'Hanoucah ou la fête des Lumières

 

 

 

PRESENTATION DE LA

FETE DE

'HANOUCAH

 

 

 

 

" Qui refuse l'idolâtrie est appelé Juif. "

                                        . Talmud .

 

"La nation d'Israël a été comparée au sable et aux étoiles. Quand elle s'abaisse, c'est jusqu'au

 sable; quand elle s'élève, c'est jusqu'aux étoiles."

                                                          . Meguilla . 16a

 

" Israël sera une Lumière pour les Nations."

                                                . Bible .

 

 

 

La fête des Lumières, commémorant le triomphe de la Lumière sur les ténèbres, de la Liberté sur l'oppression. Le Peuple d'Israël dérange depuis des millénaires, car sa Tora (Loi, plus connu sous le nom de Bible) donnée par Dieu au Mont Sinaï au grand Moïse (prince d'Egypte, législateur du Peuple Hébreu) va à contre courant des Nations du monde.

 

Dans l'Antiquité Païenne, le sacrifice des enfants, l'esclavage, le travail sans jour de repos hebdomadaire, étaient admis et semblait immuable, jusqu'à ce que Israël répande dans le monde par la traduction en Grec de la Tora sous les auspices du Roi Grec Ptolémée, ses préceptes sublimes, sa littérature incomparable, qui demeure encore aujourd'hui la plus lue au monde, la plus réfléchie, la plus dérangeante également.

 

Israël à une mission éthique dans l'Univers, celle de libérer l'homme des contraintes du monde matériel, de l'esclavage, du totalitarisme, c'est l'idéal Messianique profondément subversif pour tout ce qui est totalitarisme en tout genre, de droite comme de gauche, noir, brun, rouge où rose.

 

Tu aimeras ton prochain comme toi-même car tu as été étranger au pays d'Egypte, enseigne Moïse à son Peuple, le racisme doit être anéanti, car nous avons tous une même origine (symbolique si l'on est athée, réelle si l'on est croyant), c'est-à-dire Adam, père de l'Humanité.

Aucun homme n'est supérieur à un autre enseigne la Tora, nous sommes tous égaux, nous partageons tous le même destin sur cette terre, celui de naître, vivre et mourir. Le Grand Roi d'Israël Salomon, dont la Sagesse et le Science était renommée de par toute la terre connue de l'époque, depuis l'Inde à l'Afrique, ne dit-il pas:

 

"Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité. Quel avantage revient-il à l'homme de toute la peine qu'il se donne sous le soleil? Une génération s'en va, une autre vient, et la terre subsiste toujours....Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil."

 

Oui tout est vanité, le but de cette existence, c'est de rechercher avant tout le bonheur et de marcher dans les voies de l'Eternel si l'on est croyant, de l'Ethique si l'on est Athée, mais cela revient au même.

 

Israël est le Peuple qui a le plus souffert au monde, et d'après son histoire, c'est un casse-tête pour les sociologues et les historiens, car logiquement, ce Peuple aurait du disparaître depuis bien longtemps, comme disparurent les anciens Egyptiens, les anciens Grecs, les anciens Romains, le Peuple Hébreu fut contemporain de tous ces fabuleux Empires, de ces cultures fascinantes, mais ces dernières ont disparues dans les limbes de l'histoire, et Israël, ce tout petit Peuple est toujours là, avec les mêmes traditions, la même culture, la même langue, qu'il y a maintenant environ 3 000 ans..... Pour Arnold Tonybee, l'un des plus grands historiens anglais, le Peuple Juif est un fossile, mais un fossile mystérieux, car tout autre peuple soumis aux mêmes conditions d'existences aurait du disparaître, par l'assimilation, la perte du territoire national, etc....

 

Les Peuples des pays d'accueil des enfants d'Israël ont développés l'antisémitisme, les Juifs suscitant toujours la jalousie autour d'eux, toutes les tares du monde ont été trouvés aux enfants d'Israël, par ceux-même qui suivaient les préceptes d'un certain Jésus, un autre Juif...

Le paroxysme ayant été atteint lors de la seconde guerre mondiale, où les Allemands conduits par les nazis, rêvaient de détruire ce qui faisait l'essence même d'Israël, c'est-à-dire tout simplement l'Ethique et l'Amour. Cet amour du prochain ayant été injecté dans le monde païen par la peste juive, comme le disait Hitler, en exterminant les Juifs, on été sûrs de détruire ce sentiment d'Amour du prochain et d'Ethique, par conséquent il était possible de construire un nouveau monde sur la force et la guerre, où il n'y aurait plus de place pour les faibles, les infirmes, les marginaux, pour les hommes et les femmes qui veulent vivre libre.

 

Après la guerre, un miracle survint, inexplicable, celui de la résurrection de l'Etat Hébreu après des millénaires de silence, enfin être Juif n'était plus une tare, le Peuple de Dieu relève enfin la tête, et le monde stupéfait découvre de quoi est capable ce Peuple. Premier étonnement, on redécouvre que la vertu militaire est Juive...alors que tous les antisémites clamaient depuis des décennies que les Juifs étaient incapables d'être de bons soldats (au mépris des Juifs qui se battirent pour la France en 1914-1918 avec héroïsme, cette même France qui devait les donner aux nazis sous l'occupation), il y a mieux, certains s'aperçoivent avec stupeur, que les Juifs sont d'excellents fermiers, alors que l'antisémitisme faisait d'eux des gens incapables de cultiver la terre. Des siècles de haine nourrie par l'Eglise Catholique en Europe avait crée une situation de violence haineuse sans précédent contre un Peuple quel qu'il soit.

 

Aujourd'hui Israël est devenu la Nation la plus moderne du monde, la plus avancée technologiquement, même les américains vont chercher des nouvelles technologies au Technion de Haïfa, l'économie est prospère, malgré l'intégration de centaines de milliers de gens chaque année, c'est comme si en France, on recevait chaque année 500 000 immigrés, à qui il faudrait trouver des logements et donner du travail. Israël cette petite Nation de rien du tout à réussi à intégrer tous ses immigrants avec succès, et ce, dans des conditions d'isolement sans précédent dans l'histoire d'une jeune nation. On ne peu plus invoquer l'entraide des Juifs dans ce domaine, une seule constatation s'offre à tous les observateurs: ce sont des bons ces Juifs. Et là est la réalité par ailleurs, un dicton ne dit-il pas: "le premier de la classe se fait toujours taper sur les doigts", ce dicton est plein de vérité pour l'histoire de mon peuple, là est la cause véritable de l'antisémitisme. Certaines personnes médiocres ne supportent pas de voir un peuple réussir là où ils ont échoués.

 

Mais de nos jours le premier de la classe ne se fera plus jamais taper sur les doigts, c'est terminé. David a repris des muscles. L'armée d'Israël est l'une des plus fortes de la région, plus entraînée même que n'importe quelle armée européenne. Son niveau est celui de l'armée américaine où ex-soviétique. C'est ici le plus grand des camouflets à tous les antisémites de la terre, qu'ils en meurent de leur haine.

Les Juifs ont du mal à devenir un peuple comme les autres, l'assassinat du premier ministre Isaac Rabin vient de faire rentrer Israël dans la normalité. Jusqu'à présent les gens extérieurs au Peuple Juif nous voyaient soit tout blanc, soit tout noir. Mais nous sommes un Peuple comme les autres sur ce plan, chez nous il y a les meilleurs mais aussi les pires, et entre ces deux extrêmes et qui sont la majorité, des gens comme toi où moi, ne cherchant qu'à vivre tranquille dans ce monde de fou. Certes nous avons une majorité de prix Nobel dans nos rangs, des intellectuels par milliers (les Nations nous appellent le Peuple du Livre, et c'est bien vrai!), des commerçants, des financiers, il y a de tout chez nous, bienvenu en Israël! Mais notre Peuple possède une flamme secrète, celle de la présence divine sur la Terre, et c'est ce qui peut-être dérange le plus. L'Eternel a choisi le Peuple Hébreu, non pour être les meilleurs comme beaucoup le croient, mais simplement pour être une Nation sainte au service de Dieu, notre mission est de répandre la sublime doctrine de notre Dieu, non  par la conversion, mais par l'exemple et la lutte contre les ennemis de la Liberté, qui sont les ennemis de Dieu.

 

Notre Dieu ne demande pas de croire en lui, mais simplement d'appliquer sa révélation, qui est une Loi d'Amour. Voici une anecdote qui veut tout dire:

 

- O Rabbi! J'ai entendu dire que vous étiez capable de fournir à vos fidèles des recettes infaillibles à vos fidèles des recettes infaillibles produisant un effet bénéfique certain. Pourriez-vous me donner une formule sûre et parfaite pour arriver à révérer le Créateur?

 

- Pour révérer le Créateur? Non, je n'ai pas de recette. Par contre, je peux te fournir un procédé souverain pour aimer l'Eternel, si tu veux.

 

- Evidemment! C'est encore bien mieux que ce que je désirais. Et quelle est cette recette, Rabbi?

 

- Elle consiste à aimer les créatures humaines."

 

Qui aime son prochain agit selon les voies de l'Eternel.

 

'Hanoucah est la fête des Lumières, la Lumière est d'un symbolisme très fort, faire briller la Lumière dans les ténèbres, la faire triompher sur les forces de l'Autre Côté, pour hâter la venue du Messie (Massia'h), afin que l'époque Messianique s'instaure enfin sur le Monde. Le Messie dans notre culture, ce peut-être un concept, une idée, où pourquoi pas l'envoyé de l'Eternel, chaque Juif porte en son coeur sa conception du Messie. Quoi qu'il en soit, un jour sur la terre, les fusils seront changés en outils de paix, les lances en charrue, et le loup cohabitera avec l'agneau.

 

SIGNIFICATION DE 'HANOUCCAH

 

 

 

'Hanouccah célèbre la défaite "des puissants entre les mains des faibles, du grand nombre entre les mains du petit nombre et des méchants entre les mains des justes." De quoi s'agit-il?

 

C'était la période qui suivit la mort d'Alexandre le Grand. Antiochus de Syrie gouvernait alors Israël. Il entreprit d'helléniser les Juifs et, pour cela, interdit de respecter les Lois de la Tora, imposa les pratiques idolâtres du paganisme grec. Des milliers de soldats soutenaient son entreprise.

 

Mais les Juifs résistèrent. Ils se rassemblèrent sous la bannière d'une famille juive fidèle, les 'Hachmonaïm, décidés à combattre l'oppression syrienne. De valeureux combattants Juifs, les Maccabims, menèrent un combat sans trêve pour chasser l'ennemi.

 

Et, contre des armées immenses, ils remportèrent la victoire. Les Syriens s'enfuirent et Jérusalem fut libérée. Le Temple, que les rites païens de l'envahisseur avaient souillé, fut purifié et réinauguré. La Ménorah -le chandelier à 7 branches- qui symbolisait la Présence Divine et la lumière spirituelle, fut rallumée avec de l'huile d'olive pure trouvée dans le Temple. Et le miracle arriva: l'huile, juste suffisante pour alimenter la Ménorah pendant une journée, brûla huit jours, le temps d'en préparer une nouvelle.

 

Aujourd'hui, nous célébrons joyeusement 'Hannoucah en allumant la Ménorah pendant huit jours. Nous nous souvenons ainsi, que, avec l'aide de Dieu, nous pouvons surmonter tous les obstacles et que les justes finiront toujours par triompher.

 

Les flammes que nous allumons à 'Hanouccah symbolisent la lumière spirituelle de la Torah et des Mitsvot (préceptes divins).

 

Le point de vue de l'Historien:

 

La victoire remportée par l'armée juive sur les Gréco-syriens est une énigme militaire, les rapports de force étaient de 1 contre 10, l'armée grecque était à l'époque la meilleure du monde, la mieux équipée, la tactique employée était celle de la phalange, une sorte d'énorme rouleau compresseur où chaque soldat, se tenant coude contre coude,  formaient une sorte d'immense hérisson blindé. C'est avec cette tactique qu'Alexandre le Grand conquit le monde oriental tout entier, et seule la minuscule armée des 'Hasmonaïm arrivera à vaincre les Greco-syriens. Certains historiens font remarquer qu'ont ne peut rien contre une armée si minuscule soit-elle, convaincue qu'elle a Dieu de son côté, c'est peut-être vrai....

 

Les Grecs avaient souillés avec du sang de porc, le Saint des Saints du Temple de Jérusalem, c'est pourquoi le porc fut par la suite l'animal interdit par excellence dans le Judaïsme et au sein de la Nation d'Israël. Car manger du Porc, revient à souiller le nom de Dieu dans le Saint des Saints à l'instar des Grecs.

 

Note: Le Porc était également interdit chez les anciens Egyptiens, parmi les prêtres notamment, non pour des raisons d'hygième comme on peut le croire, mais pour d'autres raisons, appartenant à une médecine très ancienne. Il en est de même pour Israël. Savez-tu que pour les anciens Grecs, les Juifs étaient considérés comme d'anciens Egyptiens, ayant choisis de vivre une expérience mystique, celle du monothéisme éthique. 5

Le Judaïsme est avant tout une civilisation avant d'être une religion, car comme le faisait remarquer Jean Liberman, la majorité des Juifs de France n'est pas croyante, il en va de même aux Etats-Unis, pourtant on continue généralement à définir le "français Juif" par la confession, alors qu'il s'agit d'une civilisation, comme d'autre souscriront à la culture du siècle des lumières, où d'autre encore au bouddhisme.

 

 

 

 

 

 



08/05/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres