Elie et la grotte du Mont Horeb - Réflexions personnelles pour la Commission archéologie

ELIE ET LA GROTTE DU MONT HOREB

 

Par

 

Adama

 

 

 

 

Localisation incertaine du Mont Horeb dans la péninsule du Sinaï

 

1 Roi 19 versets 11 à 14

 

Il reprit : Sors et tiens–toi dans la montagne, devant le SEIGNEUR. Or le SEIGNEUR passait. Un grand vent, violent, arrachait les montagnes et brisait les rochers devant le SEIGNEUR : le SEIGNEUR n'était pas dans le vent. Après le vent, ce fut un tremblement de terre : le SEIGNEUR n'était pas dans le tremblement de terre.

12  Après le tremblement de terre, un feu : le SEIGNEUR n'était pas dans le feu. Enfin, après le feu, un calme, une voix ténue.

13  Quand Elie l'entendit, il s'enveloppa le visage de son manteau, sortit et se tint à l'entrée de la grotte. Soudain une voix lui dit : Que fais–tu ici, Elie ?

14  Il répondit : J'ai montré une passion jalouse pour le SEIGNEUR, le Dieu des Armées ; car les Israélites ont abandonné ton alliance, ils ont rasé tes autels, ils ont tué tes prophètes par l'épée ; moi, je suis resté, seul, et ils cherchent à me prendre la vie !

 

 

 

 

Nous trouvons dans la Bible hébraïque un parallèle intéressant avec la Colline de Cumorah, au sens de lieu de théophanie. En effet, de même que Cumorah semble avoir abrité une grotte dans laquelle était déposée les plaques d'or, si l'on en croit l'un des témoignages fourni Oliver Cowdery, de même le Mont Horeb qui est l'autre nom du Mont Sinaï dans les Ecritures, a abrité une grotte, qui est l'endroit où peut être Dieu s'était approché de Moïse. Cette supposition est basée sur Exode 33 versets 21 à 23 : Alors, quand passera ma gloire, je te mettrai dans le creux du rocher et, de ma main, je t'abriterai tant que je passerai. Puis, j'écarterai ma main et tu me verras de dos ; mais ma face, on ne peut la voir.

 

Le nom d'Horeb apparaît 17 fois dans la Bible, et tous sont mentionnés dans la Première Alliance. Le terme de Mont Sinaï apparaît pour sa part 38 fois dans la Bible, y compris le Nouveau Testament. Le livre de Mormon pour sa part, le cite en 3 Néphi 25 ; 4 : Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, à qui je l'ai donnée en Horeb, pour tout Israël, avec les statuts et les jugements.

 

La critique historique de la Bible avait établi l'hypothèse selon laquelle l'Horeb dont l'étymologie signifie « desséché », était une montagne distincte du Mont Sinaï. L'Horeb étant pour cette théorie le lieu de la première manifestation de Dieu à Moïse dans le buisson ardent, en pays de Madian. Cela situerait le Mont Horeb à l'est du golfe d'Akaba. Cependant, cette localisation géographique et le fait que le Mont Horeb serait distinct du Mont Sinaï est âprement discuté par les spécialistes.

 

Le personnage d'Elie originaire de Thisbé, à une stature légendaire, et son cycle dans la Bible est une véritable épopée mystique abondant en miracles. Les principaux épisodes de cette geste attribuée au prophète Elie sont :

 

-         l'envoi de la sécheresse

-         la retraite au torrent de Kerit

-         le miracle de la farine et de l'huile à Sarepta

-         la résurrection du fils de la veuve

-         la rencontre avec Obadyahu

-         le massacre des prêtres de Baal sur le Carmel

-         La rencontre avec Dieu dans la grotte sur l'Horeb

-         L'appel d'Elisée

-         L'annonce après le meurtre de Nabot du châtiment d'Achab

-         La mort du successeur d'Achab : Ochozias

-         L'enlèvement au ciel d'Elie dans un char de feu.

 

Soit 11 grands événements dans l'histoire d'Elie. Son enlèvement mystérieux dans les cieux donna à penser que comme Hénok , Elie avait pu contempler les secrets célestes, d'où la littérature apocalyptique qui est attribué à Elie. La tradition juive est riche d'une multitude de commentaires relatifs au personnage d'Elie, à son enlèvement au ciel, à son rôle. Certains de ces commentaires enseignent qu'il n'est pas mort, et qu'Elie reviendrait à la fin des temps. La prophétie de Malachie annonce le retour d'Elie dans les derniers jours je cite :

 

Malachie 3 ; 23 : Voici moi-même je vous enverrai le prophète Elie Avant la venue du jour de l'Eternel, (jour) grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères à leurs fils et le cœur des fils à leurs pères. De peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit.

 

Dans le Nouveau Testament Elie et Moïse sont témoins d'une nouvelle théophanie en la Transfiguration ;Marc 9 ;4 : Elie et Moïse leur apparurent ; ils s'entretenaient avec Jésus.

 

Dans la tradition mystique juive, Elie est un révélateur de mystères, capable de surgir dans l'intimité des sages. De nombreux récits populaires racontent des histoires où Elie tiens le rôle d'agent de paix sociale, et d'une restauration nationale du Peuple Juif.

 

 Eliyahu représenté ici dans la peinture mystique juive comme restaurateur de l'identité nationale juive.

 

L'ascension d'Elie rapportée au livre des Rois (2 Roi 2) a joué un grand rôle dans la compréhension de la résurrection : un être vivant en son corps avait été enlevé près de Dieu. Cette scène a été aussi à l'origine de toute une mystique : celle des ascensions de l'âme vers Dieu.

 

Dans le Coran, Elie « Ilyas » insiste sur son ascension, sa transfiguration en un être mi-humain, mi-angélique et son immortalité.

 

Pour Joseph Smith Elie détient les clefs du pouvoir de scellement de la Prêtrise de Melchisédek. Elie fait remarquer Joseph Smith conféra les clefs de la prêtrise à Pierre, Jacques et Jean en Matthieu 17 ;3 :  Moïse et Elie leur apparurent, qui s'entretenaient avec lui.

 

Temple de Kirtland lieu de l'apparition d'Elie le 3 avril 1836

 

Elie apparut  de nouveau au Temple de Kirtland (Ohio –Etats-Unis) en présence de Moïse et d'autres personnages, le 3 avril 1836. Il conféra les mêmes clefs à Joseph Smith le Prophète et à Oliver Cowdery. Le pouvoir d'Elie est le pouvoir de scellement de la prêtrise par lequel ce qui est lié ou délié sur la terre es lié ou délié dans le ciel. Cela rappelle ici certains point de la mystique juive, qui explique qu'Elie peut faire don de pouvoirs divins aux mortels. Elie choisi d'apparaître au sage Joseph Smith, à qui il va donner le pouvoir suprême de la Prêtrise de Melchisédek.

 

Joseph Smith devant le temple de Kirtland

Voici le récit de l'apparition surnaturelle d'Elie dans le Temple de Kirtland le 3 avril 1836, tel qu'il se trouve dans les Doctrine & Alliances section 110 versets 13 à 16 :

 

13 Lorsque cette vision se fut refermée, une autre vision, grande et glorieuse, jaillit devant nous. Elie le prophète qui fut enlevé au ciel sans goûter la mort, se tint devant nous et dit :

14 Voici, le temps est pleinement arrivé, ce temps dont il a été parlé par la bouche de Malachie, lorsqu'il a témoigné qu'il [Elie] serait envoyé avant la venue du jour du Seigneur, jour grand et redoutable.

15 pour tourner le cœur des pères vers les enfants, et les enfants vers les pères, de peur que la terre entière ne soit frappée de malédiction.

16 C'est pourquoi les clefs de cette dispensation sont remises entre vos mains, et vous saurez, par là, que le jour du Seigneur, jour grand et redoutable, est proche, et même à la porte.

 

Le personnage d'Elie est donc très important d'une manière générale dans les Ecritures.

 

 

 

 

 Coupe d'Elie en usage dans le Judaïsme lors de la Pâque (Pessah)

 

 

 



02/11/2006
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 240 autres membres