Batailles fantômes

BATAILLES FANTOMES

 

(Fantômes et lieux hantés, Ed. Hachette 1979. Articles mis à jours et augmentés par Adama par rapport au livre original)

 

On dirait que les lieux où furent livrées des batailles fameuses attirent les fantômes. Au lieu de fantômes solitaires liés à une affaire de suicide ou d’assassinat, il s’agit dans ce cas d’armées entières de fantômes. Seconde différence, les batailles fantômes auraient souvent plus d’un spectateur à la fois. On ne sait toujours pas pourquoi ces batailles se déroulent presque toujours dans le ciel, au-dessus de l’emplacement de la bataille réelle.

 

La bataille de Marathon :

 

Une des plus anciennes fut livrée par des fantômes grecs contres des fantômes perses à Marathon. Leur apparition fut signalée peu après la victoire grecque à la vraie bataille de Marathon en 490 av. J.-C.

 

La bataille de Nechtanesmere :

 

Bataille des âges sombres de l’Angleterre qui a eu lieue en 685, quelques siècles seulement après le départ des Légions Romaines. Une femme fut témoin de l’apparition, à l’emplacement du champ de bataille de nuit, plusieurs soldats en vieux manteaux, portant des torches et regardant des corps invisibles au sol, comme s’ils recherchaient des blessés. Puis l’apparition des fantômes à la torche s’estompe et disparaît.      

 

La bataille d’Hasting :

 

Célèbre combat qui opposa en 1066 Guillaume Duc de Normandie (futur Guillaume le Conquérant) au roi Harold d’Angleterre. Pour commémorer sa victoire, Guillaume le Conquérant fait ériger une abbaye sur le lieu de sa victoire sur les saxons. L’autel de l’Abbaye est érigé sur l’emplacement exact où Harold est mort. Le fantôme d’Harold erre dans l’Abbaye le jour anniversaire de la bataille le 14 Octobre de chaque année. L’herbe du champ de bataille se recouvrirait du sang des victimes certains jours de pluie, et une fontaine de sang a été observée sur l’autel qui marque l’emplacement où est tombé Harold.

 

La bataille d’Edgehill :

 

L’un des combats de la guerre civile anglaise se déroula à Edgehill le 24 Octobre1642.  3000 soldats y perdirent la vie. A la veille de Noël, la même année, le 23 Décembre 1642 des bergers qui tondent leurs moutons assistent à la bataille spectrale. Ils entendent des bruits de tambour, accompagnés des derniers gémissements des soldats mourants. Ils aperçoivent alors dans le ciel les armées fantômes se livrant bataille, au-dessus du champ de bataille original. Et plusieurs fois depuis, les armées fantômes du roi Charles et de Cromwell seraient revenues se battre. Plus récemment, en 1940, un prêtre et un maître d’école affirment avoir été témoins de ce combat fantomatique, dans l’espace entourant le champ. 


La bataille de Sedgemoor (Somerset) :

 

Une bataille opposa le 6 Juillet 1685 James, duc de Monmouth à l’armée royale anglaise commandée par Sir Faversham. L’armée royale remporte la victoire et abats sans pitié les survivants, le Duc de Monmouth est fait prisonnier pendant 2 jours, puis envoyé à Londres où il sera exécuté. Depuis, des voix désincarnées sont entendues sur le lieu du champ de bataille, et le Duc de Monmouth apparaîtrait égalment.

 

La bataille de Killiecankrie :

 

Le 27 Juillet 1689, 3 000 troupes du Roi d’Angleterre sont battus par les rebelles Ecossais. Depuis de nombreux phénomènes paranormaux ont été signalés sur le champ de bataille, et alentour. Une jeune femme fantôme qui « fouille » des corps fantômes de soldats anglais, pour leur prendre des objets de valeur est vue de manière récurrente par des témoins. Des soldats fantomatiques ont été également observés dans le secteur, par différentes personnes.

 

La bataille de Culloden Moor (Ecosse) :

 

En 1746, le prince Bonnie à la tête de 5000 hommes rencontre les 9 000 soldats du Parlement d’Ecosse. L’armée anglaise bat les écossais. Depuis, des témoins affirment avoir vu un joueur de cornemuse apparaître, tôt le matin. L’apparition se manifesterait aux visiteurs qui restent sur place dans une petite maison, mais aussi à l’heure du petit déjeuner.

 

La bataille de Marston Moor :

 

Le 2 Juillet 1644 pendant la guerre civile anglaise, deux armées s’affrontent. Depuis des spectres seraient également vus. En 1932, un témoin du nom d’Arthur Wright observe un groupe d’hommes étranges : des cavaliers avec des cheveux longs, vêtus de manteaux longs et de chapeaux semblant être du passé. Ce groupe « disparaît » sous les yeux médusés d’Arthur Wright. Plus près de nous, en 1968 et 1992, la même scène sera observée par d’autres témoins.

 

 

La bataille de Waterloo :

 

Quelques semaines après la défaite de Napoléon à Waterloo, en juin 1815, les habitants de Verviers eurent l’impression que la célèbre bataille recommençait, mais avec des fantômes. Ils crurent entendre la cavalerie et les canons dans le ciel.

 

Le débarquement de Dieppe :

 

En Août 1951, deux femmes furent surprises par des bruits d’armes à feu et d’attaque aérienne. Certains se demandèrent si elles n’avaient pas entendu des fantômes renouveler le raid de débarquement des Alliés à Dieppe en Août 1942.

 

 

 

 



02/10/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres