L'énigme T. Lobsang Rampa

© L'énigme T. Lobsang Rampa

 

© Visionnaire de génie ou mystificateur ?

 

 

Par


 Adama

 

C'est au hasard d'un passage dans une librairie d'occasion que j'ai acheté « la caverne des Anciens » de T. Lobsang Rampa. Le titre m'avait attiré, car je recherche tout document en relation avec une caverne, un lieu souterrain, une colline, qui aurait abrité de la connaissance. Cela en relation avec le Ramah Project, afin de comparer avec le récit de la découverte des plaques d'or (connaissance) enfouie dans la colline de Cumorah. Le thème de cet ouvrage, était celui d'une caverne, quelque part au Tibet, abritant la connaissance d'antiques civilisations. Auparavant, j'avais comme beaucoup d'autres personnes, une image négative de ce « T. Lobsang Rampa ».


J'eu la grande surprise de découvre son style littéraire, qui est très agréable, et érudit sans alourdir les phrases. Quelquefois, l'auteur est un vrai poète, visiblement il aime le Tibet,  je cite :

 

La soirée était chaude, délicieusement, anormalement chaude pour cette époque de l'année. S'élevant doucement dans l'air que n'agitait aucun souffle de vent, la suave odeur de l'encens nous apportait la sérénité. Au loin, le soleil se couchait dans une apothéose de couleurs derrière les hauts sommets de l'Himalaya, en faisant rougeoyer les pics neigeux, comme s'il laissait présager le bain de sang où le Tibet allait être bientôt plongé

 

(La caverne des Anciens, page 7, 1967. Réédition J'ai Lu 1972)

 

Ces livres nombreux, l'auteur est prolifique : Le troisième œil, Lama Médecin, Histoire de Rampa, La Caverne des Anciens, les secrets de l'Aura, la Robe de Sagesse, les Clefs du Nirvana , Crépuscule, sont étranges. 

 

Si la prétention de l'auteur à se dire investi par l'esprit d'un jeune lama du nom de Lobsang Rampa, et donc, à écrire ses livres sous « l'esprit », la « dictée » du jeune homme, peut être sujette à caution, en revanche, le contenu de ses livres sont à considérer de plus près.

 

Il y a dans sa série d'ouvrages de véritables enseignements ésotériques et occultistes, dont certains semblent proche du Rosicrucianisme, de la Golden Dawn, et des écrits de P.H.Blavatsky. Il expose ces concepts ésotériques avec un véritable talent, c'est ce qui fait la force ce ses livres. La conviction avec laquelle il décrit des contrées, dans laquelle l'auteur n'aurait jamais mis les pieds ! les détails, dont certains sont réels, en font un visionnaire au sens de « voir » sans s'être déplacé.

 

En France, ses livres ont contribués à ce que nombres d'individus s'intéressent au Bouddhisme tibétain, ce qui n'est pas rien, son œuvre a été traduite en plusieurs langues, dont l'Espagnol, le Portugais, etc. On a dit aussi que certaines personnes, suite à la lecture du livre « les secrets de l'aura » ont commis sous l'influence de la pensée exprimée dans les pages, des actes meurtriers. Mais l'auteur ne peut être tenu responsable de cela, a ce moment, nombres de livres qui ont inspirés des actes violents, seraient condamnés, à commencer par la Bible, dont nombre de religieux s'inspirèrent à tort, pour commettre des actes de guerre ou de violence sur des populations. Ici, il faut bien différencier la responsabilité, entre celui qui commets un acte répréhensible, et celui qui écrit un livre dont le sens n'a rien à voir avec ce que « crois » déceler le lecteur lui faisant commettre un acte grave. Cela veut dire, que n'importe quel livre, ou circonstance aurait eu le même résultat. Donc accuser notre auteur, est un peu rapide et injuste. L'immense majorité des lecteurs de Rampa sont restés pacifiques et ont étudiés de plus près le bouddhisme.

 

Nous pensons que ces livres contiennent des enseignements intéressants, et quelquefois importants, sur des sujets aussi divers que les fées, les OVNIs, les mondes souterrains, la transmission et les dépôts de la connaissance, les anciennes civilisations, etc. Et la piste du « voyant » une sorte d'Edgar Cayce du Tibet, est proche de la vérité.

 

Nous avons choisi ici, de vous donner les deux points de vue sur T. Lobsang Rampa, le contre et le pour, à vous voyageurs du Net, de vous faire une opinion, quoi qu'il en soit, lisez un livre de Rampa, vous en retirerez toujours une information intéressante et une agréable lecture.

 

Voici également un extrait étonnant, du dernier livre de cet étrange penseur, « prédictions de Rampa » qui est totalement épuise, il parle du changement climatique actuel avec une certaine clairvoyance (mais Rampa s'est aussi trompé en prédisant une guerre spatiale entre Russes et Chinois en 2002, cela étant dit, ce passage est très étonnant sur le climat) :

258

viendront que le 5 février 1962, 16 degrés ont couvert le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne au cours d'une éclipse. Cela se reproduira le 5 mai  2000, et, un peu auparavant, la comète de Halley reparaîtra, en avril  1986. Toutes ces configurations amèneront des événements considérables dans le monde entier. Ce sera l'ouverture d'une ère nouvelle, où l'espoir renaîtra, comme renaît la Nature au printemps. C'est après l'an  2000  que l'Homme connaîtra la renaissance de ses aspirations spirituelles et de ses espérances.

    Disons aussi quelque chose des transformations du climat dans le monde. C'est là un sujet intéressant de prédiction.

    Dans les années qui viennent, il se produira beaucoup de séismes. Des terres s'élèveront, d'autres s'enfonceront et de nombreuses terres seront remplacées par les eaux. Dans le Pacifique, une grande crevasse s'étend sur des milliers de kilomètres. C'est une fissure dans la croûte terrestre, et, si les nations continuent à lancer des bombes atomiques ou de plus fortes encore, cette fissure va s'ouvrir et il se produira toute une série de tremblements de terre et d'inondations.

    Pendant des siècles il a été possible de prédire le temps, plus ou moins précisément. En consultant les cartes des bureaux météorologiques, on constate que la température, disons, du Canada tombe généralement de tant de degrés à tel moment, tandis qu'à Buenos Aires les abaissements de température sont généralement d'un autre ordre. Il est, par conséquent, possible de prédire le temps qu'il fera au Canada, à  Buenos  Aires,  à Tombouctou, à  Moscou  en consultant des relevés s'échelonnant sur un très grand nombre d'années. Toutes ces observations nous ont permis d'établir des probabilités. Cependant, depuis quelque temps, on a noté des changements. Et même des changements rapides, dus à toutes sortes de causes, dont la plupart sont sans doute l'œuvre de l'homme.

    Avez-vous remarqué que, récemment, on a noté, de plus en plus souvent, des anomalies qui se produisent un peu partout? Aux États-Unis, il y a eu des hivers exceptionnellement froids. En Géorgie la température est descendue à plusieurs degrés au-dessous de zéro. De même en Arizona. J'ai reçu des lettres du Canada où l'on faisait

259

mention de températures jamais vues, exceptionnellement basses, suivies la semaine suivante d'une vague de chaleur. On signalait aux chutes du Niagara et à Détroit le phénomène contraire. Dans le parc national du Montana, il existe plusieurs glaciers dont les uns ont complètement fondu et les autres sérieusement diminué. Sans parler du nombre des tornades, particulièrement violentes, qui a augmenté dans des proportions plus qu'inquiétantes.

    En Angleterre, ordinairement tempérée, on subit depuis quelque temps des conditions climatériques toutes nouvelles. On a vu le bétail mourir de froid et de faim.

    Plus étrange encore, en Sicile, le pays du soleil, des vagues de froid ont éprouvé la population, qui n'était pas habituée à voir son sol recouvert d'une couche de neige épaisse d'un mètre. À Rome, le Tibre a gelé. On a patiné sur la glace!

