Photographie originale de Martin Harris en 1870


*
MARTIN HARRIS A L'AGE DE 87 ANS EN 1870
(18 mai 1783 - 10 juillet 1875)



Martin Harris est un personnage important de l'odyssée du Mormonisme. Il fut l'un des premiers compagnons de Joseph Smith Jr., c'est lui qui fut son premier secrétaire dans la rédaction du Livre de Mormon. Livre dont il se fera voler les 116 premières pages, jamais retrouvées à ce jour, et qui s'intitulait "livre de Léhi".

Harris est un homme "entre les deux siècles", il a connu la fin du XVIII e s. et le XIX e s.

Il fait parti des premiers membres de l'Eglise de Jésus Christ organisée par Jospeh Smith le 6 Avril 1839. Le 3 Juin 1831 à la conférence de Kirtland, il est ordonné Grand Prêtre, et sert comme missionnare en Pennsylvanie et dans l'état de New York.

Le 17 Février 1834, il est ordonné à Kirtland dans le Grand Conseol, et devient chef Judiciaire et membre du Conseil Législatif de l'Eglise. Il deviendra également membre du Quorum des 12 Apôtres.

Son épouse Lucy Harris décèdep endant l'été de 1836 et il épouse le 1 Novembre 1836 Caroline Young de 22 ans sa cadette, et fille de Brigham Young. Ils auront 7 enfants ensemble.

Puis vient le temps des dissensions, de l'orage, en 1837, avec l'affaire de la faillite de la "Kirtland Society bank", Harris est accusé de fraude.

A la mort du Prophète Joseph Smith, Martin Harris va changer plusieurs fois de religion. Il ne suivra pas Brigham Young en Utah, et se fera baptiser successivement dans 4 mouvements issus du décès de Joseph Smith à savoir :

1°) Strangite
2°) Withmerite
3°) Gladdenite
4°) Williamite

pour terminer dans une religion "non mormone" : Shaker.

Enfin, à la fin de sa vie, il se fait baptiser dans l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours d'Utah "Brighamite" comme ont disait alors. Il ira alors vivre en Utah où il décédera le 10 Juin 1875 à Clarkston.

Martin Harris fait parti des trois premiers témoins du Livre de Mormon, dont le nom figure dans toutes les premières pages des Livres de Mormon édités dans le monde, quelle que soit la dénomination mormone et/ou de Saints qui le publie.

Il faut signaler également que Martin Harris après son départ de l'Eglise de Jésus-Christ de l'époque de Joseph Smith, fut très sollicité pour lui demander si le livre de Mormon n'était pas une "fumisterie". Puisque c'était l'un des premiers compagnons de Jospeh et au coeur de la traduction avec Joseph.

Il répondit une fois à un jeune homme, alors qu'il était en-dehors des églises de la Restauration :

"Aussi vrai que le Soleil brille dans le ciel, aussi vrai est le Livre de Mormon".

Toute sa vie, Martin Harris défendit la véracité de l'aventure de Joseph Smith et de l'existence réelle des plaques d'or. Pour lui, témoin oculaire et acteur principal à l'époque de la traduction, ce n'était pas un canular mais une histoire réelle. En fait jamais Martin Harris n'avait perdu Foi dans le Livre de Mormon, qu'il avait contribué à rédiger.
ADAMA.


26/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 240 autres membres