Livre de Mormon - Premier Nephi

LIVRE DE MORMON

1 Nephi chapitres 1 à 5

 

CHAPITRE 1

Néphi commence les annales de son peuple — Léhi voit en vision une colonne de feu et lit dans un livre de prophéties — Il loue Dieu, prédit la venue du Messie et prophétise la destruction de Jérusalem — Il est persécuté par les Juifs. Vers 600 av. J.-C.

 

1 MOI, Néphi, étant né de bons parents, je fus, pour cette raison, instruit quelque peu dans toute la science de mon père; et ayant vu beaucoup d'afflictions au cours de ma vie, ayant néanmoins reçu de grandes faveurs du Seigneur toute ma vie, oui, ayant eu une grande connaissance de la bonté et des mystères de Dieu, pour ces raisons, je fais les annales des actes de ma vie.

2 Oui, je fais des annales, dans la langue de mon père, consistant en la science des Juifs et la langue des Égyptiens.

3 Et je sais que les annales que je fais sont vraies, et je les fais de ma propre main, et je les fais selon ma connaissance.

4 Car il arriva, au commencement de la première année du règne de Sédécias, roi de Juda (mon père, Léhi, ayant demeuré toute sa vie à Jérusalem), il arriva que cette même année, il vint beaucoup de prophètes, prophétisant au peuple qu'il devait se repentir, sinon la grande ville de Jérusalem serait détruite.

5 C'est pourquoi, il arriva que mon père, Léhi, tandis qu'il était en chemin, pria le Seigneur, oui, même de tout son cœur, en faveur de son peuple.

6 Et il arriva que tandis qu'il priait le Seigneur, une colonne de feu vint reposer sur un rocher devant lui; et il vit et entendit beaucoup de choses; et, à cause des choses qu'il vit et entendit, il frémit et trembla extrêmement.

7 Et il arriva qu'il retourna vers sa maison à Jérusalem; et il se jeta sur son lit, accablé par l'Esprit et par les choses qu'il avait vues.

8 Et étant ainsi accablé par l'Esprit, il fut ravi en vision, au point même de voir les cieux s'ouvrir, et il pensa voir Dieu assis sur son trône, entouré d'un concours innombrable d'anges, qui paraissaient chanter et louer leur Dieu.

9 Et il arriva qu'il vit un Être descendre du milieu du ciel, et il vit que son resplendissement surpassait celui du soleil à midi.

10 Et il en vit aussi douze autres le suivre, et leur éclat dépassait celui des étoiles du firmament.

11 Et ils descendirent et s'en allèrent sur la surface de la terre, et le premier vint se tenir devant mon père, et lui donna un livre, et lui commanda de lire.

12 Et il arriva que tandis qu'il lisait, il fut rempli de l'Esprit du Seigneur.

13 Et il lut, disant: Malheur, malheur à Jérusalem, car j'ai vu tes abominations! Oui, et il y eut beaucoup de choses que mon père lut concernant Jérusalem: qu'elle serait détruite ainsi que ses habitants; beaucoup périraient par l'épée et beaucoup seraient emmenés captifs à Babylone.

14 Et il arriva que lorsque mon père eut lu et vu beaucoup de choses grandes et merveilleuses, il dit, en s'exclamant, beaucoup de choses au Seigneur, telles que: Grandes et merveilleuses sont tes œuvres, ô Seigneur Dieu Tout-Puissant! Ton trône est haut dans les cieux, et ta puissance, et ta bonté, et ta miséricorde sont sur tous les habitants de la terre; et, parce que tu es miséricordieux, tu ne souffriras pas que ceux qui viennent à toi périssent!

15 Et c'est dans ce genre de langage que mon père loua son Dieu; car son âme se réjouissait et son cœur tout entier était rempli à cause des choses qu'il avait vues, oui, de ce que le Seigneur lui avait montré.

16 Et maintenant, moi, Néphi, je ne fais pas un récit complet des choses que mon père a écrites, car il a écrit beaucoup de choses qu'il a vues dans des visions et dans des songes; et il a aussi écrit beaucoup de choses qu'il a prophétisées et dites à ses enfants, dont je ne ferai pas le récit complet.

17 Mais je vais faire le récit des actes de ma vie. Voici, je fais l'abrégé des annales de mon père sur des plaques que j'ai faites de mes propres mains; c'est pourquoi, lorsque j'aurai abrégé les annales de mon père, je ferai le récit de ma vie.

18 C'est pourquoi, je voudrais que vous sachiez que lorsque le Seigneur eut montré tant de choses merveilleuses à mon père, Léhi, oui, concernant la destruction de Jérusalem, voici, mon père s'en alla parmi le peuple et commença à prophétiser et à lui annoncer les choses qu'il avait vues et entendues.

19 Et il arriva que les Juifs se moquèrent de lui à cause des choses dont il témoignait à leur sujet, car il témoignait vraiment de leur méchanceté et de leurs abominations, et il témoignait que les choses qu'il avait vues et entendues, et aussi les choses qu'il avait lues dans le livre, annonçaient clairement la venue d'un Messie et aussi la rédemption du monde.

20 Et lorsque les Juifs entendirent ces choses, ils furent en colère contre lui; oui, tout comme ils l'avaient été contre les prophètes d'autrefois, qu'ils avaient chassés, et lapidés, et tués; et ils attentèrent aussi à sa vie, afin de la lui ôter. Mais voici, moi, Néphi, je vais vous montrer que les tendres miséricordes du Seigneur sont sur tous ceux qu'il a choisis à cause de leur foi, pour les rendre puissants au point même d'avoir le pouvoir de délivrance.

 

CHAPITRE 2

Léhi emmène sa famille dans le désert qui borde la mer Rouge — Ils abandonnent leurs biens — Léhi offre un sacrifice au Seigneur et enseigne à ses fils qu'ils doivent garder les commandements — Laman et Lémuel murmurent contre leur père — Néphi est obéissant et prie avec foi; le Seigneur lui parle, et il est choisi pour gouverner ses frères. Vers 600 av. J.-C.

1 CAR voici, il arriva que le Seigneur parla à mon père, oui, en songe, et il lui dit: Béni es-tu, Léhi, à cause de ce que tu as fait; et parce que tu as été fidèle et que tu as annoncé à ce peuple les choses que je t'ai commandées, voici, il cherche à t'ôter la vie.

2 Et il arriva que le Seigneur commanda à mon père, en songe, de prendre sa famille et de partir dans le désert.

3 Et il arriva qu'il fut obéissant à la parole du Seigneur, c'est pourquoi il fit ce que le Seigneur lui commandait.

4 Et il arriva qu'il partit dans le désert. Et il quitta sa maison, et le pays de son héritage, et son or, et son argent, et ses choses précieuses, et ne prit rien d'autre avec lui que sa famille, et des provisions, et des tentes, et partit dans le désert.

5 Et il descendit jusqu'aux régions frontières près du rivage de la mer Rouge; et il voyagea dans le désert dans les régions frontières qui sont plus proches de la mer Rouge; et il voyagea dans le désert avec sa famille, qui se composait de ma mère, Sariah, et de mes frères aînés, qui étaient Laman, Lémuel et Sam.

6 Et il arriva que lorsqu'il eut voyagé trois jours dans le désert, il dressa sa tente dans une vallée au bord d'une rivière d'eau.

7 Et il arriva qu'il construisit un autel de pierres, et fit une offrande au Seigneur, et rendit grâces au Seigneur, notre Dieu.

8 Et il arriva qu'il donna à la rivière le nom de Laman, et elle se déversait dans la mer Rouge; et la vallée était dans les régions frontières, près de son embouchure.

9 Et lorsque mon père vit que les eaux de la rivière se déversaient dans la source de la mer Rouge, il parla à Laman, disant: Oh! si tu pouvais être semblable à cette rivière, coulant continuellement jusque dans la source de toute justice!

10 Et il dit aussi à Lémuel: Oh! si tu pouvais être semblable à cette vallée, ferme et constant, et immuable à garder les commandements du Seigneur!

11 Or, il disait cela à cause de la roideur de cou de Laman et de Lémuel; car voici, ils murmuraient en beaucoup de choses contre leur père, parce que c'était un visionnaire et qu'il les avait emmenés du pays de Jérusalem, pour quitter le pays de leur héritage, et leur or, et leur argent, et leurs choses précieuses, pour périr dans le désert. Et cela, disaient-ils, il l'avait fait à cause des folles imaginations de son cœur.

12 Et c'est ainsi que Laman et Lémuel, les aînés, murmuraient contre leur père. Et ils murmuraient parce qu'ils ne connaissaient pas la manière d'agir du Dieu qui les avait créés.

13 Ils ne croyaient pas non plus que Jérusalem, cette grande ville, pouvait être détruite, selon les paroles des prophètes. Et ils étaient semblables aux Juifs qui étaient à Jérusalem, qui cherchaient à ôter la vie à mon père.

14 Et il arriva que mon père leur parla avec puissance dans la vallée de Lémuel, étant rempli de l'Esprit, jusqu'à ce que leur corps tremblât devant lui. Et il les confondit, de sorte qu'ils n'osèrent plus s'exprimer contre lui; c'est pourquoi, ils firent ce qu'il leur commandait.

15 Et mon père demeurait sous une tente.

16 Et il arriva que moi, Néphi, étant extrêmement jeune, étant néanmoins d'une haute stature, et ayant aussi le grand désir de connaître les mystères de Dieu, c'est pourquoi, j'invoquai le Seigneur; et voici, il me visita et adoucit mon cœur, de sorte que je crus toutes les paroles qui avaient été dites par mon père; c'est pourquoi je ne me rebellai pas contre lui comme mes frères.

17 Et je parlai à Sam, lui faisant connaître les choses que le Seigneur m'avait manifestées par son Esprit-Saint. Et il arriva qu'il crut en mes paroles.

18 Mais voici, Laman et Lémuel ne voulurent pas écouter mes paroles; et, peiné de l'endurcissement de leur cœur, j'invoquai le Seigneur pour eux.

19 Et il arriva que le Seigneur me parla, disant: Béni es-tu, Néphi, à cause de ta foi, car tu m'as recherché diligemment, avec humilité de cœur.

20 Et si vous gardez mes commandements, vous prospérerez et serez conduits à une terre de promission, oui, une terre que j'ai préparée pour vous, oui, une terre préférable à toutes les autres terres.

21 Et si tes frères se rebellent contre toi, ils seront retranchés de la présence du Seigneur.

22 Et si tu gardes mes commandements, tu seras fait gouverneur et instructeur de tes frères.

23 Car voici, le jour où ils se rebelleront contre moi, je les maudirai, oui, d'une grande malédiction, et ils n'auront aucun pouvoir sur ta postérité, sauf si elle se rebelle aussi contre moi.

24 Et si elle se rebelle contre moi, ils seront un fléau pour ta postérité, pour l'aiguillonner sur la voie du souvenir.

 

CHAPITRE 3

Les fils de Léhi retournent à Jérusalem pour se procurer les plaques d'airain — Laban refuse de les leur remettre — Néphi exhorte et encourage ses frères — Laban leur vole leurs biens et tente de les tuer — Laman et Lémuel frappent Néphi et Sam, et sont réprimandés par un ange. Vers 600–592 av. J.-C.

1 ET il arriva que moi, Néphi, après avoir parlé avec le Seigneur, je revins à la tente de mon père.

2 Et il arriva qu'il me parla, disant: Voici, j'ai eu un songe dans lequel le Seigneur m'a commandé que toi et tes frères retourniez à Jérusalem.

3 Car voici, Laban a les annales des Juifs et aussi la généalogie de mes ancêtres, et elles sont gravées sur des plaques d'airain.

4 C'est pourquoi, le Seigneur m'a commandé que toi et tes frères alliez à la maison de Laban chercher les annales et redescendiez avec elles ici dans le désert.

5 Et maintenant, voici, tes frères murmurent, disant que c'est quelque chose de dur que j'ai exigé d'eux; mais voici, ce n'est pas moi qui l'ai exigé d'eux, mais c'est un commandement du Seigneur.

6 C'est pourquoi, va, mon fils, et tu seras favorisé du Seigneur parce que tu n'as pas murmuré.

7 Et il arriva que moi, Néphi, je dis à mon père: J'irai et je ferai la chose que le Seigneur a commandée, car je sais que le Seigneur ne donne pas de commandements aux enfants des hommes sans leur préparer la voie pour qu'ils puissent accomplir ce qu'il leur commande.

8 Et il arriva que lorsque mon père eut entendu ces paroles, il se réjouit extrêmement, car il savait que j'avais été béni par le Seigneur.

9 Et moi, Néphi, et mes frères, nous entreprîmes notre voyage dans le désert, avec nos tentes, pour monter au pays de Jérusalem.

10 Et il arriva que lorsque nous fûmes montés au pays de Jérusalem, nous nous concertâmes, mes frères et moi.

11 Et nous tirâmes au sort pour voir qui d'entre nous entrerait dans la maison de Laban. Et il arriva que le sort tomba sur Laman; et Laman entra dans la maison de Laban, et il lui parla tandis qu'il était assis dans sa maison.

12 Et il désira de Laban les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain qui contenaient la généalogie de mon père.

13 Et voici, il arriva que Laban fut en colère et le chassa de sa présence; et il ne voulut pas qu'il eût les annales. C'est pourquoi, il lui dit: Voici, tu es un brigand, et je vais te tuer.

14 Mais Laman s'enfuit de sa présence et nous dit ce que Laban avait fait. Et nous commençâmes à être extrêmement attristés, et mes frères étaient sur le point de retourner vers mon père dans le désert.

15 Mais voici, je leur dis: Comme le Seigneur vit, et comme nous vivons, nous ne descendrons pas vers notre père dans le désert que nous n'ayons accompli ce que le Seigneur nous a commandé.

16 Soyons donc fidèles à garder les commandements du Seigneur; c'est pourquoi, descendons au pays de l'héritage de notre père, car voici, il a laissé de l'or et de l'argent et toutes sortes de richesses. Et tout cela, il l'a fait à cause des commandements du Seigneur.

17 Car il savait que Jérusalem sera détruite à cause de la méchanceté du peuple.

18 Car voici, ils ont rejeté les paroles des prophètes. C'est pourquoi, si mon père demeurait dans le pays après avoir reçu le commandement de fuir hors du pays, voici, il périrait aussi. C'est pourquoi, il devait nécessairement fuir hors du pays.

19 Et voici, Dieu juge sage que nous obtenions ces annales, afin de préserver, pour nos enfants, la langue de nos pères;

20 et aussi afin de préserver pour eux les paroles qui ont été dites par la bouche de tous les saints prophètes, qui leur ont été remises par l'Esprit et le pouvoir de Dieu, depuis le commencement du monde jusqu'au temps présent.

21 Et il arriva que c'est par ce genre de langage que je persuadai mes frères d'être fidèles à garder les commandements de Dieu.

22 Et il arriva que nous descendîmes au pays de notre héritage et que nous réunîmes notre or, et notre argent, et nos choses précieuses.

23 Et après avoir rassemblé ces choses, nous remontâmes à la maison de Laban.

24 Et il arriva que nous entrâmes chez Laban et lui demandâmes de nous remettre les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, pour lesquelles nous lui donnerions notre or, et notre argent, et toutes nos choses précieuses.

25 Et il arriva que lorsque Laban vit nos biens, et qu'ils étaient extrêmement grands, il les convoita, de sorte qu'il nous jeta dehors et envoya ses serviteurs nous tuer, ce qui lui permettrait d'obtenir nos biens.

26 Et il arriva que nous nous enfuîmes devant les serviteurs de Laban, et nous fûmes obligés d'abandonner nos biens, et ils tombèrent entre les mains de Laban.

27 Et il arriva que nous nous enfuîmes dans le désert, et les serviteurs de Laban ne nous rattrapèrent pas, et nous nous cachâmes dans la cavité d'un rocher.

28 Et il arriva que Laman fut en colère contre moi et aussi contre mon père; et Lémuel le fut aussi, car il écoutait les paroles de Laman. C'est pourquoi, Laman et Lémuel nous dirent beaucoup de paroles dures, à nous, leurs frères cadets, et ils nous frappèrent, oui, avec un bâton.

29 Et il arriva que, tandis qu'ils nous frappaient avec un bâton, voici, un ange du Seigneur vint se tenir devant eux, et il leur parla, disant: Pourquoi frappez-vous votre frère cadet avec un bâton? Ne savez-vous pas que le Seigneur l'a choisi pour être votre gouverneur, et cela à cause de vos iniquités? Voici, vous allez remonter à Jérusalem, et le Seigneur livrera Laban entre vos mains.

30 Et après nous avoir parlé, l'ange partit.

31 Et lorsque l'ange fut parti, Laman et Lémuel recommencèrent à murmurer, disant: Comment est-il possible que le Seigneur livre Laban entre nos mains? Voici, c'est un homme puissant, et il peut en commander cinquante, oui, il peut même en tuer cinquante; alors pourquoi pas nous?

 

CHAPITRE 4

Néphi tue Laban sur l'ordre du Seigneur, puis s'approprie les plaques d'airain par stratagème — Zoram décide de se joindre à la famille de Léhi dans le désert. Vers 600–592 av. J.-C.

1 ET il arriva que je parlai à mes frères, disant: Remontons à Jérusalem et soyons fidèles à garder les commandements du Seigneur; car voici, il est plus puissant que toute la terre; pourquoi ne serait-il pas plus puissant que Laban et ses cinquante, oui, ou même que ses dizaines de milliers?

2 C'est pourquoi, montons, soyons forts comme Moïse, car, en vérité, il a parlé aux eaux de la mer Rouge, et elles se sont séparées çà et là, et nos pères ont traversé et sont sortis de captivité à pied sec, et les armées du Pharaon ont suivi et ont été noyées dans les eaux de la mer Rouge.

3 Or voici, vous savez que cela est vrai, et vous savez aussi qu'un ange vous a parlé; pouvez-vous donc douter? Montons: le Seigneur est capable de nous délivrer, comme il a délivré nos pères, et de faire périr Laban, comme il a fait périr les Égyptiens.

4 Or, lorsque j'eus dit ces paroles, ils étaient encore furieux et continuaient à murmurer; néanmoins, ils montèrent derrière moi jusqu'à ce que nous fussions arrivés en dehors des murailles de Jérusalem.

5 Et c'était la nuit; et je les fis se cacher à l'extérieur des murailles. Et lorsqu'ils se furent cachés, moi, Néphi, je me glissai à l'intérieur de la ville et je m'avançai vers la maison de Laban.

6 Et j'étais conduit par l'Esprit, ne sachant pas d'avance ce que j'allais faire.

7 Néanmoins, je m'avançai et, comme j'arrivais près de la maison de Laban, je vis un homme, et il était tombé par terre devant moi, car il était ivre de vin.

8 Et lorsque j'arrivai à lui, je découvris que c'était Laban.

9 Et je vis son épée, et je la tirai de son fourreau; et sa poignée était d'or pur, et son exécution était extrêmement fine, et je vis que sa lame était de l'acier le plus précieux.

10 Et il arriva que je fus contraint par l'Esprit de tuer Laban; mais je dis en mon cœur: Jamais à aucun moment je n'ai versé le sang de l'homme. Et je reculais et souhaitais ne pas devoir le tuer.

11 Et l'Esprit me dit encore: Voici, le Seigneur l'a livré entre tes mains. Oui, et je savais aussi qu'il avait cherché à m'ôter la vie; oui, et il ne voulait pas écouter les commandements du Seigneur, et il s'était également emparé de nos biens.

12 Et il arriva que l'Esprit me dit encore: Tue-le, car le Seigneur l'a livré entre tes mains;

13 voici, le Seigneur fait mourir les méchants pour accomplir ses justes desseins. Il vaut mieux qu'un seul homme périsse que de laisser une nation dégénérer et périr dans l'incrédulité.

14 Et alors, lorsque moi, Néphi, j'eus entendu ces paroles, je me rappelai les paroles que le Seigneur m'avait dites dans le désert: Si ta postérité garde mes commandements, elle prospérera dans la terre de promission.

15 Oui, et je pensai aussi qu'elle ne pourrait pas garder les commandements du Seigneur selon la loi de Moïse, si elle n'avait pas la loi.

16 Et je savais aussi que la loi était gravée sur les plaques d'airain.

17 Et en outre, je savais que le Seigneur avait livré Laban entre mes mains pour que j'obtinsse les annales selon ses commandements.

18 C'est pourquoi, j'obéis à la voix de l'Esprit, et pris Laban par les cheveux, et lui coupai la tête avec son épée.

19 Et lorsque je lui eus coupé la tête avec son épée, je pris les vêtements de Laban et m'en revêtis complètement le corps; et je mis ses armes à ma ceinture.

20 Et lorsque j'eus fait cela, je me rendis au trésor de Laban. Et tandis que je me rendais vers le trésor de Laban, voici, je vis le serviteur de Laban qui avait les clefs du trésor. Et je lui commandai, avec la voix de Laban, de m'accompagner dans le trésor.

21 Et il pensa que j'étais son maître, Laban, car il voyait les vêtements et aussi l'épée que j'avais mise à ma ceinture.

22 Et il me parla concernant les anciens des Juifs, sachant que son maître, Laban, était sorti de nuit parmi eux.

23 Et je lui parlai comme si ç'avait été Laban.

24 Et je lui dis aussi que je devais porter les textes qui étaient gravés sur les plaques d'airain à mes frères aînés, qui étaient en dehors des murailles.

25 Et je lui commandai aussi de me suivre.

26 Et lui, pensant que je parlais des frères de l'Église, et que j'étais vraiment ce Laban que j'avais tué, c'est pourquoi, il me suivit.

27 Et il me parla de nombreuses fois des anciens des Juifs, tandis que je me rendais auprès de mes frères qui étaient en dehors des murailles.

28 Et il arriva que lorsque Laman me vit, il fut extrêmement effrayé, et Lémuel et Sam aussi. Et ils s'enfuirent de ma présence; car ils pensaient que c'était Laban et qu'il m'avait tué et cherchait aussi à leur ôter la vie.

29 Et il arriva que je les appelai, et ils m'entendirent; c'est pourquoi ils cessèrent de s'enfuir de ma présence.

30 Et il arriva que lorsque le serviteur de Laban vit mes frères, il commença à trembler et était sur le point de s'enfuir loin de moi et de retourner à la ville de Jérusalem.

31 Et alors, moi, Néphi, étant un homme d'une haute stature et ayant aussi reçu beaucoup de force du Seigneur, je saisis le serviteur de Laban et le tins pour qu'il ne s'enfuît pas.

32 Et il arriva que je parlai avec lui, disant que s'il écoutait mes paroles, comme le Seigneur vit et comme je vis, si donc il écoutait nos paroles, nous lui épargnerions la vie.

33 Et je lui dis, oui, avec serment, qu'il n'avait rien à craindre, qu'il serait un homme libre comme nous, s'il descendait dans le désert avec nous.

34 Et je lui parlai aussi, disant: Assurément, le Seigneur nous a commandé de faire cette chose; et ne devons-nous pas être diligents à garder les commandements du Seigneur? C'est pourquoi, si tu descends dans le désert vers mon père, tu auras une place parmi nous.

35 Et il arriva que Zoram prit courage en entendant les paroles que je disais. Or, Zoram était le nom du serviteur; et il promit qu'il descendrait dans le désert vers notre père. Oui, et il nous fit aussi le serment qu'il demeurerait dorénavant avec nous.

36 Or, voici pourquoi nous désirions qu'il demeurât avec nous: pour que les Juifs ne fussent pas informés de notre fuite dans le désert, de peur qu'ils ne nous poursuivissent et ne nous fissent périr.

37 Et il arriva que lorsque Zoram nous eut fait son serment, nos craintes à son égard cessèrent.

38 Et il arriva que nous prîmes les plaques d'airain et le serviteur de Laban, et partîmes dans le désert, et voyageâmes vers la tente de notre père.

 

CHAPITRE 5

Reproches de Sariah à Léhi — Tous deux se réjouissent du retour de leurs fils — Ils offrent des sacrifices — Les plaques d'airain contiennent les écrits de Moïse et des prophètes — Elles montrent que Léhi est descendant de Joseph — Léhi prophétise concernant sa postérité et concernant la préservation des plaques. Vers 600–592 av. J.-C.

1 ET il arriva qu'après que nous fûmes descendus dans le désert vers notre père, voici, il fut rempli de joie, et ma mère, Sariah, se réjouit extrêmement aussi, car elle s'était vraiment lamentée à cause de nous.

2 Car elle pensait que nous avions péri dans le désert, et elle avait aussi fait des reproches à mon père, lui disant qu'il était un visionnaire, disant: Voici, tu nous as conduits hors du pays de notre héritage, et mes fils ne sont plus, et nous périssons dans le désert.

3 Et c'est dans ce genre de langage que ma mère s'était plainte de mon père.

4 Et il était arrivé que mon père lui avait parlé, disant: Je sais que je suis un visionnaire: car si je n'avais pas vu les choses de Dieu dans une vision, je n'aurais pas connu la bonté de Dieu, mais serais demeuré à Jérusalem et aurais péri avec mes frères.

5 Mais voici, j'ai obtenu une terre de promission, et pour cela je me réjouis; oui, et je sais que le Seigneur délivrera mes fils des mains de Laban et les fera redescendre vers nous dans le désert.

6 Et c'est dans ce genre de langage que mon père, Léhi, consola ma mère, Sariah, à notre sujet, tandis que nous voyagions dans le désert pour monter vers le pays de Jérusalem pour obtenir les annales des Juifs.

7 Et lorsque nous fûmes retournés à la tente de mon père, voici, leur joie fut pleine et ma mère fut consolée.

8 Et elle parla, disant: Maintenant je sais avec certitude que le Seigneur a commandé à mon mari de fuir dans le désert; oui, et je sais aussi avec certitude que le Seigneur a protégé mes fils, et les a délivrés des mains de Laban, et leur a donné du pouvoir pour leur permettre d'accomplir ce que le Seigneur leur a commandé. Et c'est dans ce genre de langage qu'elle parla.

9 Et il arriva qu'ils se réjouirent extrêmement et offrirent des sacrifices et des holocaustes au Seigneur; et ils rendirent grâces au Dieu d'Israël.

10 Et lorsqu'ils eurent rendu grâces au Dieu d'Israël, mon père, Léhi, prit les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, et il les sonda depuis le commencement.

11 Et il vit qu'elles contenaient les cinq livres de Moïse, qui faisaient le récit de la création du monde, et aussi d'Adam et Ève, qui furent nos premiers parents,

12 et aussi les annales des Juifs, depuis le commencement jusqu'au début du règne de Sédécias, roi de Juda,

13 et aussi les prophéties des saints prophètes, depuis le commencement jusqu'au début du règne de Sédécias, et aussi beaucoup de prophéties qui ont été dites par la bouche de Jérémie.

14 Et il arriva que mon père, Léhi, trouva aussi sur les plaques d'airain la généalogie de ses pères; c'est pourquoi, il sut qu'il était descendant de Joseph, oui, de ce Joseph qui était le fils de Jacob, qui fut vendu en Égypte, et qui fut préservé par la main du Seigneur, afin d'empêcher que son père, Jacob, et toute sa maison ne périssent de famine.

15 Et ils furent aussi conduits hors de captivité et du pays d'Égypte par ce même Dieu qui les avait préservés.

16 Et c'est ainsi que mon père, Léhi, découvrit la généalogie de ses pères. Et Laban était aussi descendant de Joseph; c'est pourquoi lui et ses pères avaient tenu les annales.

17 Et alors, lorsque mon père vit toutes ces choses, il fut rempli de l'Esprit et commença à prophétiser concernant sa postérité:

18 que ces plaques d'airain iraient à toutes les nations, tribus, langues et peuples qui étaient de sa postérité.

19 C'est pourquoi, dit-il, ces plaques d'airain ne périraient jamais; et elles ne seraient plus jamais ternies par le temps. Et il prophétisa beaucoup de choses concernant sa postérité.

20 Et il arriva que jusqu'alors, mon père et moi avions gardé les commandements que le Seigneur nous avait donnés.

21 Et nous avions obtenu les annales comme le Seigneur nous l'avait commandé et les avions sondées et avions découvert qu'elles étaient désirables, oui, d'une grande valeur pour nous, étant donné que nous pouvions préserver les commandements du Seigneur pour nos enfants.

22 C'est pourquoi, le Seigneur a jugé sage que nous les emportions, tandis que nous voyagions dans le désert vers la terre de promission.

 

Vue d'artiste du Liahona



30/03/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 241 autres membres