    En revanche, le climat de la Russie semble s'être adouci. La Sibérie devient un pays tempéré. Il est bien possible que toutes les bombes atomiques qui ont été et sont continuellement lancées aient altéré le système des radiations solaires et, par conséquent, transformé les zones de température dans le monde entier. Ainsi, comme il avait été prédit, dans un avenir assez proche bien des choses vont changer sur notre planète.

    Avez-vous songé que. si la glace des Pôles fondait, le niveau des eaux s'élèverait un peu partout d'au moins 600 pieds? Si une partie seulement des régions glaciaires qui font partie de la côte de Russie se mettaient à fondre, des villes comme New York ou Montevideo pourraient être submergées; en fait, il suffirait de quelques pieds d'eau pour inonder complètement l'Uruguay. J'en reviens à cette fissure qui menace de séparer une partie de l'Argentine du reste du continent. Comme je l'ai dit, il en résultera une île et un passage vers l'océan Pacifique. La chose, en se produisant, aura des conséquences assez extraordinaires pour être signalées. En effet, le Pacifique est plus salé que l'Atlantique. L'eau du Pacifique deviendra donc à la fois plus chaude et plus lourde et s'enfoncera dans les eaux plus froides de l'Atlantique parce que celles-ci, étant moins salées, sont plus légères!

Les Russes s'emploient à transformer les conditions climatériques à leur avantage en tripotant le Gulf Stream,

260

source : http://www.jacquesfortier.com/RAMPA/PrédictionsDeRampa20e61.html

CONTRE :

 Mes pouvoirs d'idéation ne sont pas de ceux qui peuvent permettre d'écrire des choses fictives ou imaginaires ; ma configuration astrologique m'interdit totalement une telle virtuosité cérébrale".

Tuesday Lobsang Rampa

Quel fut celui qui se dissimulait derrière le nom exotique de "Lobsang Rampa"? Un authentique lama tibétain? Un voyant? Un ancien nazi en quête de respectabilité? Un charlatan prolixe? Ces questions n'ont pas attendu la mort de l'écrivain pour se poser. De son vivant déjà, nombreux furent ceux qui s'interrogèrent sur son identité réelle et ses motivations secrètes.

Dans le livre qui fit sa gloire, le premier qu'il écrivit, intitulé Le Troisième Oeil, Rampa relatait comment il avait été initié depuis son plus jeune âge aux mystères des lamas tibétains. Il y racontait qu'il avait été placé dans une lamaserie à l'âge de sept ans, où il avait été remarqué par le dalaï-lama soi-même. Celui-ci, pour renforcer ses dons de voyance, lui avait fait subir une opération du cerveau appelée "ouverture du Troisième Oeil", qui l'avait fait accéder à un plan de conscience supérieur... Rampa était présenté par ses éditeurs comme "diplômé de l'université de médecine de Tchong-k'ing" et porteur du titre (envié) de "lama du monastère de Potala à Lhassa".

Édité en France par Albin Michel dans les premiers mois de 1957, Le Troisième Oeilfut un des plus gros succès de librairie de l'année. "Ce livre va changer votre vie!", lisait-on dans la presse à sensation. Une enquête des Nouvelles littéraires le classa en 13e position, avec 49 000 exemplaires vendus. On estime que sa diffusion dans le monde entier et les articles qui lui ont été consacrés ont touché en quelques mois des millions de personnes.

La célébrité du livre fut telle qu'elle suscita aussitôt des interrogations. On chercha à percer le mystère de la personnalité de son auteur, un Sage étrange qui, disait-on, vivait en ermite, loin des yeux de ses admirateurs et de la curiosité du vain peuple. Le résultat de ces recherches ne se fit pas attendre.

Le 1er février 1958 le journal londonien Daily Mail leva un sacré lièvre. On y apprenait qu'un détective privé de Liverpool, Mr. Clifford Burgess, s'était infiltré dans l'entourage immédiat du gourou pour y mener une enquête discrète. La conclusion de ses investigations était sans détour : Le Troisième Oeil n'était qu'une fumeuse supercherie! Rampa n'était pas celui qu'il prétendait être, son identité était fausse, ses diplômes, du vent et ses voyages initiatiques, le pur produit d'une imagination débordante... Sous couvert de leçons prises chez le "maître", l'enquêteur était parvenu à obtenir des renseignements qui ne laissaient aucun doute sur la nature du personnage : c'était un charlatan patenté. Burgess rapportait les propos (peu équivoques) de l'épouse de Rampa, à propos du Troisième Oeil: "Ce livre, lui avait-elle confié, est une pure invention. Mon mari tâta en vain plusieurs métiers et nous avions besoin d'argent pour vivre!".

La découverte du détective fit l'effet d'une bombe. Aux quatre coins de la planète de nombreux quotidiens s'en emparèrent. Dans l'hexagone, France Soirtitra sur quatre colonnes :

L'illustre lama de Dublin (Irlande) auteur d'un livre à succès "Le Troisième Oeil", n'était que le fils d'un plombier.

La démystification suivait :

"Dublin a perdu son attraction locale : son lama du Troisième Oeil n'est plus lama, n'est plus tibétain, il s'appelle Cyril Henry Hoskins et c'est le fils d'un plombier. Il était connu sous le nom de Dr Kuan et vivait avec sa femme et l'épouse d'un courtier, Mrs Shelling Roose, dans une villa perchée sur les hauteurs dominant Dublin."

Le fulgurant lama tibétain? Un fils de plombier bigame qui n'avait jamais quitté l'Angleterre!

Quelle dégringolade!

L'article se poursuivait en plaçant Le Troisième Oeil dans le droit fil des autres mystifications littéraires du siècle :

"La supercherie de Cyril Henry Hoskins-Rampa a des précédents. En 1953, l'écrivain Martin de Hauteclaire recevait le prix Vérité pour son ouvrage Toute le Terre dans lequel il relatait ses héroïques (et imaginaires) exploits d'aviateur en Amérique du sud. Avant la guerre, Séguin dupait le monde littéraire... et des dizaines de milliers de lecteurs avec Un train entre en gare."

"Après tout, concluait le journaliste, si ces habiles faussaires fabriquent de la bonne littérature qu'importe? Alexandre Dumas manipulait, sans plus de scrupule, l'Histoire."

La remarque finale n'était vraie qu'en un sens, Alexandre Dumas n'ayant jamais prétendu écrire autre chose que des oeuvres de fiction. Rampa, d'ailleurs, ne souffrit pas la comparaison. Furieux d'avoir été confondu (ceci s'entendant dans les deux sens du terme), le faux lama répondit à France Soir huit jours plus tard, sur un ton péremptoire et glacé. Il y affirmait être "vraiment un lama, réincarné il y a neuf ans dans le corps d'un Anglais".

Cette réponse abrupte, distillée sans autre précision, était pitoyable. Accusé d'avoir menti sur son identité, Rampa changeait de version, et, comme gage de sa sincérité, en appelait à la réincarnation et au voyage astral... L'homme était aux abois.

Une querelle naquit aussitôt entre partisans et détracteurs. Deux lamas authentiques (eux) se lancèrent dans la bataille. L'un à charge, l'autre à décharge...

La polémique dura des années. Prudents, les éditeurs français de Rampa ôtèrent la mention "autobiographie d'un lama tibétain" de la couverture du Troisième Oeil en format de poche (coll. "J'ai Lu"). On se rappela opportunément que les éditeurs anglais de la version originale avaient précisé dans leur texte de présentation qu'il leur avait été "difficile d'établir l'authenticité" du manuscrit (doux euphémisme!), que l'enquête qu'ils avaient diligentée n'avait débouché sur "aucun résultat positif" et qu'ils concevaient que le livre... "dépasse parfois les limites de la crédulité occidentale"! L'illusionniste Yvon Yva, spécialisé dans la démystification des faux fakirs, ne cachait pas son envie d'éclater de rire : "Il est bien difficile de croire, en voyant une photo de Rampa que ce dernier est d'origine asiatique, écrivit-il. Il y a autant de différence entre M. Rampa et un Tibétain qu'entre un Amérindien et un Zoulou." Il aurait pu ajouter que Rampa avait un accent du Devonshire (la patrie de Mr. Hoskins, à l'ouest de l'Angleterre) à couper au hachoir et qu'il fuyait comme la peste les représentants de la communauté tibétaine (personne ne l'ayant d'ailleurs, de sa vie, entendu prononcer le moindre mot de tibétain)...

Rampa persista bec et ongles. Dans un livre modestement intitulé : L'Histoire de Rampa (1960), avouant au détour d'une phrase qu'il avait écrit Le Troisième Oeil parce qu'il n'arrivait pas à trouver de travail, le gourou tenta d'expliquer son itinéraire. Il y racontait qu'en juin 1949 le dénommé Cyril Hoskins (c'est-à-dire lui-même), victime d'un accident dans son jardin, avait subi une commotion cérébrale, au cours de laquelle " il perdit tout souvenir de sa vie passée"; au même moment, " il lui vint la mémoire complète d'un Tibétain, depuis la toute première enfance". Il y avait donc eu prise de possession du corps de l'Anglais par l'esprit du Tibétain, garni de tous ses souvenirs. Miracle! Preuve de poids garantissant l'exactitude du récit : " Ma femme atteste ici qu'elle s'est rendue compte, à l'époque où cela s'est produit, que mon corps avait été investi par une autre entité"!

Le bougre s'enferrait.

Si pour les sceptiques la question était entendue une fois pour toutes, aucun élément déterminant, dans le camp adverse, ne semblait pouvoir départager les opinions antagonistes des spécialistes en matière de lamas. Rien... sauf un livre, intitulé Rampa, imposteur ou initié?, édité en 1973 (Éditions La Presse, Montréal), qui apporta des éléments de réponse nouveaux... et radicaux.

Son auteur, le Québécois Alain Stanké, avait habité pendant un an le même (luxueux) immeuble que le gourou, à Montréal (Rampa avait quitté l'Angleterre à la suite du scandale provoqué par l'enquête du Daily Mail). Il avait vécu plusieurs années dans son intimité et devint un temps son éditeur et son "agent littéraire" pour le Canada. Il fut le premier à obtenir de lui un entretien télévisé. Stanké, que l'amitié n'empêchait pas de cultiver le recul critique, avait lui aussi longuement enquêté sur Rampa. Fruit d'une longue maturation, son livre, sans être franchement polémique, dégageait, au fil des pages, un goût amer de désillusion. C'était le parcours chaotique d'un disciple désabusé. Il se terminait d'ailleurs par ses mots : "Adieu Lobsang!", ce qui suffisait à expliquer l'état d'esprit de son auteur.

En page 133 et 134, Stanké reproduisait la lettre officielle qu'il avait reçue de Lobsang Wangchuk, secrétaire adjoint du Bureau de "Sa Sainteté le dalaï-lama" (le 14ème du nom) en personne et qui disait ceci :

"13 octobre 1972

Cher Mr Stanké,

Je reçois votre lettre adressée à Sa Sainteté le dalaï-lama.

Je désire vous informer que nous ne prêtons pas foi aux livres écrits par le dénommé Dr T. Lobsang Rampa.

Ses travaux sont hautement imaginaires et de nature fictive. J'espère que ceci répond à vos questions.

Avec nos meilleurs souhaits", etc.

Les plus hautes instances tibétaines elles-mêmes réfutaient donc l'histoire abracadabrante de Rampa. Le dossier était définitivement clos. Le gourou allait-il enfin avouer son mensonge? Jamais de la vie! Comme un gamin pris la main dans le pot de confiture, il continua de protester de sa bonne foi et nourrit sa nouvelle version de détails épiques complètement farfelus. Pour lui, "la transmigration" était " un fait" qui ne se discutait pas... La réplique du dalaï-lama? Elle est montée de toute pièce, "le dalaï-lama n'a rien dit de tel (...) Un écrivain américain très connu (?) est allé voir le dalaï-lama, en Inde, et il est revenu porteur d'un message (?) m'assurant que lorsque le Tibet serait libéré, le dalaï-lama m'accueillerait au Potala"... Du bluff, encore du bluff.

Beaucoup de rumeurs ont circulé sur le compte de Rampa. On a fait courir le bruit (sans rien prouver) qu'il était un ancien nazi du groupe Thulé qui aurait voyagé au Tibet à la demande d'Hitler. On a dit aussi qu'il avait copié Mme Blavatsky, ce qui semble plus probable car sa philosophie se rapproche davantage de la Théosophie que de la métaphysique bouddhiste (qu'il ne connaît que par la lecture des digests à l'usage des occidentaux). Peut-être utilisa-t-il aussi des éléments tirés du best-seller d'Heinrich Harrer (que Jean-Jacques Annaud vient d'adapter au cinéma dans "Sept ans au Tibet"). Une chose est sûre : c'était un vil imposteur. Il poussa la bouffonnerie jusqu'à écrire un livre qu'il présenta comme " dicté télépathiquement" par sa chatte, nommée " Mrs Fifi Greywhiskers"!

Depuis la publication duTroisième Oeil, Rampa vécut dans l'aisance matérielle que lui procura sa renommée mondiale. Ses admirateurs gobèrent tout. Ils lui envoyèrent des dons conséquents. Les droits d'auteur de ses livres (18 au total), diffusés et traduits dans le monde entier, lui rapportèrent de coquettes sommes d'argent. La vente des Tranquillizer Touch-Stones (pierres tranquillisantes) et d'un disque sur les bienfaits de la méditation lui assurèrent quelque subside. Télépathe, magnétiseur, astrologue, cartomancien, tarologue, hypnotiseur, graphologue, médium, augure, il fut un véritable V.R.P. du surnaturel, prodiguant conseils spirituels contre rétributions sonnantes. Il influença une ou deux générations d'occultistes en herbe. Lui qui ne mit jamais les pieds au Tibet, il sut berner des lamas véritables (qui étaient pourtant bien placés pour savoir que "l'opération du troisième oeil" est un conte à dormir debout!). En 1972, la supercherie tourna au drame : un jeune étudiant tira sur un de ses professeurs, sur un copain, puis se suicida : l'enquête prouva que Les Secrets de l'Aura de Rampa avait influencé son geste. Le gourou s'en moqua bien, les dollars continuaient d'affluer.

Rampa-l'escroc avait prévu une guerre mondiale pour 1985. Il n'eut pas le temps de se rendre compte de sa bévue, puisqu'il mourut en 1981, à la suite d'une banale crise cardiaque qu'il n'avait pas prévue, elle.

"I lit a candel" (J'ai allumé un flambeau), telle était la devise que Rampa avait inscrite sur son blason. Il serait temps pour notre génération de souffler dessus une bonne fois pour toutes.

Allez, adieu Lobsang! Et cette fois soigne bien ta prochaine réincarnation!

Paul-Éric Blanrue

Source : http://www.zetetique.ldh.org/rampa.html

 

POUR :

 

L'idée d'une anthologie des œuvres de Rampa nous est venue quand nous avons réalisé que nous n'aurions pas assez d'une vie pour répondre au courrier que les lecteurs de Lobsang Rampa nous faisaient parvenir.

Souvent les mêmes demandes d'information nous reviennent, pour éclaircir certains thèmes ou encore pour savoir quel ouvrage de Lobsang Rampa choisir afin de mieux atteindre les objectifs personnels de chacun.

De concert avec notre éditeur, la décision fut donc prise de réunir en un seul livre les écrits les plus significatifs puisés dans l'immense œuvre du Dr Lobsang Rampa.

Les pages qui suivent représentent la quintessence de l'enseignement de mon regretté mari. Elles constituent en quelque sorte son TESTAMENT. Le legs qu'il a voulu faire à ses innombrables amis à travers le monde entier. Bien sûr ce ne sont que des extraits et pour ceux qui désireraient approfondir la pensée de Lobsang Rampa nous suggérons de lire ses œuvres au complet qui sont généralement disponibles dans plusieurs collections et à propos desquelles on trouvera ici toutes les informations voulues.

Enfin je me permets de signaler que, toute personne intéressée à acquérir de meilleures connaissances et à s'assurer une certaine flexibilité dans sa recherche pourrait également lire mon livre publié récemment aux Éditions internationales Alain Stanké, intitulé « Lumière et sagesse ».

Puisse la lecture de l'enseignement de Rampa vous servir de guide dans votre épanouissement personnel.

San Ra-Ab Rampa

Source : http://www.jacquesfortier.com/RAMPA/

 

 

Tuesday Lobsang Rampa fut l'un des auteurs les plus controversés du vingtième siècle. Il affirmait être un lama tibétain réincarné possédant des facultés psychiques hors du commun. Les critiques disaient, quant à eux, qu'il s'appelait Cyril Hoskin, simple plombier anglais qui avait réussi la plus grosse arnaque littéraire de tous les temps.

 

En 1955, Lobsang Rampa, qui se faisait également appeler Docteur Carl Kuan, écrivit le Troisième œil, best-seller qui fit sensation dans le monde entier. Il présentait le Tibet vu de l'intérieur par un homme qui avait étudié au sein des plus grandes lamaseries de Lhassa. La richesse et l'étendue de la culture tibétaine, de sa spiritualité, n'avaient jamais été présentées au public sous ce jour, car à l'époque on avait plutôt tendance à ne voir chez les Tibétains que des paysans superstitieux, férus de sorcellerie. Rampa sut trouver le juste compromis entre le récit de la vie quotidienne et l'évocation des plus profonds mystères de la religion tibétaine.


Il y a cinquante ans, Tuesday Lobsang Rampa écrivit un best-seller qui fit sensation dans le monde entier. Il continua d'écrire jusqu'à sa mort
en 1981, et aborda dans ses dix-neuf livres d'innombrables sujets, comme par exemple:

  • les OVNIs. D'où ils viennent, quel est leur but.
  • Les civilisations antédiluviennes
  • La réincarnation, la transmigration de l'esprit
  • La télépathie
  • L'aura
  • La perception extrasensorielle
  • Le voyage astral
  • Les origines du Christianisme
  • Les prophéties

Karen Mutton est une chercheuse indépendante, admiratrice de Lobsang Rampa depuis l'adolescence. En 1998, choquée devant la désinformation qui circulait sur lui par Internet, elle entreprit de reconsidérer l'œuvre de l'écrivain à la lumière des connaissances actuelles. Elle mena ses recherches méticuleusement, consultant les ouvrages anciens, les journaux d'époque, les magazines et interviews, qu'ils soient pour ou contre Lobsang Rampa. Son livre, T.Lobsang Rampa, précurseur du New Age, dresse le portrait, non pas d'un escroc, mais d'un écrivain génial, de premier plan, ayant exercé une influence considérable sur le mouvement New Age.

C'est le deuxième livre de Karen. Le premier, Tales of the Ancient World (Légendes du monde antique), publié sous son nom de jeune fille Karen Carfoot en 1998, est un manuel d'histoire qui a connu un certain succès dans les écoles australiennes.

T.Lobsang Rampa, précurseur du New Age est une mine d'informations précieuses sur la vie de Rampa et ses enseignements.

 

Alain Stanké était l'éditeur francophone de Lobsang Rampa, son agent et aussi son ami. Ils vécurent dans le même immeuble de Montréal, le complexe Habitat 67. En 1973, Stanké écrivit Rampa, imposteur ou initié?, relatant ses rapports avec le célèbre écrivain. Des années après la mort de Rampa, il écrivit un chapitre consacré à son ami dans un livre sur ses rencontres d'éditeur, Occasions de bonheur. Ses deux livres n'existent qu'en Français. Stanké réalisa aussi un film sur Rampa et l'interviewa à plusieurs reprises.

 

Source : http://www.tuesdaylobsangrampa.com/french/index.html

 

 

 

 

 



07/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres