Alphabet du Deseret tentative de subsitution des lettres latines

L’Alphabet du Deseret

 

Par Adama

 

 Couverture d'un manuel pour enfant en Ecriture de Deseret

 

« Et ils emportèrent aussi avec eux déséret, qui, par interprétation, est une abeille ; et ils emportèrent aussi des essaims d’abeilles… »

Livre d’Ether (2 ; 3)

 

Le peuple Mormon tenta l’expérience, sous l’impulsion du Président Brigham Young de se doter d’un alphabet particulier, véritable code, que l’on appela à l’alphabet du Deseret. C’est une tentative tout à fait originale au sein d’une communauté religieuse, la cryptographie étant généralement réservé à des initiés. Le projet de Brigham était de l’étendre à tous les membres de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

 

C’est en 1850 que  George D. Wyatt créa cet alphabet, conçu comme une alternative à l’alphabet latin  pour écrire l’Anglais. Le terme Deseret a été choisi par rapport à un mot d’un verset du livre d’Ether, appartenant au corpus du Livre de Mormon, reproduit en exergue de cet article.

 

George D. Wyatt, expert en sténographie,  le développa au sein de l’Université de Deseret, qui deviendra plus tard l’Université d’Utah. Certains passages du Livre de Mormon furent traduit en cette étrange écriture à 8000 exemplaires,  et 4 livres furent publié par l’Eglise de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours en alphabet de Deseret. Quelques annales de membres de l’Eglise Mormone furent retrouvés écrit en alphabet du Deseret. De même, cet alphabet fut utilisé sur des monnaies, et différents objets produits par des Mormons.

 

A Cedar city en Utah, il y a également une pierre tombale gravée en écriture de Deseret.  Lors de l’intégration de l’Utah dans l’union américaine, le Deseret fut abandonné au profit de l’alphabet latin. En effet, l’adoption de cet alphabet aurait séparé les Saints des « gentils » des Etats-Unis et serait devenu une source de conflit et d’isolationnisme malvenu après les différentes persécutions qu’avaient vécu les Mormons.  Il faut savoir que le premier journal de l’Utah publié en 1859 le fut en alphabet de Deseret.

 

La population des Saints n’accepta pas dans sa majorité cet alphabet, tout simplement parce qu’il était très complexe à utiliser et à mémoriser. Pourtant lors de leur arrivée dans la vallée du Grand Lac Salé, les colons mormons émirent rapidement le souhait de posséder leur propre alphabet qui les différencieraient des Gentils.  Il se rapprochait de l’effort que doit fournir un immigrant Juif en Israël lorsqu’il doit apprendre l’Hébreu. Le Deseret et l’Hébreu ont en commun le fait qu’ils font réellement travailler la mémoire, et le Deseret demeure un excellent exercice pour entretenir la mémoire ! La version finale comportait 38 lettres, afin de rendre l’Anglais, ce qui est une expérience unique concernant la langue de Shakespeare.

 

 

De nos jours les spécialistes étudient encore l’alphabet de Deseret, et des personnes privées l’utilisent soit par jeu, soit par intérêt pour ce système particulier d’écriture. Cette forme d’écriture évoque également de loin les procédés de codage maçonnique, qui existaient déjà au XVIIIe siècle, et que Brigham Young, utilisa quelquefois, semble-t-il dans sa jeunesse.

 

 

 

 Intérieur du manuel pour enfant en Deseret

 

L’avantage pour les Mormons de posséder cet alphabet était celui de développer un exclusivisme culturel, qui les mettaient à l’abri de la curiosité souvent malsaine des gentils à l’époque. Mais cela facilitait également l’apprentissage de l’Anglais pour les convertis non anglophones.

 

Personne ne connaît jusqu’à présent l’origine des caractères étranges utilisés pour créer le Deseret.  Certains chercheurs y voit le talent de Wyatt en phonographie, d’autres y décèlent une influence ésotérique, voir magique et le rapproche de l’alphabet Enochéen de John Dee.

 

Il existe des logiciels adaptés aux Macs et PC, pour écrire en Deseret… Une excellente façon de coder des écrits, de manière véritablement hermétique.

 

L’Eglise Mormone est devenue un peuple à part entière, il lui fallait son écriture, le frère George D. Wyatt lui offrit de manière magistrale. Le Deseret est encore étudié, car bien des points obscurs demeurent quant à son histoire et à son élaboration, les historiens de demain nous éclaireront probablement sur l’écriture de Deseret.

 

 

 

 Frontispice du Livre de Mormon en alphabet de Deseret

 

 

 

 

 Témoignage des 3 et des 8 témoins en alphabet de Deseret

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



25/07/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres