Chrétien de Troyes - Le Chevalier de la Charrette (Lancelot) 1178-1181 (inachevé) 006

 

5525 Il chevauche tant et si bien qu'il parvint à Noauz. 5526 Il choisit de combattre dans ce camp, 5527 Mais se logea hors de la ville. 5528 Jamais ce preux n'eut pareil logis, 5529 Car il était petit et bas; 5530 Mais il ne voulut pas descendre 5531 Dans un lieu où il risquait d'être reconnu. 5532 Il y avait beaucoup de nobles chevaliers 5533 Installés au château, 5534 Mais ceux hors des murs étaient encore plus nombreux. 5535 Pour la reine il en vint tant 5536 Qu'un sur cinq ne put trouver 5537 À se loger sous un toit; 5538 Et sur huit chevaliers il y en avait bien sept 5539 Dont pas un seul ne serait venu là 5540 Sans la présence de la reine. 5541 Sur plus de cinq lieues à la ronde 5542 Les seigneurs s'étaient abrités 5543 Sous des pavillons, des galeries et des tentes. 5544 Et de dames et de gentes demoiselles 5545 Il y en eut tant que c'était merveille. 5546 Lancelot avait placé son écu dehors 5547 À l'entrée de son logis. 5548 Pour se détendre 5549 Il avait enlevé son armure et s'était allongé 5550 Sur un lit qu'il trouvait peu à son goût, 5551 Car il était étroit avec un matelas peu épais, 5552 Et couvert d'un gros drap de chanvre. 5553 Lancelot, tout désarmé, 5554 Gisait sur son côté. 5555 Tandis qu'il reposait sur son grabat, 5556 Voici un vaurien, un héraut d'armes 5557 Vêtu en tout et pour tout d'une chemise-- 5558 Il avait laissé en gage à la taverne 5559 Sa cote et ses chausses-- 5560 Qui venait nu-pieds à toute allure, 5561 Sans protection contre le vent. 5562 Il remarque l'écu devant la porte, 5563 L'inspecte, sans pouvoir identifier 5564 Le blason ni son possesseur; 5565 Il ne savait qui avait le droit de le porter. 5566 Voyant que la porte était entrebaîllée, 5567 Il pénètre dans le logis et voit Lancelot 5568 Allongé sur son lit. L'ayant reconnu, 5569 Il se signa de surprise. 5570 Lancelot, l'ayant toisé, 5571 Lui défendit de parler de lui 5572 N'importe où: 5573 S'il osait dire son nom et que Lancelot le sût, 5574 Mieux vaudrait pour lui qu'il se fût 5575 Arraché les yeux ou brisé le col. 5576 Messire, je vous révère depuis toujours, 5577 Fait le héraut, et vais continuer à le faire. 5578 Tant que je vivrai, 5579 Ni pour or ni pour argent je ne ferai rien 5580 Qui vous déplaise. 5581 Il bondit hors de la maison 5582 Et s'en va criant à tue-tête: 5583 Voici venu celui qui aunera! 5584 Voici venir celui qui aunera! 5585 Son annonce, le garnement la crie un peu partout, 5586 Et les gens sortent de tous côtés, 5587 Lui demandant d'expliquer ce qu'il hurle. 5588 Le héraut n'ose en donner l'explication, 5589 Mais va répétant la même annonce. 5590 Sachez que c'est la première fois qu'on entendit: 5591 Voici venu celui qui prendra la mesure des autres! 5592 Le héraut fut celui qui nous enseigna 5593 À crier de la sorte, 5594 Il fut le premier à prononcer ces mots. 5595 Les groupes sont déjà assemblés, 5596 La reine et toutes les dames, 5597 Les chevaliers et bien d'autres, 5598 Dont une multitude de sergents 5599 À droite, à gauche et partout. 5600 Là où le tournoi devait avoir lieu, 5601 Une grande estrade de bois se dressait, 5602 Pour recevoir la reine, 5603 Les dames et les demoiselles: 5604 On n'avait jamais vu si belle estrade, 5605 Si longue et si bien construite. 5606 C'est là que le lendemain 5607 Se sont rendues la reine et toutes les dames, 5608 Elles entendent être spectatrices des joutes, 5609 Savoir qui vaincra et qui sera vaincu. 5610 Les chevaliers arrivent dix par dix, 5611 Vingt par vingt, trente par trente, 5612 Ici quatre-vingts, là quatre-vingt-dix, 5613 Ici cent, là plus, et par là deux fois autant. 5614 La presse est si grande 5615 Devant l'estrade et tout alentour 5616 Que le combat s'engage. 5617 Les chevaliers armés ou désarmés s'assemblent, 5618 Leurs lances ressemblent à une forêt, 5619 Car tant en ont fait apporter 5620 Ceux qui veulent en jouer, 5621 Qu'on ne voyait que lances, 5622 Bannières et gonfanons. 5623 Les jouteurs se préparent à jouter, 5624 Car ils trouvent assez de chevaliers comme eux, 5625 Également venus là pour jouter, 5626 Et les autres se disposaient de leur côté 5627 À des actions pareillement chevaleresques. 5628 Les prés sont remplis, 5629 De même les labours et les champs en friche, 5630 De chevaliers si nombreux qu'on ne saurait les compter, 5631 Tant il y en avait. 5632 Mais Lancelot fut absent 5633 De cette première mêlée; 5634 Mais quand il parut sur le champ du combat 5635 Et le héraut le vit venir, 5636 Ce dernier ne put s'empêcher de crier: 5637 Voyez celui qui aunera! 5638 Voyez celui qui aunera! 5639 Et on lui demande: Qui est-ce donc? 5640 Mais le héraut ne voulut point leur répondre. 5641 Quand Lancelot fut entré dans la mêlée, 5642 À lui seul il valut vingt des autres meilleurs chevaliers. 5643 Il se met à jouter si bien 5644 Que nul des spectateurs 5645 Ne peut écarter ses yeux de lui où qu'il se trouve. 5646 Du côté de ceux de Pomelesglai combattait 5647 Un chevalier preux et vaillant, 5648 Assis sur un cheval plus rapide 5649 Qu'un cerf traversant une lande. 5650 C'était le fils du roi d'Irlande, 5651 Qui se faisait remarquer par ses coups. 5652 Mais c'est quatre fois plus qu'on admirait 5653 Le Chevalier inconnu. 5654 Tous demandent instamment: 5655 Qui donc est ce combattant qui surpasse tous les autres? 5656 Et la reine tire à part 5657 Une demoiselle très avisée 5658 Et lui dit: Demoiselle, 5659 Vous allez me porter au plus vite 5660 Un message des plus courts. 5661 Descendez rapidement de cette estrade, 5662 Vous irez à ce Chevalier là-bas 5663 Qui porte un écu vermeil, 5664 Dites-lui à voix basse 5665 Que au plus mal je lui mande. 5666 La demoiselle s'empresse 5667 De s'acquitter du message de la reine. 5668 Elle s'approche de Lancelot 5669 Tant qu'elle peut 5670 Et lui dit tout bas, 5671 Pour ne pas être entendue des personnes voisines: 5672 Messire, ma dame la reine, 5673 Vous mande par moi et je vous le dis: 5674 Au plus mal. Quand il entendit le message, 5675 Il répondit: Bien volontiers! 5676 En homme entièrement aux ordres de la reine. 5677 Alors il se lance contre un chevalier 5678 De toute la vitesse de son cheval, 5679 Et manque son coup. 5680 Ensuite jusqu'au soir 5681 Il fit au pis qu'il put, 5682 Parce que c'est cela que voulait la reine. 5683 Et son adversaire 5684 N'a pas failli, lui, mais le frappa 5685 Fortement de toute la pesée de sa lance. 5686 Alors Lancelot s'enfuit, 5687 Et pendant toute cette journée il ne tourna 5688 Le col de son destrier vers nul autre combattant. 5689 Même pour éviter la mort il n'aurait rien fait 5690 Qui n'eût contribué à sa honte, 5691 Son indignité et son déshonneur. 5692 Il fait semblant d'avoir peur 5693 De tous ceux qui vont et viennent. 5694 Les chevaliers qui auparavant 5695 Chantaient ses louanges 5696 Rient aux éclats et se moquent de lui. 5697 Et le héraut qui allait répétant: 5698 Voici celui qui les vaincra tous l'un après l'autre! 5699 Est morne et tout déconfit, 5700 Car il entend les railleries et les sarcasmes 5701 De ceux qui crient: Maintenant, l'ami, 5702 Il faut te taire. Ton chevalier a fini d'auner, 5703 Il a tant auné qu'il a brisé 5704 Cette aune dont tu faisais un tel éloge. 5705 Nombreux sont ceux qui disent: Que signifie tout cela? 5706 ll était si vaillant tout à l'heure; 5707 Et le voilà devenu si couard 5708 Qu'il n'ose faire face à nul adversaire. 5709 Peut-être qu'il se montra si valeureux 5710 Parce qu'il n'avait combattu auparavant; 5711 En entrant dans la lice il fit preuve d'une telle fougue 5712 Que nul chevalier, si expérimenté fût-il, 5713 Ne savait lui tenir tête, 5714 Car il frappait comme un dément. 5715 Et maintenant qu'il a appris le métier des armes, 5716 Jamais plus de son vivant 5717 Il ne voudra en porter. 5718 Le coeur lui manque pour cette tâche, 5719 Au monde il n'y a personne de si couard. 5720 La reine, qui ne le quitte pas des yeux, 5721 Est ravie de ce qu'elle voit, 5722 Car elle sait bien, sans le dire à quiconque, 5723 Qu'elle a affaire à Lancelot. 5724 Ainsi jusqu'au soir 5725 Il se fit tenir pour un lâche. 5726 Au moment où l'on se dispersa, 5727 On discuta beaucoup pour établir 5728 Quels étaient ceux qui s'étaient le mieux comportés. 5729 Le fils du roi d'Irlande pense 5730 Que sans conteste possible 5731 La gloire et le prix du tournoi lui appartiennent, 5732 Mais il se trompe lourdement: 5733 Bien d'autres chevaliers l'avaient égalé. 5734 Même le Chevalier Rouge 5735 Plut aux dames et aux demoiselles, 5736 Aux plus élégantes, aux plus belles, 5737 Au point qu'elles n'avaient mangé des yeux 5738 Aucun autre chevalier comme lui; 5739 Car elles avaient vu 5740 Comme il s'était d'abord conduit, 5741 Comme il avait été preux et hardi; 5742 Puis il était devenu si couard 5743 Qu'il n'osait attendre nul adversaire, 5744 Le pire des chevaliers aurait pu l'abattre 5745 Et faire prisonnier, s'il avait voulu. 5746 Mais tous tombèrent d'accord 5747 Que le lendemain ils retourneraient sans faute 5748 Au tournoi, et les demoiselles 5749 Choisiraient pour maris 5750 Ceux qui remporteraient le prix de la journée; 5751 Elles en conviennent et c'est là leur plan. 5752 L'on se dirigea lors vers les logis 5753 Et quand ce fut fait, 5754 En divers lieux 5755 On entendit des chevaliers dire: 5756 Où se trouve le pire des chevaliers, 5757 Celui qui s'est couvert de honte? 5758 Où est-il allé? Où s'est-il tapi? 5759 Où le chercher? Où pourrons-nous le trouver? 5760 Peut-être ne le reverrons-nous jamais. 5761 Car Lâcheté est à ses trousses, 5762 Dont il a reçu un tel fardeau 5763 Qu'au monde il n'y a personne de si poltron. 5764 Et il n'a pas tort, car c'est plus confortable, 5765 Bien cent mille fois, d'être un lâche 5766 Que d'être hardi et batailleur. 5767 Lâcheté aime ses aises, 5768 Il l'a donc embrassée avec confiance 5769 Et lui a emprunté tout ce qu'il a. 5770 Jamais Prouesse ne s'est abaissée 5771 Au point de reposer en lui 5772 Ni de s'installer à ses côtés. 5773 Mais Lâcheté s'est logée en lui 5774 Et l'a trouvé si accueillant, 5775 Si prêt à la servir et à lui faire honneur 5776 Qu'il en perd son propre honneur. 5777 Ainsi jusque tard dans la nuit clabaudent 5778 Ceux qui s'enrouent à force de médire. 5779 Mais tel bien souvent médit d'autrui 5780 Qui est bien pire que celui 5781 Qu'il critique et méprise. 5782 Chacun dit donc ce qui lui plaît. 5783 Quand le jour reparut, 5784 Tout le monde fut prêt 5785 Et tous revinrent au tournoi. 5786 De nouveau l'estrade reçut la reine, 5787 Les dames et les demoiselles; 5788 Avec elles se trouvaient de nombreux chevaliers 5789 Qui n'étaient pas armés; c'était 5790 Des prisonniers sur parole ou des croisés. 5791 Les chevaliers leur expliquent les blasons 5792 De ceux qu'ils estiment le plus. 5793 Ils leur disent: Voyez-vous 5794 Ce chevalier à la bande couleur d'or 5795 Sur son écu rouge? 5796 C'est Governaut de Roberdic. 5797 Et puis voyez-vous cet autre 5798 Qui sur son écu a fait peindre, 5799 L'un à côté de l'autre, une aigle et un dragon? 5800 C'est le fils du roi d'Aragon, 5801 Qui est venu en ce pays 5802 Pour conquérir honneur et renommée. 5803 Et voyez-vous ce chevalier tout près de lui 5804 Qui si bien attaque et joute, 5805 Et qui porte un écu mi-parti vert, 5806 Avec un léopard peint sur le vert, 5807 L'autre moitié azur? 5808 C'est Ignaure le Désiré, 5809 Qui sait aimer et se faire aimer. 5810 Et celui qui fait figurer sur son écu 5811 Deux faisans peints bec à bec, 5812 C'est Coguillant de Mautirec. 5813 Et voyez-vous ces deux chevaliers non loin de là 5814 Sur ces deux chevaux pommelés, 5815 Dont les écus dorés sont ornés d'un lion noir? 5816 L'un s'appelle Sémiramis 5817 L'autre c'est son compagnon, 5818 Leurs deux écus ont la même couleur. 5819 Et voyez-vous celui qui sur son écu 5820 À fait représenter une porte 5821 Dont semble sortir un cerf? 5822 Aucun doute, c'est là le roi Yder. 5823 Ainsi parlaient ceux qui se trouvent sur l'estrade. 5824 Cet écu fut fait à Limoges, 5825 Piladés l'en apporta, 5826 Lui qui veut sans cesse batailler 5827 Et désire ardemment les combats. 5828 Cet autre écu provient de Toulouse, 5829 Avec tout le harnais, 5830 C'est Keu d'Estraus qui les apporta. 5831 Et cet écu-là provient de Lyon sur le Rhône: 5832 Il n'y en a pas de meilleur sous le ciel. 5833 Pour un grand service rendu par lui 5834 Il fut donné à Taulas du Désert, 5835 Qui le porte à merveille et bien se protège avec. 5836 Et cet autre écu est de fabrication anglaise, 5837 Fait à Londres, 5838 Sur lequel vous voyez ces deux hirondelles 5839 Qui paraissent prêtes à prendre leur vol, 5840 Mais sans bouger elles reçoivent 5841 Maints coups des épées en acier poitevin; 5842 C'est Thoas le Jeune qui le porte. 5843 Ainsi décrivent-ils 5844 Les blasons de ceux qu'ils connaissent; 5845 Mais nulle part ils n'aperçoivent 5846 Le Chevalier tant méprisé par eux, 5847 Aussi croient-ils qu'il s'est dérobé, 5848 Puisqu'il n'a pas rejoint la cohue. 5849 Quand la reine ne le voit pas, 5850 L'envie lui prend d'envoyer quelqu'un 5851 Chercher à travers les rangs pour le trouver. 5852 Elle ne sait qui mieux y expédier 5853 Que celle qui y fut 5854 La veille sur son ordre. 5855 Sur-le-champ elle la fait venir près d'elle 5856 Et lui dit: Partez, demoiselle! 5857 Montez sur votre palefroi. 5858 Je vous envoie auprès du Chevalier d'hier, 5859 Cherchez-le et trouvez-le! 5860 Ne vous attardez pas en route, 5861 Et de nouveau dites-lui 5862 Qu'il se conduise au plus mal. 5863 Quand vous aurez transmis cette injonction, 5864 Écoutez bien sa réponse. 5865 La demoiselle ne s'attarde point, 5866 Elle avait noté la veille 5867 De quel côté le Chevalier partirait; 5868 Sans doute savait-elle 5869 Qu'on l'enverrait de nouveau à lui. 5870 À travers les rangs elle s'est avancée, 5871 Tant qu'elle l'aperçut. 5872 Elle s'empresse de lui dire à voix basse 5873 Que de nouveau il se conduise au plus mal, 5874 S'il tient à conserver l'amour et les bonnes grâces 5875 De la reine, de qui vient le message. 5876 Et lui répond: Du moment qu'elle le commande, 5877 Je vais lui obéir. 5878 Rapidement la demoiselle s'en va, 5879 Tandis que valets, sergents et écuyers 5880 Se mettent tous à huer 5881 Et à crier: C'est à ne pas y croire, 5882 L'homme aux armes écarlates 5883 Est de retour, mais que peut-il bien chercher? 5884 Il n'y a pas d'être plus vil que lui, 5885 De si méprisable et de si poltron. 5886 Lâcheté s'est emparée de lui 5887 Au point qu'il ne sait lui résister. 5888 La demoiselle retourne à l'estrade 5889 Et s'est approchée de la reine, 5890 Qui l'a pressée de questions 5891 Avant d'entendre la réponse 5892 Qui lui a causé une grande joie, 5893 Parce qu'elle est sûre maintenant 5894 Que le Chevalier est celui à qui elle appartient toute 5895 Et qui est entièrement sien. 5896 La reine commande à la demoiselle 5897 D'aller au plus tôt le retrouver et lui dire 5898 Qu'elle lui mande et le prie 5899 De combattre le mieux qu'il pourra. 5900 Et la demoiselle répond qu'elle s'en ira 5901 Immédiatement, sans chercher un délai. 5902 Elle descend de la tribune jusqu'en bas, 5903 Où son valet l'attendait 5904 Avec son palefroi. 5905 Elle se met en selle et s'en va 5906 Trouver le Chevalier 5907 À qui elle dit: 5908 Messire, ma dame vous mande maintenant 5909 De combattre le mieux que vous pourrez! 5910 Lui répond: Vous lui direz 5911 Que rien ne me rebute 5912 Du moment que cela lui plaît, 5913 Et que tout ce qui lui plaît me fait plaisir. 5914 La demoiselle ne fut pas lente 5915 À reporter le message, 5916 Certaine que la reine 5917 En serait ravie. 5918 Aussi vite que possible 5919 Elle se dirige vers l'estrade. 5920 La reine se lève 5921 Et va à sa rencontre, 5922 Mais sans descendre les marches 5923 Elle l'attend au haut de l'escalier. 5924 La demoiselle s'approche, 5925 Porteuse d'un message bien agréable; 5926 Elle monte les marches 5927 Et, venue devant la reine, 5928 Elle lui dit: Ma dame, jamais je ne vis 5929 Chevalier si accommodant: 5930 Il tient à vous obéir 5931 En toutes choses. 5932 À vous dire vrai, 5933 Il réagit de même façon quoi qu'on lui demande, 5934 Que cela lui plaise ou non. 5935 --Ma foi, fait la reine, cela se peut. 5936 Elle retourne alors à la baie 5937 Pour regarder les jouteurs. 5938 Et Lancelot sans plus tarder 5939 Saisit son écu par les courroies. 5940 Désirant ardemment 5941 Faire voir à tous ses qualités guerrières, 5942 Il tourne la tête de son cheval 5943 Et le laisse courir entre deux rangs de combattants. 5944 Bientôt il va étonner 5945 Ceux qu'il a trompés par sa feinte couardise, 5946 Et qui ont passé une grande partie de la veille 5947 À se moquer de lui; 5948 Ils avaient longtemps ri 5949 Et plaisanté à son sujet. 5950 Tenant son écu par les courroies, 5951 Le fils du roi d'Irlande 5952 Pique des deux et se précipite 5953 À sa rencontre. 5954 Ils s'entrechoquent 5955 Si violemment que le fils du roi d'Irlande 5956 Perd tout intérêt pour la joute, 5957 Car sa lance est brisée; 5958 Il n'a pas frappé sur de la mousse, 5959 Mais sur du bois dur et bien sec. 5960 Lancelot lui a appris un de ces tours 5961 Au cours de la joute: 5962 Il lui applique l'écu contre le bras 5963 Et lui serre le bras contre le côté, 5964 Et voilà qu'il le fait rouler à terre. 5965 Aussitôt les chevaliers des deux camps 5966 Arrivent en trombe, 5967 Les uns pour libérer le fils du roi d'Irlande, 5968 Les autres pour l'encombrer. 5969 Les premiers veulent aider leur seigneur, 5970 Mais vident leurs arçons pour la plupart 5971 Au cours de la mêlée. 5972 De toute cette journée 5973 Gauvain ne se mêla de combattre, 5974 Bien qu'il fût là avec les autres. 5975 Il prenait un tel plaisir à regarder 5976 Les prouesses du Chevalier 5977 Aux armes vermeilles, 5978 Que celles des autres combattants 5979 Lui paraissaient manquer d'éclat, 5980 Comparées aux siennes. 5981 Et le héraut, qui se réjouit fort, 5982 S'écrie bien haut pour que tous puissent l'entendre: 5983 Il est venu celui qui aunera! 5984 Aujourd'hui, vous verrez ce qu'il va faire, 5985 C'est aujourd'hui qu'il va se couvrir de gloire. 5986 Alors Lancelot dirige 5987 Et éperonne son cheval 5988 À la rencontre d'un chevalier élégamment armé, 5989 Et le frappe si fort qu'il l'envoie rouler 5990 Loin de son cheval, à plus de cent pas. 5991 Il se met à combattre si bien 5992 De son épée et de sa lance 5993 Qu'il n'y en a aucun parmi ceux qui ne portent pas d'armes 5994 Qui n'éprouve du plaisir rien qu'à le regarder. 5995 Même ceux qui portent des armes 5996 Y trouvent de quoi se réjouir et y prennent plaisir, 5997 Car c'est une joie que de voir 5998 Comment il fait renverser et tomber à terre 5999 À la fois chevaux et chevaliers. 6000 Il n'y a guère de chevalier avec qui il engage le combat 6001 Qui demeure en selle, 6002 Et les chevaux qu'il gagne, 6003 Il en fait cadeau à qui les voulaient. 6004 Et ceux qui aimaient se moquer de lui 6005 Disent: Nous voilà honnis et perdus. 6006 Nous avons eu grand tort 6007 De le dénigrer et de le mépriser. 6008 En vérité, à lui seul il vaut bien un millier 6009 De ses nombreux rivaux dans ce champ, 6010 Car il les a tous vaincus et surpassés-- 6011 Tous les chevaliers du monde; 6012 Il n'y en a aucun qui puisse l'égaler. 6013 Et les demoiselles disaient, 6014 En le regardant avec émerveillement, 6015 Qu'il leur ôte toute possibilité de l'épouser, 6016 Car elles n'osaient point se fier 6017 À leur beauté, à leurs richesses, 6018 Ni à leur pouvoir ni à leur rang dans le monde, 6019 Car ni pour sa beauté ni pour sa fortune 6020 Il ne daignerait en prendre aucune pour femme: 6021 Ce Chevalier était trop parfaitement preux. 6022 Et pourtant de tels vux sont faits 6023 Par un assez grand nombre d'entre elles qui disent 6024 Que si elles ne peuvent pas l'avoir pour époux, 6025 Elles ne seront désormais plus à marier dans l'année, 6026 Ni à être données en mariage à qui que ce soit. 6027 Et la reine, qui entend 6028 Ce qu'elles vont proclamant ainsi, 6029 En son for intérieur rit et se moque d'elles; 6030 Elle sait bien que pour tout l'or de l'Arabie 6031 Que l'on étalerait devant lui, 6032 La meilleure de parmi elles-- 6033 La plus belle ou la plus noble--ne serait pas choisie 6034 Par celui qui les excite toutes. 6035 Et leur volonté est commune à toutes: 6036 Chacune voudrait l'avoir pour elle; 6037 Et elles sont toutes jalouses les unes des autres, 6038 Tout comme si chacune était déjà son épouse, 6039 Parce qu'elles le voient si adroit 6040 Qu'elles pensent et qu'elles croient 6041 Que nul autre chevalier--il leur plaisait à ce point-là-- 6042 Ne saurait faire ce que lui faisait. 6043 Il fit tout si bien qu'au moment où cela se terminait, 6044 Des deux camps on dit sans risque de mentir 6045 Qu'il n'y avait pas eu un autre pour rivaliser 6046 Avec celui qui porte l'écu vermeil. 6047 Tous l'affirmèrent, et ce fut vrai. 6048 Mais au moment de partir, il laissa 6049 Tomber son écu au milieu de la foule-- 6050 Là même où il put voir qu'elle était au plus dense-- 6051 Et sa lance et la housse de son cheval; 6052 Puis il s'en alla à toute allure. 6053 Et il s'en alla si discrètement 6054 Que personne de toute l'assemblée 6055 Qui s'y trouvait réunie, ne s'en aperçut. 6056 Et il se mit en route, 6057 En se dirigeant d'un pas rapide et direct 6058 Vers l'endroit d'où il était venu, 6059 Afin de s'acquitter de son serment. 6060 Au moment de quitter le tournoi, 6061 Tous le cherchent et le réclament; 6062 Ils ne le trouvent point, car il s'est enfui, 6063 Parce qu'il ne tient pas à ce qu'on le connaisse. 6064 Les chevaliers en éprouvent une grande tristesse et bien du chagrin, 6065 Car ils l'auraient beaucoup fêté 6066 S'ils l'avaient avec eux. 6067 Et si les chevaliers se désolèrent 6068 Du fait qu'il les a ainsi abandonnés, 6069 Les demoiselles, lorsqu'elles l'apprirent, 6070 En ressentirent une douleur encore plus amère, 6071 Et disent que par saint Jean 6072 Elles ne se marieront pas cette année: 6073 Puisqu'elles n'ont pas celui qu'elles voulaient, 6074 Elles en tenaient tous les autres quittes; 6075 Ainsi le tournoi prit-il fin 6076 Sans qu'une seule eût pris de mari. 6077 Et Lancelot ne s'attarde pas, 6078 Mais retourne vite à sa prison. 6079 Et le sénéchal y arriva deux ou trois jours 6080 Avant Lancelot, 6081 Et il demanda où celui-ci se trouvait. 6082 Et la dame qui lui avait 6083 Offert ses armes vermeilles, 6084 Belles et bien entretenues, 6085 Et son harnois et son cheval, 6086 Dit toute la vérité au sénéchal, 6087 Comment elle l'avait envoyé 6088 Là où l'on tournoyait, 6089 Au tournoi de Noauz. 6090 Vous n'auriez pas pu faire pire chose, 6091 Madame, en vérité, fait le sénéchal; 6092 Il m'en arrivera, je pense, un malheur bien grand, 6093 Car Méléagant, mon seigneur, 6094 Agira à mon égard plus mal que ne me traiterait le géant 6095 Si j'étais tombé, naufragé, sous son emprise. 6096 Je serai mort et ruiné 6097 Dès qu'il saura ce qui s'est passé, 6098 Car il n'aura point pitié de moi. 6099 --Beau sire, n'ayez aucune crainte, 6100 Fait la dame, une telle peur, 6101 Vous n'avez nullement besoin de la ressentir; 6102 Rien au monde n'est capable de l'empêcher de revenir, 6103 Car il m'a juré sur les reliques des saints 6104 Qu'il reviendrait au plus tôt qu'il pourrait. 6105 Le sénéchal monte aussitôt à cheval, 6106 Il se présenta devant son seigneur et lui raconte 6107 Toute cette affaire chanceuse; 6108 Mais il le rassure fort, 6109 Car il lui dit comment 6110 Sa femme obtint de Lancelot 6111 Qu'il retournerait dans sa prison. 6112 Il ne fera point faux bond, 6113 Fait Méléagant, je le sais bien, 6114 Et néanmoins je regrette beaucoup 6115 Ce que votre femme a fait: 6116 Pour rien au monde je n'aurais voulu 6117 Qu'il fît partie du tournoi. 6118 Mais rentrez maintenant vite chez vous, 6119 Et veillez, lorsqu'il sera de retour, 6120 Qu'il soit si bien gardé en prison 6121 Qu'il n'en sorte plus, 6122 Et qu'il ne puisse aucunement disposer de lui-même; 6123 Et donnez-m'en aussitôt des nouvelles. 6124 --Il en sera fait comme vous l'ordonnez, 6125 Fait le sénéchal, et il s'en va. 6126 Et il trouva Lancelot de retour, 6127 Prisonnier dans sa cour. 6128 Un messager repart à toute vitesse, 6129 Envoyé par le sénéchal 6130 Par le chemin le plus direct à Méléagant, 6131 Et il lui dit au sujet de Lancelot 6132 Qu'il est revenu. Et dès qu'il l'eut entendu, 6133 Il convoqua maçons et charpentiers 6134 Qui, soit à contre-coeur soit de bon gré, 6135 Ne manquèrent de faire ce qu'il leur ordonna. 6136 Il envoie chercher les meilleurs du pays, 6137 Et il leur a dit de lui construire 6138 Une tour et de faire tout leur possible 6139 Afin qu'elle fût faite rapidement. 6140 La pierre fut extraite au bord de la mer, 6141 Car près de Gorre, de ce côté-ci, 6142 On trouve un bras de mer grand et large: 6143 Au milieu de ce bras de mer se situait une île-- 6144 Méléagant le savait bien. 6145 C'est là que Méléagant ordonna d'apporter la pierre 6146 Et le bois de construction pour bâtir la tour. 6147 En moins de cinquante-sept jours 6148 La tour fut achevée, 6149 Haute, aux solides fondations, les murs épais. 6150 Quand elle fut terminée, 6151 Il y fit amener Lancelot 6152 De nuit et il l'enferma dans la tour; 6153 Puis il ordonna de murer les portes, 6154 Et fit jurer à tous les maçons 6155 Que par eux jamais de cette tour 6156 Ne serait nulle parole à aucun moment prononcée. 6157 Ainsi voulut-il qu'elle fût secrète 6158 Et qu'il n'y eût ni porte ni entrée 6159 Sauf une petite fenêtre. 6160 Voilà l'endroit où Lancelot fut obligé de demeurer, 6161 Et on lui donnait à manger, 6162 Mais chichement et péniblement, 6163 Par cette petite fenêtre 6164 Dont il vient d'être question, 6165 Tout comme l'avait dit et ordonné 6166 Le félon débordant de traîtrise. 6167 Méléagant a donc tout fait selon sa volonté; 6168 Il se rend alors 6169 Tout droit à la cour du roi Artur. 6170 Le voilà déjà arrivé là-bas, 6171 Et quand il vint devant le roi, 6172 Tout plein d'orgueil et de véhémence, 6173 Il a commencé sa harangue: 6174 Roi, devant toi et dans ta cour 6175 Je me suis engagé à livrer bataille; 6176 Mais de Lancelot je ne vois même pas l'ombre ici, 6177 Alors qu'il a accepté de s'opposer à moi. 6178 Et cependant, ainsi qu'il se doit, 6179 J'offre ma bataille, au vu et au su de tous, 6180 À ceux que je vois ici à présent. 6181 Et s'il se trouve ici, qu'il vienne donc 6182 Et soit en mesure de me tenir parole 6183 En votre cour au bout d'un an à partir d'aujourd'hui. 6184 Je ne sais si l'on vous a jamais dit 6185 De quelle manière et de quelle façon 6186 Cette bataille fut organisée; 6187 Mais ici même je vois des chevaliers 6188 Qui assistèrent à nos accords 6189 Et qui sauraient vous le dire 6190 S'ils voulaient reconnaître la vérité. 6191 Mais s'il veut me contester cette chose, 6192 Je n'aurai point recours à un mercenaire; 6193 Je la prouverai sur son propre corps. 6194 La reine, assise 6195 Aux côtés du roi, attire celui-ci vers elle 6196 Et se met à lui dire: 6197 Sire, savez-vous qui est cet homme? 6198 C'est Méléagant, qui s'empara de moi 6199 Alors que m'escortait Keu le sénéchal: 6200 Il lui causa beaucoup de honte et de peine. 6201 Et le roi lui a répondu: 6202 Madame, je l'ai compris parfaitement: 6203 Je sais fort bien que c'est l'homme 6204 Qui gardait mon peuple dans l'exil. 6205 La reine n'en dit plus un mot; 6206 Le roi adresse sa parole 6207 À Méléagant, et il lui dit: 6208 Ami, fait-il, que Dieu me vienne en aide, 6209 De Lancelot nous restons 6210 Sans nouvelle, ce qui nous cause un grand chagrin. 6211 --Sire roi, fait Méléagant, 6212 Lancelot me dit qu'ici 6213 Sans faute je le trouverais; 6214 Je ne dois aucunement lui réclamer 6215 Cette bataille ailleurs qu'en votre cour. 6216 Je désire que tous ces barons 6217 Qui sont ici présents me soient témoins 6218 Que je le somme de comparaître dans un an, 6219 Selon les accords solennels que nous fîmes, 6220 Là où nous prîmes l'engagement de nous battre. 6221 Ému par ce discours, Gauvain se met 6222 Debout, car il est navré 6223 Par les paroles qu'il entendit, 6224 Et il dit: Sire, de Lancelot 6225 Il n'existe pas de trace en toute cette terre; 6226 Mais nous le ferons rechercher, 6227 Et, s'il plaît à Dieu, nous le retrouverons 6228 Avant que l'année ne s'achève, 6229 S'il n'est pas mort ou emprisonné. 6230 Et s'il ne se présente pas, accordez-moi alors 6231 La bataille, et je la ferai à sa place: 6232 Au nom de Lancelot je revêtirai les armes 6233 Au jour convenu, s'il ne revient pas à temps. 6234 --Oh! pour l'amour de Dieu, beau sire roi, 6235 Fait Méléagant, accordez-lui sa demande: 6236 Lui veut la bataille et, moi aussi, je vous en prie, 6237 Car je ne connais pas au monde un chevalier 6238 Avec lequel j'aimerais autant me mesurer, 6239 À la seule exception de Lancelot. 6240 Mais sachez bien 6241 Que si l'un des deux ne combat contre moi, 6242 Nul échange ni nul remplaçant 6243 Ne fera mon affaire--je n'accepterai qu'un de ces deux-là. 6244 Et le roi dit qu'il accorde tout, 6245 Si Lancelot ne revient pas dans l'année. 6246 Alors, Méléagant quitte les lieux 6247 Et le roi s'en va de la cour; 6248 Il ne s'arrêta que lorsqu'il eut trouvé 6249 Le roi Bademagu, son père. 6250 Devant celui-ci, afin de se donner des airs 6251 De preux et d'homme important, 6252 Il commença à composer son personnage 6253 Et à faire le glorieux. 6254 Ce jour-là, le roi Bademagu tenait 6255 Une cour fort joyeuse à Bade, sa cité. 6256 Ce fut le jour anniversaire de sa naissance, 6257 Pour cette raison il la tint grande et plénière; 6258 Y assistèrent des gens de diverses sortes, 6259 Venus auprès de lui en très grand nombre. 6260 Le palais fut plein à craquer 6261 De chevaliers et de demoiselles; 6262 Mais parmi celles-ci il y en eut une 6263 Qui était la sur de Méléagant-- 6264 Je vous dirai d'ici peu 6265 Ce que je pense et entend faire d'elle, 6266 Mais à présent je ne veux pas en dire davantage, 6267 Car cela m'éloignerait de ma matière 6268 Si j'en parlais en ce moment-ci; 6269 Je ne veux point l'estropier 6270 Ni la corrompre ou la forcer; 6271 Je préfère lui faire suivre un bon et droit chemin. 6272 Je vous dirai donc maintenant 6273 Ce qui est advenu de Méléagant, 6274 Lequel, publiquement et devant tout le monde, 6275 Dit à haute voix à son père: 6276 Père, fait-il, que Dieu m'absolve, 6277 S'il vous plaît, dites-moi la vérité, 6278 Ne doit-on pas se sentir comblé de joie 6279 Et n'exhibe-t-on pas un très grand mérite 6280 Lorsqu'à la cour d'Artur 6281 On se fait craindre par la force de ses armes? 6282 Le père, sans en écouter davantage, 6283 Répond à sa question: 6284 Fils, fait-il, tous ceux qui sont bons 6285 Doivent honorer et servir 6286 Celui qui peut mériter cette estime-là, 6287 Et ils devraient rechercher sa compagnie. 6288 Alors le roi le cajole et le prie, 6289 Et lui dit de ne plus garder le silence 6290 Au sujet de pourquoi il a mentionné tout cela, de dire 6291 Ce qu'il cherche, ce qu'il veut et d'où il vient. 6292 Sire, je ne sais pas si vous vous souvenez-- 6293 C'est son fils Méléagant qui parle-- 6294 Des termes et du pacte 6295 Qui furent formulés et enregistrés 6296 Lorsque, grâce à vous, nous nous mîmes d'accord, 6297 Moi-même et Lancelot, tous deux ensemble. 6298 Il vous en souvient fort bien, me semble-t-il, 6299 Qu'on nous dit devant un certain nombre de personnes 6300 De nous retrouver au bout d'un an 6301 À la cour d'Artur, prêts au combat. 6302 Je m'y présentai au jour convenu, 6303 Tout préparé et disposé à faire 6304 Ce pour quoi j'y étais allé; 6305 Je fis tout ce que j'étais censé faire; 6306 Je recherchai et réclamai Lancelot 6307 Contre qui je devais me battre; 6308 Mais je ne pus ni le voir ni le trouver; 6309 Il s'en est enfui ou il s'est dérobé. 6310 Eh bien, je n'en suis point revenu les mains vides, 6311 Car Gauvain a engagé son serment 6312 Que si Lancelot n'est plus en vie 6313 Ou s'il ne se présente pas dans les délais prévus, 6314 Il m'a bien dit et promis 6315 Que cette fois-ci aucun sursis ne serait permis, 6316 Mais que lui-même ferait la bataille 6317 Contre moi, à la place de Lancelot. 6318 Artur n'a pas de chevalier qu'on estime 6319 Autant que celui-là, c'est bien connu; 6320 Mais avant que ne refleurissent les sureaux, 6321 Je verrai, moi, pourvu qu'on en arrive à échanger des coups, 6322 Si sa renommée correspond à ses capacités réelles-- 6323 Et j'aimerais bien que cela se fît tout de suite! 6324 --Fils, fait le père, c'est donc à juste titre 6325 Qu'ici l'on te considère comme un fou. 6326 Que celui qui ne le savait pas encore 6327 Sache par ta propre bouche l'étendue de ta folie; 6328 Il est indéniable que ceux qui ont bon coeur pratiquent l'humilité, 6329 Mais le fou et l'orgueilleux outrecuidant 6330 Ne seront jamais libérés de leur folie. 6331 Fils--je le dis pour ton propre bien--ton caractère 6332 Est tellement dur et sec 6333 Qu'il ne renferme aucune douceur ni amitié; 6334 Ton coeur est trop sans pitié: 6335 Tu es entièrement pris par la folie. 6336 Voilà pourquoi je te trouve indigne; 6337 Voilà ce qui finira par t'abattre. 6338 Si tu es vraiment preux, ils seront suffisamment nombreux 6339 Ceux qui sauront en témoigner 6340 Au moment qu'il faudra; 6341 L'homme de valeur n'a point besoin de vanter 6342 Son courage afin de rendre plus d'éclat à ses exploits; 6343 C'est de l'acte lui-même qu'il convient de faire l'éloge; 6344 Même pas du montant de la valeur d'une alouette 6345 Ne t'aide à monter en estime l'éloge 6346 Que tu fais de toi-même; au contraire, je t'en estime bien moins. 6347 Fils, je te corrige; mais à quoi bon? 6348 Tout ce qu'on peut dire à un fou ne vaut guère grand-chose, 6349 Car on finit toujours par se faire débouter 6350 Quand on cherche à guérir le fou de sa folie; 6351 Et le bien que l'on enseigne et révèle 6352 Ne sert à rien s'il n'est pas mis en application-- 6353 Il est tout de suite parti et perdu. 6354 Alors Méléagant fut frappé de désespoir 6355 Et hors de lui; 6356 Jamais homme né de femme-- 6357 Je peux bien vous l'affirmer-- 6358 Vous ne vîtes aussi rempli de colère 6359 Que lui; et à cause de ce courroux 6360 La paille fut alors rompue, 6361 Car il ne ménagea en rien 6362 Son père, en lui disant plutôt: 6363 Est-ce un songe ou délirez-vous seulement 6364 Lorsque vous prétendez que je suis atteint de démence 6365 Seulement parce que je vous raconte ma manière d'être? 6366 C'est comme à mon seigneur que je croyais 6367 Venir à vous, comme à mon père; 6368 Mais les apparences semblent être tout autres, 6369 Car vous m'insultez plus grossièrement, 6370 D'après moi, que vous ne devriez; 6371 Vous êtes incapable de dire la raison 6372 Pour laquelle vous avez entrepris cette harangue. 6373 --Non, au contraire!--Alors, expliquez-vous! 6374 --C'est qu'en toi je ne vois rien 6375 Excepté folie et rage. 6376 Je connais fort bien les opérations de ton coeur; 6377 Il te réserve de nouveaux malheurs. 6378 Maudit soit celui qui pensera jamais 6379 Que Lancelot, le courtois parfait, 6380 Qui de tous, sauf de toi, est très apprécié, 6381 Ait pris la fuite par peur de toi; 6382 À mon sens, il n'est plus de ce monde 6383 Ou il est enfermé en une prison 6384 Dont la porte est si solidement fermée 6385 Qu'il ne peut pas en sortir sans autorisation d'autrui. 6386 Sûrement, ce qui me ferait 6387 Le plus durement souffrir serait 6388 Qu'il fût mort ou exposé à de graves périls. 6389 Ce serait à coup sûr une trop grande perte 6390 Si un être aussi exceptionnel, 6391 Aussi beau, preux et serein 6392 Devait disparaître avant son temps; 6393 Mais plaise à Dieu qu'il n'en soit pas question! 6394 Alors Bademagu se tait, 6395 Mais tout ce qu'il avait dit et raconté, 6396 Une de ses filles 6397 L'avait écouté et entendu; 6398 Apprenez qu'il s'agit bien de la demoiselle 6399 Que je mentionnai plus haut dans mon histoire 6400 Et qui n'est pas contente lorsqu'on raconte 6401 Pareilles choses au sujet de Lancelot. 6402 Elle se rend bien compte qu'on l'enferma dans un cachot, 6403 Puisque personne ne sait où il peut bien demeurer. 6404 Que Dieu cesse de m'aimer, fait-elle, 6405 Si jamais je prends du repos 6406 Avant d'avoir de lui 6407 Des nouvelles précises et exactes. 6408 Alors sans tarder un instant de plus, 6409 Sans faire de bruit et sans la moindre parole, 6410 Elle court monter sur une mule 6411 Fort belle et à l'allure douce. 6412 Mais, pour ma part, je vous dirai 6413 Qu'elle ne sait point quelle direction 6414 Prendre lorsqu'elle quitte la cour. 6415 Elle n'en sait rien, elle ne cherche point à se renseigner, 6416 Mais elle entre dans le premier chemin 6417 Qu'elle trouve, et elle s'en va bon train 6418 Sans savoir où, à l'aventure, 6419 Sans chevalier et sans serviteur. 6420 Elle se dépêche beaucoup, pressée 6421 D'atteindre ce qu'elle désire. 6422 Elle s'agite et elle se démène, 6423 Mais l'affaire ne sera point terminée de sitôt! 6424 Il ne faut pas qu'elle se repose 6425 Ni qu'elle prolonge son séjour là où elle s'arrête 6426 Si elle compte mener à bien 6427 Ce qu'elle a entrepris de faire: 6428 Arracher Lancelot de sa prison, 6429 Si elle le retrouve et si elle peut le faire. 6430 Pourtant je pense qu'avant de le trouver, 6431 Elle aura exploré bien des pays 6432 Et fait maints voyages dans tous les sens 6433 Avant d'entendre nulle nouvelle de lui. 6434 Mais à quoi bon vous raconter 6435 Ses gîtes nocturnes et ses journées? 6436 Mais elle a parcouru tant de chemins, 6437 En amont et en aval, ici et là-bas, 6438 Qu'un mois, ou plus, s'écoula 6439 Sans qu'elle pût en apprendre davantage 6440 Ou moins qu'elle savait auparavant, 6441 C'est-à-dire rien du tout. 6442 Un jour, en traversant 6443 Un champ, bien triste et pensive, 6444 Elle aperçut dans le lointain, sur un rivage, 6445 Au bord d'un bras de mer, une tour, 6446 Mais il n'y avait aux alentours, à une lieue de distance, 6447 Aucune maison, hutte ou demeure. 6448 C'est Méléagant qui l'avait fait bâtir 6449 Et qui y avait fait mettre Lancelot, 6450 Mais la demoiselle ignorait tout cela. 6451 Et dès qu'elle l'eut vue, 6452 Elle la regarda fixement 6453 Sans en détourner les yeux; 6454 Son coeur lui fait la promesse ferme 6455 Que c'est bien là que se trouve ce qu'elle a tant cherché. 6456 Elle est enfin arrivée au terme de ses efforts, 6457 Car droit à son but l'a menée 6458 Fortune après l'avoir tellement mise à l'épreuve. 6459 La pucelle se dirige vers la tour 6460 Qu'elle finit par atteindre. 6461 Elle la contourne, tendant l'oreille et aux écoutes, 6462 En concentrant toute son attention 6463 Afin de savoir de façon certaine si elle ne pourrait entendre 6464 Quelque chose qui ferait sa joie. 6465 Elle regarde en bas, elle observe en haut; 6466 Elle constate que la tour est solide, haute et massive; 6467 Elle s'étonne de n'y voir 6468 Ni porte ni fenêtre, 6469 À part une petite ouverture étroite. 6470 Imposante par sa hauteur et bien droite, 6471 La tour n'avait ni échelle ni escalier. 6472 Pour cette raison, elle croit que c'est fait exprès ainsi, 6473 Et que Lancelot s'y trouve enfermé; 6474 Avant de manger quoi que ce soit, 6475 Elle saura si c'est vrai ou non. 6476 Alors elle veut l'appeler par son nom: 6477 Elle voulait appeler Lancelot, 6478 Mais quand elle est juste sur le point de le faire, elle entendit - 6479 Pendant qu'elle gardait encore le silence-- 6480 Une voix qui se lamentait 6481 Dans la tour et qui disait sa peine extraordinaire et cruelle, 6482 En ne réclamant autre chose que la mort. 6483 Elle réclame la mort et elle déplore son sort, 6484 Sa souffrance est insupportable, elle veut mourir: 6485 Celui qui parlait déclarait son mépris et de sa vie 6486 Et de son corps, et disait 6487 Faiblement, d'une voix basse et rauque: 6488 Aïe! Fortune, comme ta roue 6489 À laidement tourné pour moi! 6490 Tu me l'as fait tourner pour mon plus grand mal, 6491 Car j'étais au sommet, je suis maintenant tombé au plus bas; 6492 Avant j'étais bien, maintenant je vais mal; 6493 Maintenant tu me verses des larmes, avant tu me souriais. 6494 Las, misérable, pourquoi te fiais-tu à elle, 6495 Vu qu'elle t'a si vite abandonné! 6496 En si peu de temps tu as provoqué ma chute: 6497 L'expression `de si haut si bas' s'applique à mon cas. 6498 Fortune, quand tu me jouas ce tour vilain, 6499 Tu fis une bien mauvaise chose, mais que t'importe à toi? 6500 Le sort des gens ne t'intéresse nullement. 6501 Ah! Sainte Croix, Saint-Esprit, 6502 Comme je suis perdu, comme je suis réduit à néant! 6503 Je ne suis plus rien du tout! 6504 Ah! Gauvain, vous dont la vaillance n'a pas d'égale, 6505 Vous qui surpassez en bonté tous les autres, 6506 Vraiment je m'étonne et n'arrive pas à comprendre 6507 Pourquoi vous ne m'apportez aucun secours! 6508 Vraiment, vous tardez beaucoup trop, 6509 Votre conduite n'est guère courtoise; 6510 Il mérite bien d'avoir votre aide, 6511 Celui pour qui jadis vous éprouviez tant d'affection! 6512 Vraiment, de ce côté de la mer ou au-delà 6513 --Je peux l'affirmer sans hésitation-- 6514 Il n'existe aucun lieu écarté, aucune cachette 6515 Où je ne serais allé pour vous chercher 6516 Pendant sept ans ou dix, 6517 Si je savais que vous étiez en prison, 6518 Jusqu'au moment de vous retrouver. 6519 Mais à quoi sert ce débat que je mène? 6520 Mes difficultés ne comptent pas suffisamment pour vous 6521 Pour que vous acceptiez de faire un effort. 6522 Le proverbe du vilain affirme avec raison 6523 Que ce n'est qu'à grand-peine qu'on trouve jamais un ami; 6524 On peut facilement éprouver 6525 Qui est le vrai ami quand le malheur frappe. 6526 Las! Cela fait plus d'un an qu'on m'a mis 6527 Ici dans cette tour qui est ma prison. 6528 Vraiment, c'est une chose indigne de vous, 6529 Gauvain, que de m'y avoir laissé languir. 6530 J'ai bien l'espoir que vous n'en savez rien, 6531 J'espère que je vous blâme à tort. 6532 Vraiment, c'est bien le cas, j'en conviens, 6533 Et je vous fis une grande injure et un grand mal 6534 En pensant ainsi, car je suis certain 6535 Que rien dans ce monde sublunaire 6536 N'aurait pu empêcher que fussent venus ici 6537 Vos gens et vous-même pour me libérer 6538 De cette peine et de cette adversité où je suis 6539 Si vous l'aviez su pour de vrai; 6540 Et vous auriez accepté de le faire comme un devoir, 6541 Pour des raisons d'amour et d'amitié-- 6542 Je n'en dirai jamais plus rien d'autre. 6543 Mais tout est fini, cela ne se fera pas. 6544 Ah! Que de Dieu et de saint Sylvestre 6545 Soit maudit--et que Dieu le détruise-- 6546 Celui qui me voue à pareille honte! 6547 Nul autre n'est pire que lui, 6548 Méléagant, qui par envie 6549 M'a fait tout le mal qu'il put. 6550 Alors il cesse de parler, alors se tut 6551 Celui qui se lamente sur son sort. 6552 Mais alors celle qui en bas attend patiemment 6553 Avait entendu tout ce qu'il avait dit; 6554 Elle n'a plus perdu de temps à attendre, 6555 Car maintenant elle se sait bien arrivée à sa destination, 6556 Et, sûre de son fait, elle l'appelle: 6557 Lancelot!, lui crie-t-elle de toutes ses forces, 6558 Ami, vous qui êtes là-haut, 6559 Parlez donc à celle qui est une amie! 6560 Mais celui qui se trouvait à l'intérieur ne l'entendit point. 6561 Et la demoiselle redouble son effort 6562 Jusqu'à ce que celui qui manque entièrement de force 6563 Parvienne à grand-peine à l'entendre, et il se demanda 6564 Avec étonnement qui peut bien être la personne qui l'interpella. 6565 Il entend la voix, il s'entend appeler, 6566 Mais il ignore qui l'appelle: 6567 Il pense que ce doit être un fantôme. 6568 Il regarde tout autour de lui, 6569 Pour voir s'il verrait quelqu'un; 6570 Mais il ne voit que la tour et lui-même. 6571 Dieu, fait-il, qu'est-ce que j'entends? 6572 J'entends parler et ne vois personne! 6573 Certes, c'est plus que merveilleux, 6574 Je ne dors pas, mais suis complètement éveillé. 6575 Peut-être, si cela m'arrivait en dormant, 6576 Je saurais qu'il s'agit d'une illusion, 6577 Mais je suis éveillé et ce mystère me bouleverse. 6578 Il se lève alors non sans peine 6579 Et se dirige vers la lucarne 6580 En traînant la jambe. 6581 Arrivé près d'elle, il s'y appuie 6582 Et s'arrange à grande peine pour y engager la tête. 6583 Après avoir promené ses yeux au-dehors 6584 Le mieux qu'il put, 6585 Il aperçut celle qui l'avait appelé, 6586 Sans arriver à la reconnaître; 6587 Mais elle a vite fait de le reconnaître, lui. 6588 Lancelot, lui dit-elle, 6589 Je suis venue de bien loin vous retrouver. 6590 Maintenant c'est chose faite, 6591 Dieu merci, je vous ai découvert. 6592 Je suis celle qui a requis de vous, 6593 Quand vous vous en alliez vers le Pont de l'Épée, 6594 Un don, que vous m'avez accordé 6595 Très volontiers, à ma demande: 6596 Ce fut la tête du chevalier vaincu par vous 6597 Et que je détestais; 6598 Je vous la fis trancher. 6599 En reconnaissance de ce don 6600 Je me suis mise en route: 6601 Je vais vous sortir de prison. 6602 --Demoiselle, je vous remercie, 6603 Dit l'emprisonné; 6604 Je serai bien récompensé 6605 Du service que je vous ai rendu, 6606 Si je sors d'ici. 6607 Si vous arrivez à me libérer, 6608 Je puis vous assurer et promettre 6609 Que je serai désormais votre vassal, 6610 Et je vous le jure par saint Paul l'apôtre! 6611 Et aussi vrai que je souhaite un jour voir Dieu de mes yeux, 6612 Il ne se passera pas de jour que je ne fasse 6613 Tout ce qu'il vous plaira de me commander. 6614 Vous ne saurez demander 6615 Quoi que ce soit, si j'en ai le pouvoir, 6616 Que vous ne l'obteniez sans délai. 6617 --Ami, soyez sans crainte, 6618 On vous sortira d'ici. 6619 Aujourd'hui même vous serez libéré: 6620 On aurait beau me donner mille livres, 6621 Rien n'empêchera votre sortie de la tour avant demain. 6622 Puis je vous trouverai un bon asile, 6623 Où vous connaîtrez repos et confort. 6624 Tout ce qui m'appartient 6625 Est à votre disposition. 6626 Ne craignez rien; 6627 Mais d'abord il va falloir chercher, 6628 Où que ce soit dans ces parages, 6629 Quelque outil dont vous puissiez, 6630 À condition que je le trouve, élargir cette lucarne 6631 Suffisamment pour pouvoir sortir par elle. 6632 --Dieu permette que vous le trouviez!, 6633 Fait Lancelot, qui est tout à fait de cet avis; 6634 Et j'ai ici de la corde en quantité 6635 Que mes geôliers m'ont laissée 6636 Pour hisser mon manger, 6637 Un dur pain d'orge et de l'eau croupie 6638 Qui me soulève le coeur et me rend malade. 6639 Alors la fille de Bademagu 6640 Se met en quête et trouve un pic solide, 6641 Aussi massif qu'aigu qu'elle fait parvenir en haut; 6642 Lancelot en heurte et frappe la pierre, 6643 Et tant la martèle et creuse, 6644 Malgré sa fatigue, 6645 Que le voilà sorti. 6646 Maintenant l'allégresse s'empare de lui, 6647 Sachez que sa joie est grande, 6648 Quand enfin il s'est échappé de prison 6649 Et qu'il se trouve hors de la tour 6650 Où il a été si longtemps enfermé. 6651 Élargi de sa geôle, il respire au grand air; 6652 Je peux vous dire que pour tout l'or 6653 Répandu à travers le monde, 6654 Si on l'avait rassemblé en une pile 6655 Et qu'on le lui eût donné en paiement, 6656 Il ne serait pas retourné en prison. 6657 Voici Lancelot en liberté, 6658 Mais si faible qu'il chancelait 6659 D'épuisement et de faiblesse. 6660 La demoiselle le hisse devant elle 6661 Sur sa mule avec douceur, sans lui faire de mal, 6662 Puis ils s'éloignent rapidement. 6663 Elle prend exprès des chemins détournés 6664 Pour qu'on ne les voie pas. 6665 Ils chevauchent secrètement, 6666 Car s'ils l'avaient fait ouvertement, 6667 Quelqu'un aurait bien pu 6668 Les reconnaître et mettre en péril, 6669 Ce qu'elle n'aurait voulu à aucun prix. 6670 Elle évite donc les endroits dangereux 6671 Et arrive à une demeure 6672 Où elle séjourne souvent 6673 À cause de son installation somptueuse. 6674 Logis et serviteurs 6675 Lui appartiennent entièrement. 6676 Le lieu était salubre et secret 6677 Et il y avait là de tout en abondance. 6678 Lancelot est arrivé là avec elle: 6679 Dès sa venue au manoir, 6680 Après l'avoir débarrassé de sa robe, 6681 La demoiselle l'étend 6682 Sur une belle et haute couche, 6683 Ensuite elle le lave et le soigne 6684 Si bien que je ne saurais raconter 6685 Même la moitié de ce qu'elle fit. 6686 Doucement elle le manie et le masse 6687 Comme s'il se fût agi de son propre père: 6688 Elle le restaure et le remet en état, 6689 C'est entièrement qu'elle le transforme et le change. 6690 Maintenant il est devenu beau comme un ange, 6691 Plus souple et plus agile 6692 Que personne que vous ayez jamais vu. 6693 Il n'a plus l'air famélique ou galeux, 6694 Il est redevenu beau et fort. Le voilà levé. 6695 La demoiselle lui a trouvé 6696 La plus belle robe qu'elle put, 6697 Dont elle l'a revêtu à son lever, 6698 Et lui l'a endossée avec plaisir, 6699 Plus léger qu'un oiseau qui s'envole. 6700 Il embrasse la demoiselle 6701 Et lui dit amicalement: 6702 Amie, c'est à vous seule 6703 Et à Dieu que je rends grâces 6704 D'avoir retrouvé ma santé. 6705 Je vous dois d'être sorti de prison. 6706 En retour, mon coeur, mon corps, 6707 Mes biens et mon service vous appartiennent. 6708 Vous pouvez en disposer à votre gré. 6709 Vous avez tant fait pour moi que je suis tout vôtre, 6710 Mais il y a longtemps que je ne suis allé 6711 À la cour d'Artur, mon seigneur, 6712 Lui qui m'a toujours grandement honoré, 6713 Et où j'ai pas mal de choses à faire. 6714 Or donc très douce amie, 6715 Je vais vous prier de bien vouloir 6716 Me permettre d'y aller. C'est bien volontiers 6717 Que j'irais, si cela vous plaisait. 6718 --Lancelot, très cher ami, 6719 Fait la demoiselle, je le veux bien, 6720 Car je désire, où que ce soit, 6721 Votre honneur et votre bien. 6722 Elle lui fait cadeau d'un destrier superbe, 6723 Le meilleur qu'on vit jamais; 6724 Lui saute en selle 6725 Sans demander d'aide aux étriers: 6726 En un clin d'il il fut à cheval. 6727 Alors ils prennent congé l'un de l'autre 6728 Et se recommandent mutuellement à Dieu. 6729 Lancelot s'est mis en route, 6730 Si transporté de joie que, même si j'essayais, 6731 Je ne saurais dire 6732 Son bonheur 6733 De s'être échappé du lieu 6734 Où il était pris comme dans une trappe, 6735 Mais il s'en va répétant 6736 Qu'il se vengera du traître indigne de sa race, 6737 Qui a été bien mal avisé de le tenir en prison 6738 Et dont il vient de déjouer l'astuce. 6739 Bien malgré lui je m'en suis tiré! 6740 Là-dessus il jure par le coeur et le corps 6741 De Celui qui créa le monde 6742 Qu'il n'y a ni avoir ni richesse 6743 De Babylone jusqu'à Gand 6744 Qui permettrait à Méléagant 6745 D'échapper à la mort, s'il le tenait 6746 Et qu'il l'eût vaincu, 6747 Car celui-ci lui a joué trop de tours méchants. 6748 Mais les choses se présentent de telle façon 6749 Qu'il sera bientôt à même de se venger; 6750 En effet ce même Méléagant 6751 Qu'il menace et croit déjà tenir 6752 Était ce jour-là venu à la cour d'Artur, 6753 Sans d'ailleurs y avoir été convoqué. 6754 Dès qu'il y fut il demanda Gauvain 6755 Et obtint de le voir. 6756 Alors le traître, le félon 6757 S'enquit auprès de lui de Lancelot, 6758 Si on l'avait vu ou retrouvé, 6759 Comme s'il n'en savait rien. 6760 Mais justement il n'était pas au courant, 6761 Bien qu'il crût être bien informé. 6762 Et Gauvain lui affirma qu'il ne l'avait vu 6763 Et qu'il n'était pas revenu. 6764 Du moment que je ne le trouve pas, 6765 Fait Méléagant, venez donc 6766 Me tenir la promesse que vous m'avez faite, 6767 Car je ne vous attendrai pas davantage. 6768 --Je vous tiendrai, répond Gauvain, 6769 Ce dont nous sommes convenus; 6770 S'il plaît à Dieu en qui je crois, 6771 Je compte bien m'acquitter envers vous. 6772 Mais si comme aux dés 6773 Je jette plus de points que vous, 6774 Par Dieu et sainte Foi, 6775 Je saisirai l'enjeu tout entier, 6776 Sans rien en abandonner. 6777 Alors Gauvain sur-le-champ 6778 Fait étendre à terre 6779 Un tapis devant lui. 6780 À son commandement ses écuyers 6781 Ne se sont pas esquivés, 6782 Mais sans maugréer ni protester 6783 Ils exécutent son ordre. 6784 Ils apportent le tapis et l'étendent 6785 Là où Gauvain le désire. 6786 Alors celui-ci s'assied dessus 6787 Et se fait armer 6788 Par les valets qu'il trouve devant lui, 6789 Et qui ont enlevé leurs manteaux. 6790 Il y en avait trois, je ne sais 6791 S'ils étaient ses cousins ou ses neveux, 6792 En tout cas ils connaissaient bien leur métier. 6793 Ceux-ci l'arment avec une telle précision 6794 Qu'il n'y a rien en ce monde 6795 Qu'on aurait pu leur reprocher, 6796 En alléguant quelque faute 6797 Commise par eux. 6798 Après avoir armé Gauvain 6799 L'un d'eux lui amène un destrier d'Espagne 6800 Capable de courir plus vite à travers 6801 Campagne, bois, monts et vaux 6802 Que le célèbre Bucéphale. 6803 Sur le cheval dont je vous parle 6804 Grimpe ce chevalier d'élite, 6805 Gauvain, le plus expert 6806 De tous les chevaliers chrétiens. 6807 Déjà il allait saisir son écu, 6808 Quand il vit descendre en face de lui 6809 Un Lancelot auquel il ne s'attendait guère. 6810 Qu'il lui soit apparu si soudain 6811 Lui semblait miraculeux, 6812 Et je ne crois pas mentir 6813 En disant qu'un miracle s'est produit 6814 Aussi grand que si Lancelot était tombé du ciel 6815 Devant lui en ce moment. 6816 Mais maintenant rien n'arrête Gauvain, 6817 Nulle tâche d'aucune sorte, 6818 Dès qu'il voit que c'est vraiment Lancelot: 6819 Il descend au plus vite de son cheval, 6820 Va vers lui les bras ouverts, 6821 Le salue et l'embrasse. 6822 Il se réjouit fort 6823 D'avoir retrouvé son compagnon. 6824 Je ne mentirai pas, 6825 Vous pouvez m'en croire, 6826 En vous disant que sur-le-champ Gauvain 6827 Aurait refusé une couronne 6828 Plutôt que de ne pas revoir Lancelot. 6829 Déjà Artur sait, déjà tous savent 6830 Que Lancelot, si longtemps attendu, 6831 Est revenu sain et sauf, 6832 S'en fâche qui voudra. 6833 Tous se réjouissent 6834 Et pour le fêter la cour s'assemble: 6835 Pendant si longtemps on a souhaité son retour! 6836 Il n'y a personne, jeune ou vieux, 6837 Qui ne se livre à la joie. 6838 La joie efface et anéantit 6839 La tristesse qui régnait auparavant à la cour: 6840 Le chagrin s'enfuit, et paraît 6841 La joie qui si fort les anime. 6842 Et la reine, est-ce qu'elle ne participe pas 6843 À toutes ces réjouissances? 6844 --Bien sûr qu'elle y participe, et toute la première. 6845 --Comment ça?--Mais où voulez-vous qu'elle soit? 6846 Elle ne connut jamais joie si grande 6847 Comme elle en a du retour de Lancelot, 6848 Comment pourrait-elle l'accueillir autrement? 6849 Elle se tient si près de lui 6850 Que peu s'en faut 6851 Que son corps ne suive son coeur. 6852 --Où se trouve donc le coeur? 6853 --Il couvre Lancelot de baisers. 6854 --Et le corps pourquoi marque-t-il de la réserve? 6855 Pourquoi sa joie n'est-elle pas entière? 6856 Est-ce par colère ou haine? 6857 --Certes non, pas du tout, 6858 Mais peut-être que nombre de gens, 6859 Le roi, les autres qui l'entourent, 6860 Qui n'ont pas les yeux fermés, 6861 Auraient tôt fait de découvrir l'affaire, 6862 Si à la vue de tous la reine avait voulu faire 6863 Tout ce que lui dictait son coeur; 6864 Et si sa raison ne lui avait retiré 6865 Cette folle pensée et ce désir insensé, 6866 Tous auraient pu voir ses sentiments profonds 6867 Et mesurer l'étendue de sa folie. 6868 C'est pourquoi sa raison maîtrise 6869 Son coeur brûlant et sa pensée ardente, 6870 Et les a quelque peu calmés. 6871 La reine a remis les choses à plus tard, 6872 Jusqu'à ce qu'elle voie et trouve 6873 Un lieu plus favorable et moins public, 6874 Où elle et Lancelot seront plus à l'aise 6875 Qu'ils ne sont à l'heure présente. 6876 Artur est plein de prévenances pour Lancelot 6877 Et, après lui avoir témoigné toute son estime, 6878 Il lui dit: Ami, depuis longtemps 6879 Je ne me suis à ce point réjoui 6880 D'apprendre des nouvelles de quelqu'un 6881 Mais je me demande en vain 6882 En quelle terre, en quel pays 6883 Vous êtes resté si longtemps. 6884 Tout un hiver et tout un été 6885 Je vous ai fait chercher un peu partout, 6886 Sans que personne ait pu vous trouver. 6887 --Certes, sire, fait Lancelot, 6888 En peu de mots je puis vous dire 6889 Tout ce qui m'est advenu. 6890 Méléagant, ce traître félon, 6891 M'a tenu en prison 6892 Dès le moment que les emprisonnés 6893 En sa terre ont été libérés. 6894 Il m'a fait vivre de façon abjecte 6895 Dans une tour près de la mer. 6896 C'est là qu'il m'a fait enfermer 6897 Et là j'en serais encore à vivre dans la détresse 6898 Si ce n'était pour une amie à moi, 6899 Une demoiselle à qui je rendis 6900 Jadis un service minime. 6901 En échange d'un bien petit don 6902 Elle m'a fait un magnifique cadeau: 6903 Elle m'a grandement honoré et récompensé. 6904 Quant à celui pour qui je ne ressens nulle amitié 6905 Et qui m'a procuré 6906 Honte et malheur, 6907 J'entends sans le moindre délai 6908 Lui rendre la monnaie de sa pièce. 6909 Il est venu se faire payer et il le sera. 6910 Il ne faut pas qu'il se morfonde 6911 À attendre le paiement, car tout est prêt-- 6912 La somme prêtée, principal et intérêt; 6913 Mais à Dieu ne plaise qu'il ait à s'en louer. 6914 Alors Gauvain dit à Lancelot: 6915 Ami, ce paiement, 6916 Si je le rembourse à votre créancier, 6917 Ce sera un bien petit service que je vous rendrai, 6918 Et puis je suis déjà à cheval 6919 Et fin prêt, comme vous le voyez. 6920 Très cher ami, ne me refusez pas 6921 Ce don que je requiers. 6922 Lancelot déclare qu'il se laisserait 6923 Arracher un il, ou même les deux yeux, 6924 Plutôt que d'accéder à la requête de Gauvain. 6925 Il jure que cela n'arrivera jamais. 6926 En tant que débiteur, il faut qu'il repaie Méléagant, 6927 Il en a prêté serment. 6928 Gauvain voit bien que tout 6929 Ce qu'il saura dire est complètement inutile. 6930 Il enlève son haubert 6931 Et se désarme entièrement. 6932 Lancelot revêt l'armure de Gauvain 6933 Sans tarder davantage, 6934 Car le temps lui semble long 6935 En attendant de repayer sa dette. 6936 Il ne sera pas content avant d'avoir remboursé 6937 Méléagant, qui s'étonne 6938 Outre mesure du prodige 6939 Qu'il voit et contemple de ses yeux; 6940 Pour un peu il sortirait de ses gonds 6941 Et en perdrait la raison. 6942 Certes, se dit-il, j'eus bien tort, 6943 Avant de venir ici, 6944 De ne pas aller voir si je tenais toujours 6945 Prisonnier en ma tour 6946 Celui qui vient de me jouer un tel tour. 6947 Mais, mon Dieu, pourquoi serais-je allé vérifier? 6948 Comment, pour quelle raison aurais-je cru 6949 Qu'il puisse échapper de là? 6950 Est-ce que les murs ne sont pas puissamment bâtis, 6951 Et la tour suffisamment solide et haute? 6952 Il n'y avait ouverture ni faille 6953 Par où l'on pût s'évader, 6954 À moins d'une aide venue de l'extérieur. 6955 Peut-être le secret ne fut-il pas gardé. 6956 Admettons que la tour n'ait pas tenu ensemble 6957 Et se soit écroulée, 6958 Lancelot n'aurait-il pas été écrasé, 6959 Mutilé et mort en même temps? 6960 Bien sûr, que Dieu me soit en aide, 6961 Si le mur s'était écroulé, il n'aurait pu échapper à la mort. 6962 Mais je crois qu'avant que le mur ne s'écroule, 6963 Toute l'eau de la mer disparaîtra 6964 Sans laisser de trace, 6965 Et le monde cessera d'exister, 6966 Ou bien le mur sera détruit de force. 6967 Mais la situation est tout autre: 6968 On a aidé Lancelot à s'échapper, 6969 Il ne s'est pas envolé autrement. 6970 On s'est mis d'accord pour me trahir. 6971 Qu'importe le moyen employé, il s'est bel et bien évadé; 6972 Mais si j'avais mieux pris mes précautions, 6973 Tout cela ne serait pas arrivé, 6974 Et il ne serait jamais revenu à cette cour. 6975 Mais il est trop tard pour des regrets: 6976 Comme le disent si bien les paysans, 6977 Parlant proverbialement, 6978 À quoi bon fermer la porte de l'écurie 6979 Quand votre cheval a été emmené? 6980 Je sais trop bien que je serai 6981 Honni et vilipendé 6982 Si je ne souffre et endure mon sort. 6983 Mais pourquoi parler de souffrir et d'endurer? 6984 Tant que je pourrai durer, 6985 Je lui donnerai de quoi l'occuper, 6986 Si cela plaît à Dieu, en qui repose ma confiance. 6987 Méléagant, qui cherche ainsi à se rassurer, 6988 Réclame qu'on les mène, 6989 Lui et Lancelot, au lieu du combat. 6990 Et cela se fera sous peu, me semble-t-il, 6991 Car Lancelot a hâte de l'attaquer 6992 Et se dispose à triompher rapidement de lui. 6993 Mais avant qu'ils ne foncent l'un sur l'autre 6994 Le roi Artur leur dit de se rendre 6995 En bas sur le pré au pied de la tour-- 6996 De là jusqu'en Irlande il n'y en a pas de plus beau. 6997 Tous deux s'y rendent, 6998 Vite ils ont dévalé la pente. 6999 Le roi y va et toute sa cour, 7000 En groupes nombreux on s'attroupe, 7001 Personne ne demeure en arrière. 7002 Aux fenêtres parmi les spectateurs s'installent 7003 La reine et mainte dame et demoiselle, 7004 Dont il y avait de fort belles. 7005 Dans le pré s'élevait un sycamore, 7006 Un arbre de toute beauté, 7007 Au feuillage spacieux. 7008 Il était entouré 7009 D'herbe fine et drue 7010 Qui en tout temps était fraîche. 7011 Sous ce superbe sycamore, 7012 Qui datait du temps d'Abel, 7013 Jaillissait une claire fontaine 7014 Qui s'écoule rapidement. 7015 Le gravier étincelle 7016 Comme si c'était de l'argent, 7017 Et le conduit, à ce que je crois, 7018 Était fait de l'or le plus pur. 7019 L'eau coule en bas dans le pré 7020 Entre deux plantations d'arbres au milieu d'un vallon. 7021 C'est là qu'il plaît au roi de s'asseoir, 7022 Car il n'y voit rien qui lui paraisse laid. 7023 Il fait reculer les spectateurs, 7024 Et Lancelot fonce 7025 Impétueusement sur Méléagant, 7026 Comme sur quelqu'un qu'il hait de toute sa haine. 7027 Mais avant de le frapper, 7028 Il lui dit à voix très haute et menaçante: 7029 Venez par là, je vous défie! 7030 Et sachez bien, je vous le promets, 7031 Que je ne vous épargnerai point. 7032 Alors il éperonne son destrier, 7033 Mais d'abord il s'éloigne 7034 La distance d'une portée d'arc. 7035 Puis tous deux laissent courir leurs chevaux 7036 De toute leur force. 7037 Ils se frappent maintenant l'un l'autre 7038 Sur leurs écus aux ais solidement assemblés 7039 Et réussissent à les transpercer, 7040 Mais pour l'instant ni l'un ni l'autre 7041 N'est blessé en sa chair. 7042 Sans s'arrêter ils continuent leur chevauchée, 7043 Puis reviennent s'asséner de grands coups, 7044 Emportés qu'ils sont par leurs montures, 7045 Contre leurs solides écus. 7046 Leur ardeur redouble, 7047 Les deux combattants sont preux et vaillants, 7048 Leurs destriers vigoureux et rapides, 7049 Et comme ils ont frappé très fort 7050 Sur les écus attachés à leur cou, 7051 Leurs lances les ont transpercés 7052 Sans se briser en tronçons, 7053 Et sont parvenues de force 7054 Jusqu'à la chair nue. 7055 Ils s'entrechoquent si vigoureusement 7056 Qu'ils se retrouvent tous deux à terre. 7057 Ni poitrail, ni sangles, ni étriers 7058 Ne peuvent empêcher qu'en arrière 7059 Chacun d'eux ne bascule hors de sa selle, 7060 Qui ainsi reste vide de cavalier. 7061 Les deux destriers qui ne sont plus montés 7062 Courent à droite et à gauche, 7063 L'un rue, l'autre mord, 7064 Prêts tous deux à s'entretuer. 7065 Les deux chevaliers une fois à terre 7066 Se relèvent au plus vite, 7067 Ils ont vite fait de tirer l'épée 7068 À la lame gravée. 7069 Ils placent l'écu devant leur visage 7070 Et vont s'efforcer de trouver 7071 Comment se faire du mal 7072 Avec leurs bonnes épées tranchantes d'acier. 7073 Lancelot ne redoute pas Méléagant, 7074 Car il savait deux fois plus d'escrime 7075 Que son adversaire, 7076 L'ayant apprise dès son plus jeune âge. 7077 Ils échangent donc de si rudes coups 7078 Sur les écus attachés à leurs cous 7079 Et sur les heaumes lamés d'or, 7080 Qu'ils les ont bosselés et fendus. 7081 Maintenant Lancelot serre Méléagant de près, 7082 Il lui administre un coup si violent 7083 Sur le bras droit bardé de fer, 7084 Mais non protégé par l'écu, 7085 Qu'il l'a coupé et tranché. 7086 Et quand Méléagant se sent 7087 Amputé de la main qu'il a perdue, 7088 Il dit que Lancelot payera cher ce coup. 7089 S'il peut en trouver le moyen, 7090 Rien ne le retiendra, 7091 Car il est si furieux et hors de lui 7092 Que pour bien peu il en perdrait la raison, 7093 Et il s'estimerait mal loti 7094 S'il ne pouvait jouer un mauvais tour à son adversaire. 7095 Il fonce


15/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres