fit une prière de consécration au retour du Peuple Juif sur la terre Sainte, et pour la reconstruction du Temple de Jérusalem. Quelques années plus tard en effet, Théodore Herztl mobilise le peuple Juif dispersé afin de préparer son retour sur la terre de ses pères. Cette consécration par Orson Hyde fut prophétique et démontre la puissance de la Révélation contenue dans les plaques découvertes à Cumorah.

 

 

BYU Jerusalem

 

De nos jours, l'Utah est l'un des partenaires de l'Etat d'Israël, de nombreux échanges se font à différents niveaux, culturels et spirituels avec l'installation de BYU à Jérusalem, des scientifiques participeraient également à des travaux, etc. Aux Etats-Unis, les Bene Shalom, qui sont les Juifs convertis au Mormonisme, donnent souvent des conférences à travers les Etats-Unis pour expliquer aux Saints le Judaïsme, au cours de coin de feu ou de différentes conférences.

 

En vertu d'un accord qui est respecté, le Livre de Mormon n'est pas traduit en Hébreu, en vertu d'une loi contre le prosélytisme qui existe en Israël. L'Eglise a respecté cela, et c'est tout à son honneur. Donc vous ne trouverez pas le Livre de Mormon en Hébreu dans les multiples traductions proposées par l'Eglise. Cela étant dit, des Juifs ont traduits eux-même à titre privé, le Livre de Mormon en Hébreu, et le propose à la vente sous le nom de « Paroles des Néphites ». La traduction est identique au texte anglais, et retrouve en Hébreu des sonorités vraiment merveilleuses, avec toute la richesse de la langue hébraïque dans les sens très riches des mots, pour qui est hébraïsant. Cela prouve également l'intérêt d'érudits Juifs pour le Livre de Mormon en Israël.

 

Bien sur, le Livre de Mormon est également sévère à l'encontre du Peuple Juif en tant que peuple qui n'a pas écouté ses prophètes, mais il ne l'es pas plus que la Bible elle-même, et notamment Esaïe ou Jérémie par exemple. Et le Livre de Mormon est bien le seul livre sacré à au contraire, affirmer des éléments élogieux pour Israël.

 

PASSAGES DU LIVRE DE MORMON OU LE PEUPLE D'ISRAEL EST RECONNU POUR SES NOMBREUX MERITES

 

4  Mais ainsi dit le Seigneur Dieu: Ô insensés, ils auront une Bible; et elle sortira des Juifs, le peuple ancien de mon alliance. Et comment remercient-ils les Juifs de la Bible qu'ils reçoivent d'eux? Oui, qu'entendent les Gentils par là? Se souviennent-ils des labeurs, et des travaux, et des peines des Juifs, et de leur diligence vis-à-vis de moi à apporter le salut aux Gentils?

5  Ô Gentils, vous êtes-vous souvenus des Juifs, le peuple ancien de mon alliance? Non; mais vous les avez maudits, et les avez haïs, et n'avez pas cherché à les recouvrer. Mais voici, je ferai retomber ces choses sur votre tête; car moi, le Seigneur, je n'ai pas oublié mon peuple.

 

(2 Néphi 29:4 - 5)

 

Ce passage se passe de commentaire, il est d'une force et d'une clarté lumineuse et numineuse !

 

 

 

12  Car voici, je parlerai aux Juifs, et ils l'écriront; et je parlerai aussi aux Néphites, et ils l'écriront; et je parlerai aussi aux autres tribus de la maison d'Israël, que j'ai emmenées, et elles l'écriront; et je parlerai aussi à toutes les nations de la terre, et elles l'écriront.

13  Et il arrivera que les Juifs auront les paroles des Néphites, et les Néphites auront les paroles des Juifs, et les Néphites et les Juifs auront les paroles des tribus perdues d'Israël, et les tribus perdues d'Israël auront les paroles des Néphites et des Juifs.

 

(2 Néphi 29:12 - 13)

 

Dans ces versets, il est clair que le peuple d'Israël à un rôle de témoin et de transmission de la Parole. Jamais aucun texte sacré dans l'aire du Christianisme, ne l'aura affirmé avec tant de beauté et de flamboiement spirituel.

 

8  J'ai de la charité pour le Juif: je dis Juif, parce que j'entends par là ceux d'où je suis venu.

9  J'ai aussi de la charité pour les Gentils. Mais voici, je ne puis espérer pour aucun de ceux-ci, s'ils ne se réconcilient pas avec le Christ, et n'entrent pas par la porte étroite, et ne marchent pas sur le sentier resserré qui conduit à la vie, et ne continuent pas sur le sentier jusqu'à la fin du jour de l'épreuve.

10  Et maintenant, mes frères bien-aimés, et toi aussi, Juif, et vous toutes, extrémités de la terre, écoutez ces paroles et croyez au Christ; et si vous ne croyez pas en ces paroles, croyez au Christ. Et si vous croyez au Christ, vous croirez en ces paroles, car elles sont les paroles du Christ, et il me les a données; et elles enseignent à tous les hommes qu'ils doivent faire le bien.

11  Et si elles ne sont pas les paroles du Christ, jugez-en: car le Christ vous montrera au dernier jour, avec puissance et une grande gloire, qu'elles sont ses paroles; et nous nous tiendrons, vous et moi, face à face devant sa barre, et vous saurez que j'ai reçu de lui le commandement d'écrire ces choses malgré ma faiblesse.

12  Et je prie le Père, au nom du Christ, que beaucoup d'entre nous, sinon tous, soient sauvés dans son royaume en ce grand et dernier jour.

13  Et maintenant, mes frères bien-aimés, tous ceux qui sont de la maison d'Israël, et vous toutes, extrémités de la terre, je vous parle comme la voix de quelqu'un qui crie de la poussière: Adieu jusqu'à ce que ce grand jour vienne.

14  Et vous qui ne voulez pas prendre part à la bonté de Dieu, et respecter les paroles des Juifs, et aussi mes paroles, et les paroles qui sortiront de la bouche de l'Agneau de Dieu, voici, je vous dis un adieu éternel, car ces paroles vous condamneront au dernier jour.

 

(2 Néphi 33:8 - 14)

 

Le texte nous rappelle ici le respect que nous devons avoir pour le peuple Juif, et ce texte contient également des promesses pour les Juifs et les Gentils, c'est très explicite. Notons le grand respect pour le peuple de la première Alliance une fois de plus.

 

LA MEMOIRE DU PEUPLE D'ISRAEL DANS LES ANNALES NEPHITES :

 

Le Livre de Mormon nous montre que les annales Néphites contenaient la mémoire du Royaume d'Israël, comme nous allons le voir ici :

 

 

14  Et ils découvrirent un peuple qui était appelé le peuple de Zarahemla. Or, il y eut une grande allégresse parmi le peuple de Zarahemla; et Zarahemla aussi fut dans une allégresse extrême, parce que le Seigneur avait envoyé le peuple de Mosiah avec les plaques d'airain qui contenaient les annales des Juifs.

 

(Omni 1:14)

 

Les annales des Juifs furent précieuses pour l'établissement de la civilisation Néphite, lui donnant une grande structure de civilisation. Cela préparait la venue du Christ et la Révélation définitive en ce sens.

 

2  Oui, je fais des annales, dans la langue de mon père, consistant en la science des Juifs et la langue des Égyptiens.

 

(Livre de Mormon | 1 Néphi 1:2)

 

Néphi lui même nous dit qu'il connaît la science des Juifs. En anglais, le mot est « learning » dont le sens peut être aussi « étude », « connaissance », ou « science » comme le propose la traduction française. Ce mot de science peut recouvrir différentes réalités à l'époque de Néphi : cela recouvre dans l'antiquité la notion de tradition écrite, mais également orale, reçue par Moïse sur le Mont Sinaï.

 

3  Car voici, Laban a les annales des Juifs et aussi la généalogie de mes ancêtres, et elles sont gravées sur des plaques d'airain.

 

(Livre de Mormon | 1 Néphi 3:3)

 

Néphi comme le montre clairement ce verset, s'inscrit dans le patrimoine familial dans la tradition d'Israël.

 

6  Et c'est dans ce genre de langage que mon père, Léhi, consola ma mère, Sariah, à notre sujet, tandis que nous voyagions dans le désert pour monter vers le pays de Jérusalem pour obtenir les annales des Juifs.

 

(Livre de Mormon | 1 Néphi 5:6)

 

L'obtention des annales des Juifs (il s'agit bien de la Torah et des écrits prophétiques) étaient très importantes pour l'économie du Salut qui devait venir plus tard.

 

Oui, six cents ans après le moment où mon père quitta Jérusalem, le Seigneur Dieu susciterait un prophète parmi les Juifs, un Messie, ou, en d'autres termes, un Sauveur du monde.

 

(Livre de Mormon | 1 Néphi 10:4)

 

Ce verset ici souligne le fait que par l'Alliance voulue par le Seigneur, le Messie doit venir et être suscité au sein du Peuple Juif, et qu'il deviendra le Sauveur du Monde.

 

23  Et il dit: Voici, il sort de la bouche d'un Juif. Et moi, Néphi, je le vis; et il me dit: Le livre que tu vois, ce sont les annales des Juifs, qui contiennent les alliances que le Seigneur a faites avec la maison d'Israël; et elles contiennent aussi beaucoup de prophéties des saints prophètes; et ce sont des annales semblables aux inscriptions qui sont gravées sur les plaques d'airain, sauf qu'il n'y en a pas autant; néanmoins, elles contiennent les alliances que le Seigneur a faites avec la maison d'Israël; c'est pourquoi, elles sont d'une grande valeur pour les Gentils.

 

(Livre de Mormon | 1 Néphi 13:23)

 

Une fois de plus le Livre de Mormon insiste sur la valeur des annales des Juifs, autrement dit des Ecritures hébraïques, qui sont précieuses pour le monde des Gentils. En effet, la Bible hébraïque contient le récit de la Création du Monde (encore appelé Poème de la Création), l'histoire d'Abraham, le partage du pain et du vin offert à Abraham par le roi de Salem : Melchisédek, les directives sur la Loi éthique, l'histoire du Royaume d'Israël, de la construction du Temple de Salomon, figure archétypale et emblématique de tous les temples à venir, la première mention de l'interdiction des boissons fortes pour les personnes consacrées à Dieu (les naziréens ou nazirs), et bien d'autres choses. La Bible hébraïque est en effet d'une grande valeur comme nous le rappelle très justement le Livre de Mormon.

 

 

 

24  Et l'ange du Seigneur me dit: Tu as vu que le livre sortait de la bouche d'un Juif; et lorsqu'il sortit de la bouche d'un Juif, il contenait la plénitude de l'Évangile du Seigneur dont les douze apôtres rendent témoignage; et ils rendent témoignage selon la vérité qui est en l'Agneau de Dieu.

25  C'est pourquoi, ces choses sortent des Juifs, dans leur pureté, vers les Gentils, selon la vérité qui est en Dieu.

 

(Livre de Mormon | 1 Néphi 13:24 - 25)

 

Ces deux versets sont assez exceptionnels pour être soulignés, jamais avant, un texte sacré n'avait avec autant de force affirmé que « la bouche du Juif » contenait la plénitude de l'Evangile et la pureté. C'est à l'encontre de siècles d'enseignement du mépris dont a été victime injustement les Juifs, de la part de la Grande Apostasie. C'est ici un juste retour à la vérité des origines, dont le Livre de Mormon témoigne ici. C'est avec cela que l'ont voit très bien que le Mormonisme est la Restauration du mouvement chrétien et non une énième réforme. Ces versets sont profondément inspirés et plein de vérité à méditer avec soin.

 

 

23  C'est pourquoi, les choses qu'il écrira sont justes et vraies; et voici, elles sont écrites dans le livre que tu as vu sortir de la bouche du Juif; et au moment où elles sont sorties de la bouche du Juif, ou, au moment où le livre est sorti de la bouche du Juif, les choses qui étaient écrites étaient claires et pures, et extrêmement précieuses et faciles à comprendre pour tous les hommes.

 

(Livre de Mormon | 1 Néphi 14:23)

 

Ce verset 23 du chapitre 14 du premier Néphi insiste encore sur la clarté et la pureté du livre sortir de la bouche du Juif : la Bible hébraïque et son message qui annonce le futur du Messie.

 

19  Et il arriva que moi, Néphi, je leur parlai beaucoup de ces choses; oui, je leur parlai du rétablissement des Juifs dans les derniers jours.

 

(Livre de Mormon | 1 Néphi 15:19)

 

Avec la consécration d'Orson Hyde au retour des Juifs en Israël, l'accomplissement de cette prophétie a été réalisée sous nos yeux en 1948 avec la fondation de l'Etat d'Israël. Ils sont venus des 4 coins du monde pour recréer l'Etat Hébreu. Bien sur nous n'entrerons pas dans la polémique politique que cela suscite actuellement, mais c'est un fait réel. Reste maintenant la réunion des Bois de Juda et d'Ephraïm qui est le second volet de ces prophéties antiques.

 

 

2  qu'il a parlé aux Juifs, par la bouche de ses saints prophètes, oui, dès le commencement, et de génération en génération, jusqu'à ce que vienne le moment où ils seront rendus à la vraie Église et au vrai troupeau de Dieu, où ils seront rassemblés chez eux dans les pays de leur héritage et seront établis dans toutes leurs terres de promission.

 

(Livre de Mormon | 2 Néphi 9:2)

 

Une autre prophétie qui va dans le même sens que les précédentes du Livre de Mormon.

 

 

 

1  MAINTENANT, moi, Néphi, je parle quelque peu des paroles que j'ai écrites, qui ont été dites de la bouche d'Ésaïe. Car voici, Ésaïe a dit beaucoup de choses qui étaient difficiles à comprendre pour beaucoup parmi mon peuple; car il ne connaît pas la manière de prophétiser parmi les Juifs. 2  Car moi, Néphi, je ne lui ai pas enseigné beaucoup de choses concernant la manière des Juifs; car leurs œuvres étaient des œuvres de ténèbres, et leurs actes étaient des actes d'abomination.

 

(Livre de Mormon | 2 Néphi 25:1/2)

 

Ce passage pourrait paraître contradictoire avec le reste, mais il s'inscrit tout à fait dans la perspective biblique. Les Juifs dont il est fait mention ici sont ceux qui ont sacrifiés aux idôles, qui ont succombés au culte de Moloch, et d'autres faux dieux, comme il est écrit dans la Bible hébraïque elle-même. Il faut faire attention aux amalgames modernes qui sont sortis d'un contexte d'histoire sacré précise. La présence des autres versets du Livre de Mormon, confirment en effet cela : c'est qu'il s'agit bien ici non pas de l'ensemble du peuple Juif, mais des idolâtres et de ceux qui ne suivent pas leur propre Loi. C'est une nuance importante qu'il convient de souligner avec force. D'ailleurs, les prochains versets tiré du même chapitre le démontre d'eux même et se passent de commentaires, voici :

 

5  Oui, et mon âme fait ses délices des paroles d'Ésaïe, car je suis sorti de Jérusalem, et mes yeux ont vu les choses des Juifs, et je sais que les Juifs, eux, comprennent les choses des prophètes, et il n'y a aucun autre peuple qui comprend les choses qui ont été dites aux Juifs aussi bien qu'eux, s'il n'est instruit à la manière des choses des Juifs.

 

(Livre de Mormon | 2 Néphi 25:5)

 

C'est vraiment très clair, il ne s'agissait pas dans le verset précédent le 5 de l'ensemble du Peuple d'Israël, mais simplement des apostats de ce peuple à la Loi.

 

Pour conclure, le Livre de Mormon possède également un magnifique verset sur la valeur sacrée de la langue hébraïque, le voici :

 

 

33  Et si nos plaques avaient été suffisamment grandes, nous aurions écrit en hébreu; mais l'hébreu a été altéré aussi par nous; et si nous avions pu écrire en hébreu, voici, vous n'auriez eu aucune imperfection dans nos annales.

 

(Livre de Mormon | Mormon 9:33)

 

La valeur de l'Hébreu est ici affirmée, une langue parfaite pour le rédacteur des annales, qui si elles n'avaient pas été écrites en égyptien réformé auraient été absolument parfaites dans leur expression écrite. C'est très certainement ce verset qui incita le Prophète Joseph à étudier l'Hébreu comme langue sacrée par excellence à ses yeux.

 

Dans la tradition orale Juive, l'Hébreu est la langue originelle du monde, et le monde fut créé par la combinaison de ses lettres. Il faut bien distinguer les recherches des linguistes sur cette langue, et la Tradition, qui sont deux domaines différents. Pour le chercheur Charles Mopsik (CNRS, Unité du Livre), l'Hébreu était bien la langue originelle, malgré ce qu'en dit la linguistique actuellement (rappelons que la linguistique est bâtie sur des théories, qui restent des théories et non des certitudes), et il en rechercha les traces au travers des langues anciennes, comme pouvant étant une corruption de la langue originelle.

 

En conclusion, le Livre de Mormon est un livre plein de respect pour la culture et la civilisation hébraïque, dont il est lui même une expression, par les Néphites et les autres peuples qu'il décrit, provenant de l'ancien Empire de David. C'est vraiment exceptionnel une fois de plus, ces versets sont profondément inspiré et sont même une source importante pour lutter contre l'antisémitisme, antisémitisme fondé sur la peur, la jalousie, l'ignorance et la méchanceté. Rappelons que le Livre de Mormon insiste pour dire qu'il faut respecter le peuple Juif, peuple de la première Alliance du Seigneur et toujours aimé par lui.

 

 

 

 

 



22/11/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 241 autres membres